Frederic Leighton

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Leighton.

Lord Frederic Leighton

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Frederic, Lord Leighton

Nom de naissance Frederic Leighton
Naissance 3 décembre 1830
Scarborough
Décès 25 janvier 1896 (à 65 ans)
Kensington
Nationalité Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Activités peintre, sculpteur
Mouvement artistique époque victorienne

Frederic, baron Leighton, né le 3 décembre 1830 à Scarborough et mort le 25 janvier 1896 à Kensington, est un peintre et sculpteur britannique de l'époque victorienne.

Biographie[modifier | modifier le code]

Cet artiste fut en son temps très à la mode et exerça une forte influence, si bien qu'il fut élu en 1878 président de la Royal Academy[1].

Ses peintures convenaient parfaitement à l'esprit nostalgique de l'époque victorienne: elles reflètent sa quête de l'« âge d'or » remontant aux périodes de la Grèce et de la Rome antiques. Dans ses œuvres Clytie, Idylle et Filles grecques ramassant des galets au bord de mer, Leighton idéalise ce passé glorieux alors en vogue.

Frederic Leighton fut fait chevalier en 1878, puis créé baronnet en 1886[2] et fut le premier peintre britannique à recevoir une pairie en 1896, lorsqu'il fut créé, la veille de sa mort, baron Leighton, of Stretton[3].

Leighton House Museum à Kensington.

La maison où Leighton mourut en 1896, en Melbury Road, Kensington, est aujourd'hui un musée à lui (Leighton House Museum) avec les intérieurs dans le style arabe[4].

Œuvres choisies[modifier | modifier le code]

  • Le Pécheur et la sirène (The Fisherman and the Siren), c. 1856 - 1858 (66,3 × 48,7 cm)
  • La Lune de miel du peintre (The Painter's Honeymoon), c. 1864 (83,8 × 77,5 cm)
  • La Mère et l'enfant (Mother and Child), c. 1865, (48,2 × 82 cm)
  • Actaea, nymphe du rivage (Actaea, the Nymph of the Shore), c. 1868 (57,2 × 102,2 cm) National Gallery of Canada, Ottawa.
  • Dédale et Icare (Daedalus and Icarus), c. 1869, (138,2 × 106,5 cm)
  • Hercule combattant la Mort pour le corps d'Alcetis (Hercules Wrestling with Death for the Body of Alcestis), 1869-1871, (132,4 × 265,4 cm)
  • Filles grecques ramassant des galets au bord de la mer (Greek Girls Picking up Pebbles by the Sea), 1871 (84 × 129,5 cm)
  • Leçon de musique (Music Lesson), c. 1877, (92,8 × 118,1 cm)
  • Nausicaa, c. 1878 (145 × 67 cm)
  • En enroulant l'écheveau (Winding the Skein), c. 1878, (100,3 × 161,3 cm)
  • Lumière du Harem (Light of the Harem), c. 1880, (152,4 × 83,8 cm)
  • Mariés (Wedded), c. 1881 - 1882 (145,4 × 81 cm)
  • Andromaque prisonnière (Captive Andromache), c. 1888 (197 × 406,5 cm)
  • Le Bain de Psyché (The Bath of Psyche), c. 1889−90 (189,2 × 62,2 cm) Tate Gallery
  • Le retour de Perséphone, 1891
  • Le Jardin des Hespérides (The Garden of the Hesperides), c. 1892, (169 × 169 cm)
  • June flamboyante (Flaming June), c. 1895, Museo de Arte, Ponce, Puerto Rico (120,6 × 120,6 cm)
  • Le Bracelet (The armlet)
  • La réconciliation des Montagues et des Capulets devant les corps morts de Roméo et Juliette (Reconciliation of the Montagues and Capulets)
  • Phoebe (55,88 × 60,96 cm)
  • Une Baigneuse (A Bather)
  • La Madone de Cimabue portée en procession à Florence, Royal Collection
  • The tragic poetess, collection particulière

Galerie[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Fiche sur le site de la Royal Academy of Arts
  2. London Gazette : n° 25551, p. 328, 22-01-1886
  3. London Gazette : n° 26705, p. 587, 31-01-1896
  4. (en) « What to See - Leighton House Museum », sur artfund.org (consulté le 23 novembre 2013)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :