Vincenzo Camuccini

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Vincenzo Camuccini

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Autoportrait

Nom de naissance Vincenzo Camuccini
Naissance 22 février 1771
Rome (Italie)
Décès 2 septembre 1844
Rome (Italie)
Nationalité Italien
Élèves Matteo Picasso
Vincenzo Chialli

Vincenzo Camuccini (Rome, 22 février 1771 – Rome, 2 septembre 1844) est un peintre italien et lithographe[1] néoclassique du début du XIXe siècle à sujets religieux ou historiques.

Biographie[modifier | modifier le code]

Considéré par ses contemporains comme l'un des rares artistes dignes d'être comparé avec les grands artistes du passé[1], avant de voir son nom et son œuvre tomber dans l'oubli, Vincenzo Camuccini est un Italien des plus renommés de son temps grâce à sa carrière de peintre, sa fonction de directeur des collections d'art de la Papauté et des Bourbons de Naples, sa propre collection (vendue par ses héritiers en 1856 au duc de Northumberland).

Comme Francisco de Goya, Théodore Géricault et Eugène Delacroix, Vincenzo Camuccini s'intéresse à la nouvelle technique de l'estampe qu'est la lithographie[1]. Matteo Picasso et Vincenzo Chialli furent de ses élèves.

Œuvres[modifier | modifier le code]

À sujet historique gréco-romain 
  • Horatius Cocles.
  • Romulus et Rémus.
  • Départ d'Attilius Regulus pour Carthage.
  • Mort de Virginie.
  • La Continence de Scipion.
  • Mort de César (1798), Musée Capodimonte, Naples.
À sujet religieux 

Sources[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Christian Omodeo, « Autour d'un incunable lithographique. L'offrance aux dieux lares de Vincenzo Camuccini », dans Nouvelles de l'estampe, no 232, 2010, p. 24-32.

Liens externes[modifier | modifier le code]