2K22 Tunguska

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Toungouska.
2K22 Tunguska
Image illustrative de l'article 2K22 Tunguska
Caractéristiques générales
Équipage 4
Longueur 7,93 m
Largeur 3,24 m
Hauteur 4,01 m ou 3,36 m (radar arrimés)
Masse au combat 34,000 kg (2K22M1)
Blindage et armement
Blindage 450 mm
Armement principal 8 x 9M311 SAM
Armement secondaire 2 x 30 mm 2A38M
Mobilité
Moteur
Puissance ch ( kW)
Suspension hydropneumatique
Vitesse sur route 65 km/h
Puissance massique ch/tonne
Autonomie 500 km

Le Tunguska est un système antiaérien mobile soviétique conçu par KBT mis en service en 1984. Il dispose de son propre radar et possède 2 canons jumelés 2A42M de 30 mm ainsi que 4 conteneurs lance-missile sol-air. Il est conçu pour tirer même en mouvement, par tous les temps et dans un environnement de guerre électronique.

Ce système de défense anti-aérienne a pour but de remplacer plusieurs systèmes en service dans les divisions mécanisées ou blindées de l'armée russe (SA-6, SA-8, ZSU-23-4).

Développement[modifier | modifier le code]

Le développement du système commença le 8 juin 1970, à la requête du ministère soviétique de la Défense, au KBP Instrument Design Bureau à Toula sous la direction du chef designer A.G. Chipounov, qui commença à travailler sur un système anti-aérien de 30 mm pour le remplacement du ZSU-23-4 de 23 mm.

Le projet qui reçut la désignation "Tunguska" était une réponse aux lacunes observées sur le ZSU-23-4 (courte portée et aucune alerte de proximité) est censé pouvoir contrer les avions d'attaque au sol en cours de développement comme le A-10 Thunderbolt II conçu pour être très résistant face à des canons de 23 mm. Des études ont démontré qu'il faudrait deux à trois fois moins de munitions pour détruire une cible donnée comparé au canon de 23 mm du ZSU-23-4 et cela en tirant sur un MiG-17 (ou similaire, dans le cas d'une guerre contre des Hawker Hunter ou Fiat G.91) volant à 300 m/s, avec une masse identique de projectiles de 30 mm résulterait par une mise à mort probable de 1,5 fois supérieur au calibre 23 mm. Une augmentation significative de l'engagement à une altitude de 2000 à 4 000 m et il était également prévu d'accroitre efficacement les engagements contre des cibles terrestres faiblement blindées.

Les pré-requis pour le système était de multiplier par deux les performances en termes de portée, d'altitude et d'efficacité en combat comparé au ZSU-23-4. Le système devait avoir un temps de réaction ne dépassant pas les 10 secondes. En raison des similitudes concernant le système de contrôle d'artillerie et de missiles, il a été décidé que le Tunguska combinerait un système de canons et de missile. En combinant canon et missiles, le système serait plus efficace que le ZSU-23-4, engageant des cibles à longue portée avec les missiles et les cibles courtes portée avec les canons.

De plus, le KBP était le premier entrepreneur principal avec des membres du complexe industriel soviétique qui étaient impliqués dans le projet, le châssis a été développé à l'usine de tracteurs de Minsk, l'équipement radio à l'usine de constructions mécaniques d'Oulianovsk. Le système de guidage et de navigation était réalisé par VNII "Signal" et l'optique était développé par l'Association optico-mécanique de Leningrad LOMO.

Variantes[modifier | modifier le code]

  • 2K22
  • 2K22M (1986)
  • 2K22M1 (1988)
  • 2K22M with 57E6

Utilisateurs[modifier | modifier le code]

  • Drapeau de la Biélorussie Biélorussie - Non confirmé
  • Drapeau de l'Inde Inde - 66 - 92 2K22M/M1 commandé en 1996 (24-50 2K22M), 2001 (14 2K22M) et en 2005 (28 2K22M1)
  • Drapeau de la Birmanie Birmanie - 24 Non confirmé
  • Maroc Maroc - 12 systèmes[1]
  • Drapeau de la Russie Russie - 256 2K22M/M1
  • Ukraine Ukraine - nombre inconnu
  • Yémen Yémen - nombre inconnu

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. [PDF] « Army of Morocco », SIPRI,‎ 30 décembre 2009

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Site du constructeur