9K121 Vikhr

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
9K121 Vikhr
Image illustrative de l'article 9K121 Vikhr
Missiles Vikhr équipé sur un Ka-50.
Présentation
Fonction Missile anti-char polyvalent
Constructeur KBP Instrument Design Bureau
Caractéristiques
Moteur Moteur-fusée
Masse au lancement 40 kg
Longueur 2,4 m
Diamètre 12,5 cm
Envergure 32,5 cm
Vitesse 400 m/s
Portée 500 à 10 000 m
Altitude de croisière -
Charge Anti-blindage, HEAT
Guidage Laser
Détonation Proximité ou impact direct
Plateforme de lancement Mi-24, Ka-50 et Ka-52, Su-25

Le 9K-121 Vikhr est un missile anti-char russe de quatrième génération. Entré en service en Russie dans les années 1990, il est présenté en public pour la première fois lors du salon aéronautique de Farnborough. Il est utilisé par les hélicoptères Mil Mi-24 Hind, les Kamov Ka-50 et Ka-52 ainsi que l'avion d'attaque au sol Soukhoï Su-25.

Technique[modifier | modifier le code]

Le Vikhr est un missile anti-char à guidage laser d'une portée allant de 500 à 10 000 mètres. Propulsé par un moteur-fusée, le Vikhr est guidé par un laser émis par l'hélicoptère tireur ou un autre appareil faisant office de « guide » pour le missile. Sa charge HEAT qui est capable de percer des blindages réactifs détonne soit à l'impact direct sur sa cible (notamment pour les véhicules blindés), ou soit légèrement avant l'impact (si la cible engagée est aérienne) grâce à une fusée de proximité. Le moteur fusée du Vikhr permet au missile d'atteindre une vitesse de 600 mètres par seconde (soit Mach 1,8) et lui permet une autonomie d'une dizaine de kilomètres.

La particularité du Vikhr reste toutefois sa polyvalence, puisque son constructeur le présente comme un missile réellement capable de prendre à parti des cibles terrestres (chars, blindés légers, bâtiments, bunkers, …) que des cibles aériennes comme des hélicoptères ou des avions. Pour ce faire le Vikhr dispose de sa double charge (impact ou proximité), même si son système de guidage et sa relative lenteur pour un missile à vocation anti-aérienne le cantonne à attaquer uniquement des cibles volantes peu rapides et/ou peu maniables. En revanche son système de guidage par laser le rend très peu sensible aux leurres et au brouillage.

Pendant le vol du missile, le pilote peut en garder le contrôle et modifier sa trajectoire tout en suivant ses évolutions grâce à un écran TV, le Shkval qui équipe d'ailleurs le Su-25T ainsi que la Ka-50.

Articles connexes[modifier | modifier le code]