1865 aux États-Unis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Éphémérides
Chronologie des États-Unis :
1862 1863 1864 1865  1866 1867 1868
Décennies aux États-Unis :
1830 1840 1850  1860  1870 1880 1890
Chronologie dans le monde :
1862 1863 1864  1865  1866 1867 1868
Décennies :
1830 1840 1850  1860  1870 1880 1890
Siècles :
XVIIIe siècle  XIXe siècle  XXe siècle
Chronologies géographiques :

Afrique • Amérique (Canada (Nouveau-Brunswick, Ontario, Québec), États-Unis) • Asie • Europe (France (Paris), Italie, Suisse) • Océanie

Chronologies thématiques :

Architecture Chemins de fer Droit Littérature Musique populaire Musique classique Parcs de loisirs Photographie Science Sociologie Sport Théâtre

Image de l'actualité 1865
Drapeau américain du 4 juillet 1865 au 3 juillet 1867
Drapeau américain du au

Chronologie des États-Unis


Article principal : Chronologie des États-Unis.
Article connexe : 1865.

Cette page concerne des événements d'actualité qui se sont produits durant l'année 1865 du calendrier grégorien aux États-Unis.

Les passages soulignés sont les batailles majeures de la Guerre de Sécession.

Gouvernement[modifier | modifier le code]

Événements[modifier | modifier le code]

Janvier[modifier | modifier le code]

15 janvier:Extrait d'une gravure éditée par Kurz and Allison montrant les troupes de l'Union menées à l'assaut de Fort Fisher par le Général unioniste Alfred Terry
  • 16 janvier : le général Sherman publie le « décret spécial n°15 sur la Terre » qui destine la totalité de la côte Sud jusqu’à 50 km à l’intérieur des terres à l’intention exclusive des Noirs. Les affranchis peuvent s’y installer, en n’occupant que 16 ha maximum par familles. En juin, 40 000 affranchis sont sur place, mais en août, le président Johnson rend ces terres à leurs propriétaires confédérés et les affranchis sont expulsés.

Février[modifier | modifier le code]

17 février:Columbia (Caroline du Sud), détruite par le feu

Mars[modifier | modifier le code]

  • 2 mars :
    • défaite des confédérés à la bataille de Waynesboro.
    • les États du Sud, dont la défaite militaire ne fait plus de doute, promettent la liberté aux esclaves qui s’engageraient dans l’armée confédérée.

Avril[modifier | modifier le code]

9 avril:Salon (reconstruit) de McLean où le général confédéré Robert Lee signa la capitulation. Il s'assit à la table avec le dessus en marbre, à gauche ; Ulysses S. Grant s'assit à la table du côté droit.

Mai[modifier | modifier le code]

2 mai : le président des États-Unis Andrew Johnson offre une récompense de 100 000 $ pour l’arrestation du président de la Confédération Jefferson Davis.

Juin[modifier | modifier le code]

Juillet[modifier | modifier le code]

5 juillet:Le United States Secret Service est créé

Août[modifier | modifier le code]

20 août : le président des États-Unis Andrew Johnson proclame la fin des hostilités au Texas.

Septembre[modifier | modifier le code]

Octobre[modifier | modifier le code]

Novembre[modifier | modifier le code]

Décembre[modifier | modifier le code]

18 décembre:ratification par les trois-quarts des États nécessaires du XIIIe amendement de la Constitution des États-Unis qui abolit et interdit l'esclavage.
  • 4 décembre : alors que tous les États « rebelles » sont reconduits dans l’Union, le Congrès, à peine entré en session, refuse cette « politique du fait accompli », désigne une commission d’enquête et ferme sa porte aux élus du Sud. Le rapport de la commission conclu que le Sud est toujours aux mains des leaders de la Confédération et que les Codes Noirs y restaurent la vieille servitude.
  • 24 décembre : fondation du Ku Klux Klan à l'initiative de six officiers du Tennessee déçus par la défaite des États sudistes lors de la guerre de Sécession. Il s'agit d'une organisation clairement antisémite et raciste. Ses membres se livrent à des raids, des lynchages, des agressions physiques et des incendies.

Économie et société[modifier | modifier le code]

  • La frontière (frontier) dépasse le 100e méridien.
  • Charrues d’acier, revolvers à six coups et fils de fer barbelés permettent la conquête de l’Ouest.
  • La guerre de Sécession aura fait 618 222 victimes, soit plus de 21 % des effectifs engagés. La démobilisation laisse des milliers de personnes au chômage.
  • De 12 à 15 millions de bisons aux États-Unis.
  • 3,5 à 5 millions de bovins (long horns) au sud de San Antonio (Texas). D’une valeur de 3 à 4 dollars sur place, ils se vendent 30 à 40 dollars sur les marchés de Kansas City ou de Saint Louis.
  • La production de pétrole a quintuplé depuis 1860 (de 500 000 à 2 500 000 barils).
  • Production de 20 000 tonnes d’acier.
  • Mesure décourageant les émissions des banques et visant à instaurer une devise nationale (en 1860, 1600 banques d’État jouissaient du droit d’émettre une monnaie fiduciaire, le gouvernement fédéral se contentant de frapper des pièces de monnaie).

Naissances[modifier | modifier le code]

Décès[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Articles généraux
Articles sur l'année 1865 aux États-Unis

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. "My God, has the army dissolved?" National Park Service battle description
  2. Voir, par exemple : (en) « Johnston's Surrender at Bennett Place on Hillsboro Road », Wade Hampton Camp (consulté le 25 mars 2009)
  3. Wild Bill Hickok – Davis Tutt shootout (en)