Bataille de Waynesboro

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bataille de Waynesboro
Informations générales
Date 2 mars 1865
Lieu Comté d'Augusta, Virginie
Issue victoire de l'Union
Belligérants
US flag 34 stars.svg
États-Unis
CSA FLAG 4.3.1861-21.5.1861.svg
États confédérés
Commandants
Philip Sheridan - Brady-Handy.jpg
Philip Sheridan
George Armstrong Custer
JubalEarly.jpeg
Jubal A. Early
Forces en présence
2 500 hommes 1 600 hommes
Guerre de Sécession
Coordonnées 38° 03′ 56″ N 78° 53′ 46″ O / 38.0656, -78.896238° 03′ 56″ Nord 78° 53′ 46″ Ouest / 38.0656, -78.8962  

Géolocalisation sur la carte : États-Unis

(Voir situation sur carte : États-Unis)
 Différences entre dessin et blasonnement : Bataille de Waynesboro.

Géolocalisation sur la carte : Virginie

(Voir situation sur carte : Virginie)
 Différences entre dessin et blasonnement : Bataille de Waynesboro.

Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec Bataille de Waynesboro (Géorgie).

La bataille de Waynesboro (en anglais : Battle of Waynesboro) eut lieu le 2 mars 1865, dans le Comté d'Augusta, en Virginie, au cours de la guerre de Sécession. Ce fut la dernière bataille du lieutenant-général confédéré Jubal Anderson Early, dont l'armée fut alors détruite.

Contexte[modifier | modifier le code]

Le 27 février 1865, le major-général Philip Sheridan fait route avec deux divisions de cavalerie depuis Winchester, remontant la vallée de Shenandoah vers Staunton. Il a pour ordre de déplacer sa cavalerie en direction du sud pour rejoindre l'armée de William T. Sherman pendant la Campagne des Carolines. Après avoir traversé le bras nord de la Shenandoah le 28 février, la division de George Armstrong Custer rencontre quelque 300 cavaliers confédérés commandés par Thomas Rosser gardant le Middle-Fork, près du village de Mount Crawford. Rosser met le feu à un long pont couvert, dans l'espoir de retarder les fédéraux. Custer ordonne à deux de ses régiments de traverser le fleuve à la nage, et d'attaquer le flanc de Rosser pendant que le reste de la troupe prend le pont d'assaut. Custer repousse avec succès les maigres forces de Rosser, éteint le feu, et fait route vers Staunton, où ils sont rejoints, le lendemain, par le gros des forces de Sheridan.

Bataille[modifier | modifier le code]

Bataille de Waynesboro
  •      sudistes
  •      nordistes

Sheridan désire éliminer la petite troupe d'Early qu'il juge comme une menace sur ses arrières, et il est peu enthousiaste à l'idée de devoir quitter la Virginie sans pouvoir en finir avec l'Armée de la Virginie du Nord du général Lee du côté de Richmond et du siège de Petersburg. Sheridan part vers l'est au lieu de rejoindre directement Sherman.

La division de Custer chemine à travers des routes boueuses sous une froide averse, et le 2 mars entre en contact avec les vestiges de l'Armée de la Vallée d'Early à Waynesboro. Early aligne ses troupes sur une position défensive, le long d'une crête qui fait face à la South Fork de la rivière Shenandoah. Il dispose son artillerie sur une position qui lui offre la possibilité de d'interdire l'avance des fédéraux. Il appuie son flanc gauche sur un bois touffu, dont il espère qu'il empêchera tout passage aux nordistes. Mais sa ligne de front est trop étendue pour ses maigres troupes, et laisse un vide entre la rive de la Shenandoah et son flanc gauche.

Après une brève pause, les deux armées étant rangées face à face, une attaque fédérale déterminée déborde le flanc gauche d'Early et éparpille ses hommes. Entre 1200 et 1500 Confédérés se rendent ce jour-là, tandis qu'Early et une partie de son État-major parviennent à éviter la capture. Les soldats de l'Union s'emparent également de 11 pièces d'artillerie, de 150 à 200 chariots du train de ravitaillement du Confederate Valley District, et de 17 drapeaux confédérés.

L'armée de Sheridan franchit les Blue Ridge Mountains à Charlottesville, puis descend vers le sud, détruisant des voies ferrées et les écluses du canal de la James River près de Goochland Court House. Le 26 mars, il joint ses forces à l'Armée du Potomac, près de Petersburg, en prévision de la Campagne d'Appomattox.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]