17P/Holmes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Holmes.

17P/Holmes

Description de cette image, également commentée ci-après

Vue du 4 novembre 2007 montrant la queue ionique de 17P/Holmes

Caractéristiques orbitales
Époque 22 septembre 2006
(JJ 2454000,5)
Demi-grand axe 3,618 ua
Excentricité 0,432419
Périhélie 2,1655 ua
Aphélie 5,2004 ua
Période 7,0679 a
Inclinaison 19,1877°
Dernier périhélie 4 mai 2007
Prochain périhélie 22 mars 2014


Caractéristiques physiques
Découverte
Découvreurs Edwin Holmes
Date 6 novembre 1892
Désignations 1892 V1, 1892 III, 1892f, 1899 L1, 1899 II, 1899d, 1906 III, 1906f, 1964 O1, 1964 X, 1964i, 1972 I, 1971b, 1979 IV, 1979f, 1986 V, 1986f, 1993 VII, 1993i

17P/Holmes est une comète périodique du système solaire, découverte par l'astronome amateur Edwin Holmes en 1892[1]. Elle n'a pas de queue visible et a pour particularité que sa magnitude apparente a énormément varié durant ses observations successives.

Historique[modifier | modifier le code]

17P/Holmes a été découverte par l'astronome Edwin Holmes le 6 novembre 1892 pendant qu'il conduisait des observations sur la galaxie d'Andromède. Elle a été confirmée par Edward Maunder (Observatoire royal, Greenwich, Royaume-Uni), William Henry Maw (Royaume-Uni) et Kidd (Bramley, Royaume-Uni).

La comète a été découverte de manière indépendante par Thomas Anderson (Édimbourg) le 8 novembre 1892 et par John Ewen Davidson (Maclay, Queensland, Australie) le 9 novembre[2].

Les premiers paramètres orbitaux ont été calculés indépendamment par Heinrich Kreutz et par George Mary Searle. D'autres observations ont permis de calculer une date du périhélie au 13 juin, ainsi qu'une période de 6,9 ans. Ces paramètres orbitaux ont permis de prouver que cette comète n'était pas 3D/Biela.

Les passages de 1899 et 1906 ont pu être observés, mais la comète fut perdue après 1906 et ne fut redécouverte que le 16 juillet 1964 par Elizabeth Roemer (USNO, Flagstaff, États-Unis) à l'aide de prédictions faites par Brian Marsden. Depuis, la comète a été observée à chaque passage.

Événement lumineux de 2007[modifier | modifier le code]

Le 23 octobre 2007, la luminosité de la comète a augmenté brutalement de près de 15 magnitudes, passant de la magnitude 17 à la magnitude 2,8. La comète est devenue aisément visible à l'œil nu dans la constellation de Persée et a pris l'apparence d'une « étoile » jaune brillante[3],[4]. Un tel éclat peut normalement s'expliquer par un dégazage soudain ou une émission de particules par la comète, voire une fragmentation de celle-ci. Incidemment, c'est suite à un événement similaire que la comète avait été découverte en 1892. À l'époque de sa découverte elle avait une magnitude de 4.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Edwin Holmes, Discovery of a new comet in Andromeda, The Observatory, 15, 441-443 (1892) en ligne.
  2. (en) J. E. Davidson, « Comet e, 1889 », The Observatory, vol. 13,‎ 07/1890, p. 247 Résumé disponible sur ADS : 1890Obs....13..247D
  3. (en) D. Fischer, « Incredible comet eruption: from under 17th to 3rd magnitude in hours! », The Cosmic Mirror,‎ 24 octobre 2007 (consulté le 25 octobre 2007)
  4. G. Javaux, « Sursaut impressionnant d'activité de la comète 17P/Holmes », PGJ Astronomie : Nouvelles du ciel,‎ 24 octobre 2007 (consulté le 26 octobre 2007)
  5. Nasa 3D simulation of orbit for 17P/Holmes (Java Applet)