Comète perdue

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Comète de Biela en février 1846, peu après sa séparation en 2 morceaux.

Une comète perdue est une comète préalablement observée et qui a disparu lors de son dernier passage au périhélie, généralement parce que les données recueillies sont insuffisantes pour déterminer adéquatement sa trajectoire et prédire sa position.

Les comètes perdues peuvent être comparées aux astéroïdes perdus (en), bien que les calculs concernant les orbites des comètes diffèrent par la présence en jeu de forces non-gravitationnelles, telle l'émission de gaz par le noyau.

Certains astronomes se sont spécialisés dans ce domaine. L'un d'eux, Brian G. Marsden, a prédit avec succès le retour de la comète perdue Swift-Tuttle en 1992.

D'autres phénomènes peuvent entraîner la perte d'une comète.

Passage au périhélie[modifier | modifier le code]

Lorsqu'une comète passe très près du Soleil, comme les comètes rasantes, elles peuvent s'évaporer, se fragmenter ou fusionner avec l'étoile.

Collision avec une planète[modifier | modifier le code]

Certaines comètes terminent leur course en entrant en collision avec une planète, principalement Jupiter. C'est ce qui est arrivé notamment à Shoemaker-Levy 9.

Transformation en astéroïde[modifier | modifier le code]

Certaines comètes, après avoir fait des milliers de fois le tour du Soleil, perdent leur gaz et deviennent des astéroïdes. Cela est notamment le cas d'Hypnos.

Notes et références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Lost Comet » (voir la liste des auteurs)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]