Brian G. Marsden

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Brian et Marsden.
Astéroïde découvert : 1
(37556) Svyaztie (en) 28 août 1982 avec N. S. Chernykh

Brian Geoffrey Marsden (né le 5 août 1937 à Cambridge, mort le 18 novembre 2010[1] à Burlington (Massachusetts), d'une maladie de la moelle osseuse[2]) est un astronome américano-britannique; il était depuis 1978 le directeur du Minor Planet Center du SAO situé à Cambridge dans le Massachusetts.

Travaux[modifier | modifier le code]

Spécialisé dans la mécanique céleste et l'astrométrie, il collecte des données sur les positions des astéroïdes et des comètes et calcule leurs orbites, souvent à partir d'informations observationnelles réduites.

Marsden a aidé à retrouver des comètes et des astéroïdes perdus. Certains astéroïdes et comètes découverts par le passé furent "perdus" car trop peu de données observationnelles avaient été collectées à l'époque pour déterminer une orbite assez fiable pour savoir où chercher lors de futures observations. Parfois, la découverte d'un nouvel objet s'avère être en fait la redécouverte d'un objet perdu, ce qui peut être prouvé en calculant son orbite en remontant dans le passé et en comparant les positions calculées avec les positions de l'objet perdu enregistrées antérieurement. Dans le cas des comètes, l'exercice est particulièrement ardu à cause des forces non gravitionnelles qui peuvent affecter leurs orbites (émission de jets de gaz par le noyau de la comète), mais Marsden s'est spécialisé dans le calcul de telles forces non-gravitationnelles. Il prédit notamment avec succès le retour en 1992 de la comète périodique perdue Swift-Tuttle.

Il proposa un temps que Pluton pourrait être considérée à la fois comme une planète et comme une planète mineure et lui assigna le numéro d'astéroïde 10000 ; cependant, cette proposition ne fut pas retenue. À cette annonce, il démissionna de la direction du Minor Planet Center (MPC), poste qu'il occupait depuis 1978 (il en resta cependant le directeur émérite).

Reconnaissance[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Utilisation du nom[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Minor PLanet Electronic Circular 2010W10
  2. Site du Boston Globe
  3. [1]