Verteillac

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une commune de la Dordogne
Cet article est une ébauche concernant une commune de la Dordogne.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?). Le bandeau {{ébauche}} peut être enlevé et l’article évalué comme étant au stade « Bon début » quand il comporte assez de renseignements encyclopédiques concernant la commune.
Si vous avez un doute, l’atelier de lecture du projet Communes de France est à votre disposition pour vous aider. Consultez également la page d’aide à la rédaction d’un article de commune.

Verteillac
La place centrale de Verteillac.
La place centrale de Verteillac.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Dordogne
Arrondissement Périgueux
Canton Ribérac
Intercommunalité Communauté de communes du Pays ribéracois
Maire
Mandat
Hervé de Vilmorin
2014-2020
Code postal 24320
Code commune 24573
Démographie
Gentilé Verteillacois
Population
municipale
656 hab. (2014)
Densité 36 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 20′ 53″ nord, 0° 22′ 01″ est
Altitude Min. 79 m – Max. 187 m
Superficie 18,44 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Dordogne

Voir sur la carte administrative de la Dordogne
City locator 14.svg
Verteillac

Géolocalisation sur la carte : Dordogne

Voir sur la carte topographique de la Dordogne
City locator 14.svg
Verteillac

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Verteillac

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Verteillac
Liens
Site web verteillac.fr

Verteillac est une commune française située dans le département de la Dordogne, en région Nouvelle-Aquitaine.

De 1790 à 2015, la commune était le chef-lieu du canton de Verteillac.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation et accès[modifier | modifier le code]

Le bourg de Verteillac, vu du sud-sud-est, depuis la route départementale 97.

La commune de Verteillac est située au nord-ouest du département de la Dordogne, à 11 km au nord de Ribérac et 33 km au nord-ouest de Périgueux.

Le bourg de Verteillac est aussi à 31 km au sud-ouest de Nontron et 37 km au sud-est d'Angoulême[1].

La route principale est la route départementale 708 en direction de Ribérac, au sud, et d'Angoulême et Nontron, au nord. D'autres routes départementales de moindre importance traversent la commune, en particulier la D.1 qui va au sud-est en direction de Périgueux et qui traverse aussi le bourg[2].

Hameaux et lieux-dits[modifier | modifier le code]

En-dehors du bourg qui occupe une position centrale dans la commune, seul le Pontis situé au pied du bourg, au nord, est un hameau assez important, voire un quartier. De nombreux autres petits hameaux et fermes occupent le territoire communal, comme les Siguenies, le Repaire, la Gassoulie, etc.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Verteillac est limitrophe de sept autres communes.

Communes limitrophes de Verteillac
Cherval La Tour-Blanche-Cercles
Saint-Martial-Viveyrol Verteillac Bourg-des-Maisons
Lusignac Bertric-Burée Coutures

Géologie et relief[modifier | modifier le code]

Géologiquement, la commune appartient au Bassin aquitain comme les trois quarts sud et ouest du département.

On y trouve le calcaire datant du Crétacé supérieur.

Le territoire communal est assez vallonné, et il confine au nord à la plaine céréalière du Périgord blanc. Le bourg occupe une position élevée sur une cuesta faisant face au nord-est.

Les altitudes s'échelonnent entre 79 m, le long de la Sauvanie en limite occidentale près de l'Épine Basse, et 187 m, point situé au Maine, sur la limite orientale de la commune. Le bourg est à environ 130 m d'altitude, sur un éperon[2].

Hydrographie[modifier | modifier le code]

La commune est entièrement dans le bassin versant de la Dordogne.

La Sauvanie, affluent de la Lizonne, arrose l'ouest de la commune et se dirige vers le sud-ouest. Elle prend sa source en limite nord-ouest de la commune. Elle reçoit sur sa rive gauche un petit affluent passant au nord du bourg et prenant sa source à une fontaine près du Pontis et de la Bertaille. Des ruisseaux intermittents occupent les vallons au sud[2].

Toponymie[modifier | modifier le code]

Panneau en français et en occitan.

En occitan, la commune porte le nom de Vertelhac[3].

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Rattachements administratifs[modifier | modifier le code]

Dès 1790, la commune de Verteillac est le chef-lieu du canton de Verteillac qui dépend du district de Ribérac jusqu'en 1795, date de suppression des districts. En 1801, le canton est rattaché à l'arrondissement de Ribérac jusqu'en 1926, date de la suppression de cet arrondissement. À cette dernière date, il est rattaché à l'arrondissement de Périgueux[4].

Dans le cadre de la réforme de 2014 définie par le décret du 21 février 2014, ce canton disparaît aux élections départementales de mars 2015[5]. La commune est alors rattachée au canton de Ribérac.

Intercommunalité[modifier | modifier le code]

Fin 1996, Verteillac intègre dès sa création la communauté de communes du Verteillacois dont elle est le siège. Celle-ci est dissoute au 31 décembre 2013 et remplacée au 1er janvier 2014 par la communauté de communes du Pays ribéracois.

Liste des maires[modifier | modifier le code]

La mairie de Verteillac.
Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
         
1995 mars 2008 Jean Ferrier    
mars 2008 avril 2014 Jean-Pierre Bordier SE Retraité de La Poste
avril 2014[6] en cours Hervé de Vilmorin    

Jumelages[modifier | modifier le code]

Panneau de jumelage avec Fontanetto Po.

L'ensemble des communes de l'ancien canton de Verteillac, dont Verteillac était le chef-lieu, est jumelé avec la commune italienne de Fontanetto Po.

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués à Verteillac depuis 1793. À partir du XXIe siècle, les recensements des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans (2005, 2010, 2015, etc. pour Verteillac[7]). Depuis 2006, les autres dates correspondent à des estimations légales. En 2014, Verteillac comptait 656 habitants.

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
1 070 931 903 950 1 040 1 031 1 076 1 083 1 116
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 120 1 188 1 171 1 117 1 146 1 120 1 147 1 075 1 054
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
941 961 906 820 810 798 806 757 719
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2014
683 655 652 724 706 675 645 642 656
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2006 [8].)
Histogramme de l'évolution démographique

Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

En 2012, la population de la commune est relativement âgée. Le taux de personnes âgées de 65 ans ou plus (29,7 %[9]) est en effet supérieur au taux national (17,4  %[10]) et au taux départemental (25,0 %[11]).

À l'instar des répartitions nationale et départementale, la population féminine de la commune est supérieure à la population masculine. Son taux (52,1 %) est un peu plus élevé que le taux national (51,6 %) et le taux départemental (51,2 %).

Pyramide des âges à Verteillac en 2012 en pourcentage[9]
Hommes Classe d’âge Femmes
0,6 
90 ans ou +
0,6 
9,7 
75 à 89 ans
18,3 
23,7 
60 à 74 ans
24,3 
24,7 
45 à 59 ans
21,9 
16,9 
30 à 44 ans
12,3 
11,7 
15 à 29 ans
10,8 
12,7 
0 à 14 ans
12,0 
Pyramide des âges du département de la Dordogne en 2012 en pourcentage[11]
Hommes Classe d’âge Femmes
0,8 
90 ans ou +
2,0 
10,2 
75 à 89 ans
14,0 
19,6 
60 à 74 ans
19,5 
21,9 
45 à 59 ans
21,1 
17,2 
30 à 44 ans
16,6 
14,1 
15 à 29 ans
12,5 
16,2 
0 à 14 ans
14,3 

Santé[modifier | modifier le code]

La commune compte une maison de santé rurale[12].

Manifestations culturelles et festivités[modifier | modifier le code]

Les 28 et 29 juin 2014, Verteillac a organisé la 95e félibrée, la fête occitane qui a lieu tous les ans au début de l'été dans une commune de Dordogne[13].

Économie[modifier | modifier le code]

Emploi[modifier | modifier le code]

En 2012[14], parmi la population communale comprise entre 15 et 64 ans, les actifs représentent 242 personnes, soit 38,3 % de la population municipale. Le nombre de chômeurs (vingt-neuf) est resté stable par rapport à 2007 et le taux de chômage de cette population active s'établit à 11,8 %.

Établissements[modifier | modifier le code]

Au 31 décembre 2013, la commune compte 97 établissements[15], dont quarante-huit au niveau des commerces, transports ou services, dix-neuf relatifs au secteur administratif, à l'enseignement, à la santé ou à l'action sociale, seize dans l'agriculture, la sylviculture ou la pêche, neuf dans la construction, et cinq dans l'industrie[16].

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

L'église de Verteillac.

Patrimoine naturel[modifier | modifier le code]

Au nord, en bordure de la commune de Cherval, près d'un quart du territoire communal correspond à une zone naturelle d'intérêt écologique, faunistique et floristique (ZNIEFF) de type II : le plateau de Cherval, remarquable pour sa variété d'oiseaux dont plusieurs font l'objet d'une protection par la directive européenne : Bruant ortolan (Emberiza hortulana), Busard cendré (Circus pygargus), Busard Saint-Martin (Circus cyaneus), Engoulevent d'Europe (Caprimulgus europaeus), Grande Outarde (Otis tarda), Pie-grièche écorcheur (Lanius collurio), Pipit rousseline (Anthus campestris)[21],[22].

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason de Verteillac Blason D'or au chêne arraché de sinople fruité de douze glands du champ, au chef d'azur chargé de trois étoiles d'or.
Détails Le statut officiel du blason reste à déterminer.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Distances orthodromiques prises sous ACME Mapper
  2. a, b et c Carte IGN sous Géoportail
  3. Le nom occitan des communes du Périgord sur le site du Conseil général de la Dordogne, consulté le 24 avril 2014.
  4. a et b Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  5. Légifrance, « Décret no 2014-218 du 21 février 2014 portant délimitation des cantons dans le département de la Dordogne », sur http://www.legifrance.gouv.fr/ (consulté le 25 août 2015).
  6. Jean-Louis Savignac, Conseil municipal : déjà une démission, Sud Ouest édition Périgueux du 10 avril 2014, p. 19.
  7. « Calendrier de recensement », sur Insee (consulté le 24 avril 2014)
  8. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 2011201220132014 .
  9. a et b POP T3 - Population de Verteillac par sexe et âge sur le site de l'Insee, consulté le 13 décembre 2015.
  10. POP T3 - Population de la France par sexe et âge sur le site de l'Insee, consulté le 13 décembre 2015.
  11. a et b POP T3 - Population de la Dordogne par sexe et âge sur le site de l'Insee, consulté le 13 décembre 2015.
  12. Virginie Desmet, Un remède au désert médical, Sud Ouest édition Dordogne du 26 janvier 2012.
  13. Jean-Louis Savignac, « L'accent et les couleurs de la félibrée », Sud Ouest édition Dordogne, p. 10-11,‎
  14. Chiffres-clés - Emploi - Population active - tableaux EMP T2 et EMP T4 sur le site de l'Insee, consulté le 13 décembre 2015.
  15. « Établissement - Définition », sur Insee (consulté le 13 décembre 2015).
  16. Chiffres clés - Établissements actifs par secteur d'activité - tableau CEN T1 sur le site de l'Insee, consulté le 13 décembre 2015.
  17. « Château du Breuil », notice no IA24000898, base Mérimée, ministère français de la Culture, consultée le 27 avril 2011.
  18. « Château de la Grénerie », notice no IA24000899, base Mérimée, ministère français de la Culture, consultée le 27 avril 2011.
  19. « Château de la Meyfrenie », notice no PA24000022, base Mérimée, ministère français de la Culture, consultée le 27 avril 2011.
  20. « Église Notre-Dame-de-l'Assomption », notice no IA24000853, base Mérimée, ministère français de la Culture, consultée le 27 avril 2011.
  21. [PDF] Plateau de Cherval sur le site de la DREAL Aquitaine, consulté le 27 novembre 2014.
  22. Carte du plateau de Cherval sur le site de la DREAL Aquitaine, consulté le 27 novembre 2014.