Variante Tchekhover

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
abcdefgh
8
Chessboard480.svg
Tour noire sur case blanche a8
Cavalier noir sur case noire b8
Fou noir sur case blanche c8
Reine noire sur case noire d8
Roi noir sur case blanche e8
Fou noir sur case noire f8
Cavalier noir sur case blanche g8
Tour noire sur case noire h8
Pion noir sur case noire a7
Pion noir sur case blanche b7
Pion noir sur case noire e7
Pion noir sur case blanche f7
Pion noir sur case noire g7
Pion noir sur case blanche h7
Pion noir sur case noire d6
Reine blanche sur case noire d4
Pion blanc sur case blanche e4
Cavalier blanc sur case blanche f3
Pion blanc sur case blanche a2
Pion blanc sur case noire b2
Pion blanc sur case blanche c2
Pion blanc sur case noire f2
Pion blanc sur case blanche g2
Pion blanc sur case noire h2
Tour blanche sur case noire a1
Cavalier blanc sur case blanche b1
Fou blanc sur case noire c1
Roi blanc sur case noire e1
Fou blanc sur case blanche f1
Tour blanche sur case blanche h1
8
77
66
55
44
33
22
11
abcdefgh

La variante Tchekhover[1] ou variante hongroise[2] de la défense sicilienne ou « Sicilienne 4. Dxd4[3] » est une ouverture aux échecs qui s'obtient après les coups 1.e4 c5 2.Cf3 d6 3.d4 cxd4 4.Dxd4.

La variante Tchekhover fut jouée par Vitali Tchekhover lors d'une partie contre Lissitsine à Léningrad en 1938[4]. Elle est aussi appelée variante hongroise[2] ou variante Szily[1]. Son code ECO est B53.

Après 4. Dxd4, il suit généralement 4...Cc6[5]. Mais on peut jouer également 4...Cf6 ou 4...a6 ou 4...Fd7.

La suite principale est 4...Cc6 5. Fb5 Fd7 (5...Dd7 est le variante Zaitsev) 6. Fxc6 Fxc6 7. Cc3 Cf6 8. Fg5 (8. 0-0 est peut-être meilleur) e6 9. 0-0-0 Fe7 10. The1 0-0 11. Rb1 Dc7 12. Fxf6 Fxf6 13. Dxd6 Db6 14. e5 Tfd8 15. Da3 Txd1+ 16. Cxd1 avec avantage blanc.

Exemples de parties[modifier | modifier le code]

Viswanathan Anand - Garry Kasparov, Moscou, 1995 (partie rapide)[6]
1. e4 c5 2. Cf3 d6 3. d4 cxd4 4. Dxd4 Fd7 5. c4 Cc6 6. Dd2 g6 7. Fe2![7] Fg7 8. 0-0 Cf6 9. Cc3 0-0 10. Tb1 a6 11. b3 Da5 12. Fb2 Tfc8 13. Tfd1 Fg4 14. De3 Cd7 15. Cd5 Fxb2 16. Txb2 Fxf3 17. Fxf3 e6 18. Cc3 Td8 19. Tbd2 Cde5 20. Fe2 Cb4 21. h4 b5 22. cxb5 axb5 23. Cxb5 Cbc6 24. a3 d5 25. exd5 Txd5 26. Txd5 exd5 27. b4 Da4 28. Txd5 1-0
Peter Svidler - Garry Kasparov, Linares, 1999[8]
1. e4 c5 2. Cf3 d6 3. d4 cxd4 4. Dxd4 Cc6 5. Fb5 Fd7 6. Fxc6 Fxc6 7. Cc3 Cf6 8. Fg5 e6 9. 0-0-0 Fe7 10. The1 0-0 11. Rb1 h6 12. Fh4 Te8 13. Fg3 d5 14. e5 Ce4 15. Cxe4 dxe4 16. Dxd8 Texd8 17. Cd4 Fe8 18. c3 Tac8 19. Rc2 b5 20. Txe4 b4 21. Te3 a5 22. Ce2 Fc6 23. f3 Txd1 24. Rxd1 Fc5 25. Td3 Fb5 26. Td2 Fe3 27. Td6 bxc3 28. Cxc3 Ff1 29. Fh4 g5 30. Fe1 Fxg2 31. Re2 Ff4 32. Fg3 Fc1 33. Ca4 h5 34. Td1 h4 35. Fe1 Ff4 36. Fc3 Rg7 37. Cb6 Th8 38. Rf2 h3 39. Fd2 Fxh2 40. Cd7 Rg6 41. Fe3 g4 42. fxg4 Fc6 0-1

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) David Hooper et Kenneth Whyld, The Oxford Companion to Chess, Oxford University Press, , 2e éd. (ISBN 0-19-866164-9), p. 75 et 469
  2. a et b Larousse des échecs : Découvrir, approfondir, maîtriser (préf. Joël Lautier), Paris, Éditions Larousse, , 480 p. (ISBN 978-2-03-518207-4), p. 230
  3. Sam Collins, Understandig the chess openings, ed. Gambit, 2005, (ISBN 978-190460-028-2), p. 85.
  4. Partie sous Chessgames.com
  5. Luděk Pachman, Les ouvertures aux échecs, T. 3, La défense sicilienne, ed. Payot, 1987, (ISBN 978-222815-400-0), p. 218.
  6. Partie sous Chessgames.com
  7. Annotation de Chris Baker dans son livre A startling chess opening repertoire, où il déclare que cet ordre de coups a pour but d'éviter 7. Cc3 Fh6! où les Blancs doivent mettre leur Dame sur une case suboptimale avant que les Noirs ne jouent ...Fg7!)
  8. Partie commentée sous Chessgames.com