Début semi-fermé

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
a b c d e f g h
8
Chessboard480.svg
Tour noire sur case blanche a8
Cavalier noir sur case noire b8
Fou noir sur case blanche c8
Reine noire sur case noire d8
Roi noir sur case blanche e8
Fou noir sur case noire f8
Cavalier noir sur case blanche g8
Tour noire sur case noire h8
Pion noir sur case noire a7
Pion noir sur case blanche b7
Pion noir sur case noire c7
Pion noir sur case blanche d7
Pion noir sur case noire e7
Pion noir sur case noire g7
Pion noir sur case blanche h7
Pion noir sur case blanche f5
Pion blanc sur case noire d4
Pion blanc sur case blanche a2
Pion blanc sur case noire b2
Pion blanc sur case blanche c2
Pion blanc sur case blanche e2
Pion blanc sur case noire f2
Pion blanc sur case blanche g2
Pion blanc sur case noire h2
Tour blanche sur case noire a1
Cavalier blanc sur case blanche b1
Fou blanc sur case noire c1
Reine blanche sur case blanche d1
Roi blanc sur case noire e1
Fou blanc sur case blanche f1
Cavalier blanc sur case noire g1
Tour blanche sur case blanche h1
8
7 7
6 6
5 5
4 4
3 3
2 2
1 1
a b c d e f g h
Défense hollandaise : 1.d4 f5

Aux échecs, un début semi-fermé est une ouverture qui débute par le coup 1. d4 des Blancs suivi par un coup asymétrique (i.e. qui n'est pas 1...d5). Par ordre de popularité, il s'agit de :

Au second coup, 2...d5 après 1. d4 Cf6 2. c4 et au troisième coup 3...d5 après 1. d4 Cf6 2. c4 e6 3. Cc3/Cf3 retransposent dans le Gambit dame, qui est un début fermé.

Prédominance des défenses indiennes[modifier | modifier le code]

La défense polonaise est une ouverture mineure. La défense hollandaise est une ouverture majeure, quoique risquée pour les Noirs. Le seul champion à l'avoir pratiquée régulièrement est Mikhaïl Botvinnik, comme l'atteste la partie suivante :

Flohr - Botvinnik, Match de 1933
1. d4 f5 2. g3 e6 3. Fg2 Cf6 4. Cf3 Fe7 5. 0-0 0-0 6. c4 d5 7. Cc3 c6 8. b3? De8!? 9. Fb2 Cbd7 10. Dd3 Dh5 11. cxd5 exd5 12. Cd2 Ce4 13. f3 Cxc3 14. Fxc3 f4![2] 15. Tfe1 Fd6 16. Cf1 Tf7! 17. e3 fxg3 18. Cxg3 Dh4 19. Cf1 Cf6 20. Te2 Fd7 21. Fe1 Dg5 22. Fg3 Fxg3 23. Cxg3 h5! 24. f4 Dg4 25. Tf2 h4 26. Ff3 hxg3 27. Fxg4 gxf2+ 28. Rg2 Cxg4 29. h3 Cf6 30. Rxf2 Ce4+ 0-1 (31. Rg2 Fxh3+).

Si Elias Stein (1748-1812) estimait en 1789 dans son livre Nouvel essai sur le jeu des échecs, avec des réflexions militaires relatives à ce jeu que la défense hollandaise était la meilleure réponse à 1. d4, les défenses indiennes (avec notamment la défense Grünfeld et la défense est-indienne) ont pris le relais comme débuts semi-fermés préférés des grands-maîtres.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Dans son ouvrage de base Winning Chess Openings (éd. Everyman Chess, 2003, (ISBN 9-781857-443493), p. 153-156.), Yasser Seirawan ne cite pas 1. d4 c5, mais seulement 1. d4 b5 (défense polonaise et 1. d4 f5 (défense hollandaise.
  2. Cette annotation de la partie et les suivantes sont tirées du livre Winning with the Dutch de Robert Bellin, The Macmillan Chess Library, 1990, p. 172-174.