Peter Svidler

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Peter Svidler
Пётр Свидлер
Image illustrative de l’article Peter Svidler
Peter Svidler en 2013

Nom de naissance Piotr Veniaminovitch Svidler
Naissance (43 ans)
Leningrad
Nationalité Russie
Titre Grand maître international (1994)
Champion de Russie
Meilleur classement Elo 2 769 (mai 2013)

Piotr Veniaminovitch Svidler (en russe : Пётр Вениаминович Свидлер, Peter Svidler en Occident) est un grand maître international russe du jeu d'échecs, né le 16 juin 1976 à Leningrad. Il a remporté huit fois le championnat de Russie (en 1994, 1995, 1997, 2003, 2008, 2011, 2013 et 2017) ainsi que la Coupe du monde d'échecs 2011.

Au , il est le 14e joueur mondial, avec un classement Elo de 2760 points. Il a atteint un maximum de 2 769 points en mai 2013, et la 4e place mondiale en janvier 2006.

Biographie et carrière[modifier | modifier le code]

Grand maître international[modifier | modifier le code]

Peter Svidler apprit à jouer aux échecs à l'âge de six ans. Il est devenu champion du monde des moins de 18 ans et GMI en 1994 ; il remporta le championnat de Saint-Pétersbourg et le tournoi de Novossibirsk en 1995.

Championnats de Russie[modifier | modifier le code]

Peter Svidler en 2013.

Svidler a gagné le championnat de Russie à huit reprises :

  • en 1994 (système suisse) ;
  • en 1995 (Système suisse, vainqueur au départage) ;
  • en 1997 (tournoi à élimination directe) ;
  • en 2003 (système suisse, vainqueur après départage) ;
  • en 2008 (tournoi toutes rondes remporté après un départage) ;
  • en 2011 (seul vainqueur) et
  • 2013 (après un match de départage)
  • 2017 (après un match de départage).

En 1998, Svidler finit premier ex æquo avec trois autres joueurs, puis deuxième au départage derrière Aleksandr Morozevitch[1]. En 2012, il finit premier ex æquo avec cinq autres joueurs, puis 2e-4e après un mini-tournoi de départage. En 2014, il termine 3e-7e.

Championnats du monde et coupes du monde[modifier | modifier le code]

1997 à 2002[modifier | modifier le code]

Peter Svidler en 2007.

En 1997 et 2000, Svidler fut éliminé par Michael Adams lors des huitièmes de finale du championnat du monde d'échecs 1997-1998 (tournoi de Groningue) et du championnat du monde de la Fédération internationale des échecs 2000. Adams atteignit à chaque fois la finale du tournoi à élimination directe. En 1999, à Las Vegas, il fut arrêté au troisième tour du championnat du monde de la Fédération internationale des échecs 1999 par Kiril Georgiev.

En 2001, à Moscou, Svidler atteignit les demi-finales du championnat du monde de la Fédération internationale des échecs 2001-2002. Il battit Michael Adams en huitième de finale puis Boris Guelfand en quarts de finale et fut éliminé par le futur vainqueur Ruslan Ponomariov. Andreï Loukine était l'entraîneur de Svidler.[réf. nécessaire]

2005 à 2009 : deuxième du championnat du monde[modifier | modifier le code]

Svidler partagea la deuxième place avec Viswanathan Anand au championnat du monde de la Fédération internationale des échecs 2005 avec 8,5 points sur 14 parties, 1,5 point derrière le vainqueur, Veselin Topalov. En 2007, il finit cinquième du championnat du monde d'échecs 2007 remporté par Viswanathan Anand. La même année, la coupe du monde d'échecs 2007 était qualificative pour le championnat du monde de 2010. Svidler fut éliminé en huitième de finale par Gata Kamsky, vainqueur du tournoi. En 2009, il fut éliminé en quarts de finale de la coupe du monde d'échecs 2009 par Vladimir Malakhov.

2011 à 2016 : vainqueur de la coupe du monde[modifier | modifier le code]

En septembre 2011, Svidler remportait la coupe du monde d'échecs en battant en finale son compatriote Aleksandr Grichtchouk par 2.5 à 1.5 (+1 =3) et se qualifiait pour le tournoi des candidats 2013. À Londres, il termina 3e-4e du tournoi des candidats, un demi-point derrière les vainqueurs Magnus Carlsen et Vladimir Kramnik. La même année, il est éliminé en quarts de finale de la coupe du monde d'échecs de 2013 par Dmitri Andreïkine (finaliste du tournoi).

En 2014, il finit septième du tournoi des candidats.

En 2015, Svidler est battu en finale de la coupe du monde par Sergueï Kariakine. Il se qualifie ainsi pour le tournoi des candidats de 2016 à Moscou où il finit quatrième avec 7 points sur 14.

Résultats aux tournois à élimoination directe[modifier | modifier le code]

Résultats de Svidler aux coupes du monde et championnats du monde FIDE
Année Lieu Résultat Ultime adversaire Adversaires battus
1997 Groningue quatrième tour
(huitième de finale)
Michael Adams Utut Adianto, Vladimir Epichine
1999 Las Vegas troisième tour Kiril Georgiev Alekseï Aleksandrov
2000 New Delhi quatrième tour
(huitième de finale)
Michael Adams Étienne Bacrot, Peng Xiaomin
2001 Moscou demi-finaliste Ruslan Ponomariov Alejandro Hoffman, Šarūnas Šulskis,
Vadim Milov, Michael Adams,
Boris Guelfand
2007 Khanty-Mansiïsk
(coupe du monde)
quatrième tour
(huitième de finale)
Gata Kamsky Eduardo Iturrizaga, Duško Pavasovič
Sergueï Roublevski
2009 quart de finale Vladimir Malakhov Jean Hébert, Tomi Nybäck
Arkadij Naiditsch, Alexeï Chirov
2011 Vainqueur Aleksandr Grichtchouk Darcy Lima, Nguyen Ngoc Truong Son
Fabiano Caruana, Gata Kamsky
Judit Polgár, Ruslan Ponomariov
Aleksandr Grichtchouk
2013 Tromsø quart de finale Dmitri Andreïkine Anna Ushenina, Viktor Bologan,
Teimour Radjabov, Lê Quang Liêm
2015 Bakou finaliste Sergueï Kariakine Emre Can, Liviu-Dieter Nisipeanu,
Teimour Radjabov, Veselin Topalov,
Wei Yi, Anish Giri
2017 Tbilissi quart de finale Maxime Vachier-Lagrave Jahongir Vakhidov, Viktor Erdős,
Aleksandr Grichtchouk, Bu Xiangzhi
2019 Khanty-Mansiïsk quatrième tour
(huitième de finale)
Maxime Vachier-Lagrave Carlos Daniel Albornoz Cabrera
Andreï Essipenko, Liviu-Dieter Nisipeanu

Tournois internationaux[modifier | modifier le code]

Outre sa victoire à la coupe du monde d'échecs de 2011, Svidler remporta :

Il finit premier ex æquo et deuxième au départage (derrière Kramnik) du tournoi d'échecs de Dortmund en 1998.

En 2003, Svidler finit deuxième au départage de l'open Aeroflot. En 2004, il fut demi-finaliste du tournoi de Dortmund qui était aussi le tournoi des candidats pour le Championnat du monde d'échecs 2004 (classique). En 2005, il finit deuxième ex æquo du tournoi de Dortmund.

En 2018, il bat Samuel Shankland en match lors du tournoi d'échecs de Hoogeveen (3,5 à 2,5).

Équipe nationale de Russie[modifier | modifier le code]

Svidler a fait partie de l'équipe russe à toutes les olympiades d'échecs depuis 1994, remportant cinq éditions de 1994 à 2002[2].

En 2013, il fait partie de l'équipe de Russie qui termine troisième aux Championnats d'Europe d'Échecs par équipe à Varsovie. Il en est le deuxième échiquier[3].

Autres activités[modifier | modifier le code]

Svidler est aussi un expert du Fischer Random Chess (aussi appelé Chess960). Il a gagné la première édition de l'open Chess960 à Mayence en Allemagne. Au 2003 Mainz Chess Classic, il devint champion du monde du Chess960 en battant Péter Lékó dans un match de 8 parties. Depuis, il a défendu son titre deux fois, contre Levon Aronian en 2004 et Zoltán Almási en 2005.

Svidler est fan de cricket[4]. Il est également fan de Bob Dylan.

Une partie[modifier | modifier le code]

Peter Svidler en 2005
abcdefgh
8
Chessboard480.svg
Tour noire sur case blanche c8
Reine noire sur case noire d8
Tour noire sur case noire f8
Roi noir sur case blanche g8
Pion noir sur case blanche b7
Fou noir sur case noire e7
Pion noir sur case blanche f7
Pion noir sur case noire g7
Pion noir sur case blanche h7
Pion noir sur case blanche a6
Cavalier noir sur case noire b6
Pion noir sur case noire d6
Fou noir sur case blanche e6
Pion noir sur case noire e5
Pion blanc sur case noire g5
Cavalier noir sur case blanche h5
Pion blanc sur case blanche e4
Cavalier blanc sur case blanche b3
Cavalier blanc sur case noire c3
Fou blanc sur case noire e3
Pion blanc sur case blanche f3
Pion blanc sur case blanche a2
Pion blanc sur case noire b2
Pion blanc sur case blanche c2
Reine blanche sur case noire f2
Pion blanc sur case noire h2
Roi blanc sur case noire c1
Tour blanche sur case blanche d1
Fou blanc sur case blanche f1
Tour blanche sur case noire g1
8
77
66
55
44
33
22
11
abcdefgh
Position après 14. Df2.
Peter Svidler - Veselin Topalov (Wijk an Zee, tournoi d'échecs Corus, 2004)

1. e4 c5 2. Cf3 d6 3. d4 cxd4 4. Cxd4 Cf6 5. Cc3 a6 6. f3 e5 C'est une Sicilienne Najdorf 7. Cb3 Fe6 8. Fe3 Cbd7 9. g4 Cb6 10. g5 Ch5 11. Qd2 Fe7 12. O-O-O O-O 13. Tg1 Tc8 14. Df2
(Voir diagramme de droite)
14. ... Txc3
Début d'une longue séquence tactique
15. Fxb6 Fxg5+ 16. Rb1 Fh4 17. Tg3 Fxg3 18. hxg3 Tc7 19. Cc5 De7 20. Cxe6 fxe6 21. Fxc7 Dxc7
Les blancs se retrouvent avec un pion de moins mais de bonnes compensations.
22. Fh3 Te8 23. Td3 Cf6 24. Da7 Rf7 25. Tc3 Dd7 26. Db6 Te7 27. Td3 d5 28. exd5 Cxd5 29. Dc5 Qb5 30. Dd6 Cb4 31. Td2 Dc4 32. b3 Dc3 33. f4 Dxg3 34. Dxb4 Dxh3 35. fxe5 De3 36. Dd6 h5 37. Td1 Df2 38. Dd3 Dg2 39. Tf1+ Rg8 40. Dd8+ Rh7 41. Tf8 Dg1+ 42. Rb2 Dg5 43. Dd3+ g6 44. Dd6 Rg7 45. Db8 Dh6 46. Dd8 1-0

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]