Défense Cordel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
abcdefgh
8
Chessboard480.svg
Tour noire sur case blanche a8
Fou noir sur case blanche c8
Reine noire sur case noire d8
Roi noir sur case blanche e8
Cavalier noir sur case blanche g8
Tour noire sur case noire h8
Pion noir sur case noire a7
Pion noir sur case blanche b7
Pion noir sur case noire c7
Pion noir sur case blanche d7
Pion noir sur case blanche f7
Pion noir sur case noire g7
Pion noir sur case blanche h7
Cavalier noir sur case blanche c6
Fou blanc sur case blanche b5
Fou noir sur case noire c5
Pion noir sur case noire e5
Pion blanc sur case blanche e4
Cavalier blanc sur case blanche f3
Pion blanc sur case blanche a2
Pion blanc sur case noire b2
Pion blanc sur case blanche c2
Pion blanc sur case noire d2
Pion blanc sur case noire f2
Pion blanc sur case blanche g2
Pion blanc sur case noire h2
Tour blanche sur case noire a1
Cavalier blanc sur case blanche b1
Fou blanc sur case noire c1
Reine blanche sur case blanche d1
Roi blanc sur case noire e1
Tour blanche sur case blanche h1
8
77
66
55
44
33
22
11
abcdefgh
Défense Cordel / défense classique de la partie espagnole

Parmi les ouvertures du jeu d'échecs, la défense Cordel est une variante de la partie espagnole. Elle s'obtient par les coups 1. e4 e5 2. Cf3 Cc6 3. Fb5 Fc5. C'est probablement la défense la plus ancienne de la partie espagnole (dans les premiers temps, le coup 3...Fc5 paraissait très naturel, car ce n'est que beaucoup plus tard que la maxime d'Emanuel Lasker « Développez les Cavaliers avant les Fous » est rentrée dans la mentalité collective); il n'est donc pas étonnant qu'elle soit aussi appelée défense classique.

La défense classique comprend toutes les lignes de jeu qui ne se poursuivent pas par 4. 0-0 Cf6, qui transpose dans la défense classique berlinoise. Ainsi, les variantes suivantes ressortent de la défense classique[1] :

  • 4. c3 Cf6,
  • 4. 0-0 Df6,
  • 4. 0-0 Cd4,
  • 4. 0-0 d6 5. c3 Fd7 6. d4 Fb6 7. Fg5 f6 8. Fe3 Cge7.

Une partie au sommet[modifier | modifier le code]

Nigel Short-Gata Kamsky, Linares, 1994[2]

1. e4 e5 2. Cf3 Cc6 3. Fb5 Fc5 4. c3 Cf6 5. d4 exd4 6. e5 Ce4 7. cxd4 Fb4+ 8. Cbd2 0-0 9. 0-0 d5! 10. Da4 Fxd2 11. Cxd2 Fd7 12. f3 a6 13. Fxc6 Fxc6 14. Da3 Cxd2 15. Fxd2 Fb5 16. Tfe1 Dh4 17. De3 Tac8 18. Tac1 b6?! (18…Tfe8) 19. e6! fxe6? (19…De7!) 20. Dxe6+ Rh8 21. Dxd5 Tfd8 22. De4 Dxe4 23. Txe4 Td7 24. Ff4 Rg8 25. Tc3 c5 26. dxc5 Txc5 27. Txc5 bxc5 28. Rf2 Rf7 29. Fe3 Td5 30. h4 h5?! (30…h6 31. g4) 31. Fg5 Td4 32. Te7+ Rg8 33. Rg3 Td7 34. Te5 c4 35. Ff4 g6 36. Te6 Rf7 37. Tb6 Td5 38. Fg5! Td7 39. Ff6 Tc7 40. Fc3 Tc6 41. Tb7+ Re6 42. Rf4 Fa4 43. Ta7 Fc2 44. g4 hxg4 45. fxg4 Fd1 46. Rg5 Fc2 47. Tg7 Rd5 48. Ff6! Re6 49. Txg6! Tc5+ 50. Rh6 c3 51. bxc3! Fxg6 52. Rxg6 Ta5 53. h5 Txa2 54. h6 Th2 55. g5 1-0.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Glenn Flear, Offbeat Spanish : meeting thé Spanish without 3…a6, Everyman Chess, 2000, p. 85.
  2. Annotations par Glenn Flear, dans Offbeat Spanish : meeting thé Spanish without 3…a6.