Union monétaire ouest-africaine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L’Union monétaire ouest-africaine (UMOA) est une zone monétaire regroupant huit pays d'Afrique de l'Ouest : le Bénin (ex- Dahomey), le Burkina Faso (Haute-Volta), la Côte d'Ivoire, la Guinée-Bissau,, le Mali, le Niger, le Sénégal et le Togo.

Elle fut créée le [1]. Le siège de la commission de l'UMOA est à Abidjan.

L'UMOA s'occupe des questions monétaires. Elle ne doit pas être confondue avec l'Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA). Cette dernière fait du développement et de l'intégration économiques, ses pivots d'engagement.

La Banque centrale des États de l'Afrique de l'Ouest (BCEAO) est l'institution monétaire de l'UMOA.

Notes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Hamadou Cissé, Les perspectives d'une libéralisation financière en U.M.O.A. (Union monétaire Ouest-africaine), Université d'Aix-Marseille 3, 1988, 302 p. (thèse de 3e cycle de Sciences économiques)
  • Codjo Amégnikpo Dado, Intégration monétaire et intégration régionale des économies ouest-africaines : de l'intégration monétaire à l'intégration économique au sein de l'U.M.O.A., de l'intégration économique à l'intégration monétaire dans le cadre élargi de la C.E.D.E.A.O, Université d'Orléans, 1982, 577 p. (thèse de 3e cycle)
  • Rohinton Medhora, « Les leçons de l'UMOA », in Réal Lavergne (dir.), Intégration et coopération régionales en Afrique de l'Ouest, Karthala, Paris ; CRDI, Ottawa, 1996, p. 251-275 (ISBN 2-86537-663-X)
  • Ousmane Ouédraogo, Une monnaie unique pour toute l'Afrique de l'Ouest ? : le dossier économique, Karthala, Paris, 2003, 174 p. (ISBN 2-84586-384-5)