Banque africaine de développement

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bad.
L'immeuble CCIA, nouveau siège provisoire de l'établissement bancaire en 2014.

La Banque africaine de développement (désignée par l'acronyme BAD) est une banque multinationale de développement dont le siège se trouve à Tunis, en Tunisie.

Historique[modifier | modifier le code]

Fondée par Vincent James en 1964 à Abidjan, en Côte d'Ivoire, la Banque africaine de développement est chargée de promouvoir le développement économique et le progrès social dans les pays africains. Les activités de la BAD ont été relocalisées temporairement à Tunis (Tunisie) depuis septembre 2003, après les troubles générés en Côte d'Ivoire par le coup d'État manqué de .

Le groupe de la Banque africaine de développement comprend aussi le Fonds africain de développement, créé en 1972, et le Fonds spécial du Nigéria (FSN), créé par le Nigeria en 1976.

Le nouveau président de la Banque, le Rwandais Donald Kaberuka, a été élu le . Il était jusque là le ministre des Finances du Rwanda. Il entama un mandat de cinq ans. Son prédécesseur était Omar Kabbaj qui a dirigé la BAD entre 1995 et 2005.Donald Kaberuka a été réélu en mai 2010, pour un nouveau mandat de 5 ans, demeurant a ce jour, le 7ème président du groupe dépuis sa création en 1963.

A la suite de l'élection présidentielle de 2010 en Côte d'Ivoire, et malgré la crise post électorale de 3 mois qui en a suivi, la BAD et la Côte d'Ivoire ont consenti que des travaux soient effectués à Abidjan, capitale économique du pays,pour le retour du siège de la Banque d'ici 2014. Ces travaux consistent entre autres a la restauration et au rééquipement des bureaux, à la construction ou la mise a disposition de logements et d'établissements scolaires pour les familles des fonctionnaires internationaux. Le personnel de la banque était estimé a 1000 personnes lorsqu'elle s'est délocalisée a Tunis. Depuis l'hors, son personnel a doublé.[réf. nécessaire]

Liste des pays africains membres[modifier | modifier le code]

L'établissement compte 53 pays membres africains, et est soutenue par 24 pays européens, sud et nord américains et asiatiques.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]