Madchester

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Madchester
Détails
Date de création
Origines stylistiques
Origines culturelles
Instruments typiques
Genres dérivés

Le terme Madchester (jeu de mots entre mad (« fou » en anglais) et le nom de la ville de Manchester) apparaît pour la première fois avec les Happy Mondays qui avaient baptisé un de leurs disques Madchester Rave On.

Histoire[modifier | modifier le code]

Madchester désigne un mouvement musical qui connait un grand succès à la fin des années 1980 en Angleterre. Les Stone Roses et les Happy Mondays sont les représentants les plus notables de cette mode musicale et connurent une grande exposition médiatique en Grande-Bretagne dans les années 1989-1990. À l'origine de ce succès, une scène musicale underground très dynamique (portée notamment par le label Factory Records, et en particulier son club l'Haçienda[1]), le succès grandissant de la musique house venue d'Amérique du Nord auprès du public mancunien, captent l'attention de la presse et de l'industrie musicale.

L'étiquette Madchester désignait alors des groupes qui avaient en commun leur origine géographique (Manchester) et leur goût pour le mariage de différents styles musicaux (notamment le rock et la house). Bien que couvrant une assez large palette de styles, ces musiciens partageaient le même goût pour les arrangements psychédéliques[2]. Ce courant musical entraine un courant de mode vestimentaire au début des années 1990[3].

Les groupes les plus importants du mouvement Madchester sont The Stone Roses, Happy Mondays, The Charlatans, 808 State, Inspiral Carpets, New Order, et James.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) David Cross, « The History of 'Madchester' » (version du 28 décembre 2008 sur l'Internet Archive), 4Q, 27 novembre 2008.
  2. (en) Penny Anderson, « Why are the Stone Roses adored? », sur The Guardian, (consulté le ).
  3. (en) Design Museum et Paula Reed, Fifty fashon looks that changed the 1990s, Londres, Conran Octopus, coll. « Fifty Fashion Looks », , 112 p. (ISBN 978-1-84091-627-0, présentation en ligne), « Madhester - The brillance of 'baggy' », p. 56 à 57.

Lien externe[modifier | modifier le code]