Sergey Brin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Sergueï Brin)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Sergey Brin
Description de cette image, également commentée ci-après
Sergey Brin, le .
Nom de naissance Сергей Михайлович Брин
(en alphabet latin : Sergej Mihajlovič Brin[1] ; Sergueï Mikhaïlovitch Brine[2] ; Sergey Mikhaylovich Brin[3])
Naissance (46 ans)
Moscou
république socialiste fédérative soviétique de Russie ou RSFSR
Drapeau de l'URSS Union soviétique
Nationalité Drapeau de l'URSS Soviétique (1973-1979)
Drapeau des États-Unis Américaine (depuis 1979)
Pays de résidence Drapeau des États-Unis États-Unis
Diplôme
Profession
Activité principale
Cofondateur de Google, superviseur de Google X Lab et président d'Alphabet Inc.
Formation
Signature de Sergey Brin

Sergey ou Sergueï Brin (en russe : Сергей Михайлович Брин, Sergueï Mikhaïlovitch Brine), né le à Moscou, est un entrepreneur américain d'origine russe, cofondateur avec Larry Page de la société Google.

Membre de son conseil d'administration, il avait en 2011 le titre de président et de directeur technique. Il est actuellement président de la société Alphabet Inc. et supervise les travaux chez X.

Biographie[modifier | modifier le code]

Famille[modifier | modifier le code]

Sergey Brin (nom également transcrit en français Sergueï Brin[4],[5],[6]) naît en Russie de parents juifs russes à l'époque de l'Union soviétique, alors dirigée par Léonid Brejnev. Il est le fils du mathématicien Michael Brin (de) et de son épouse Eugenia. Sa famille réussit à obtenir un visa pour les États-Unis en 1979, après avoir passé plusieurs mois en Autriche et en France. À leur arrivée aux États-Unis, la famille s'installe près de Washington et son père devient professeur de mathématiques à l’Université du Maryland[7].

Formation[modifier | modifier le code]

En 1990, il commence ses études à l'université du Maryland où il obtient en 1993, à l'âge de 19 ans, le diplôme du Baccalauréat es sciences (B.Sc.) en mathématiques et informatique (l'équivalent d'une licence en France) avec mention. Durant sa scolarité, Sergey Brin pratique la voile et le cirque[8].

Il poursuit sa scolarité à l'université Stanford en Californie, où il obtient un maîtrise es sciences en informatique (M.Sc.), puis entreprend un doctorat en informatique (Ph.D.).

Il y rencontre Larry Page où, dans le cadre de leurs recherches, ils vont lancer un projet de moteur de recherche internet qui deviendra par la suite la société Google en 1998.

Fortune[modifier | modifier le code]

En mars 2005, le magazine Forbes classe Sergey Brin et Larry Page à la 55e place de son classement des plus grandes fortunes de la planète avec 7,2 milliards de dollars chacun.

En décembre 2005, le Financial Times désigne Sergey Brin et Larry Page « hommes de l'année ».

La capitalisation boursière de Google, Inc. atteint 140 milliards de dollars à la Bourse de Wall Street en 2006. La même année, Forbes classe Sergey Brin à la 26e place de son classement des plus grandes fortunes de la planète avec 12,9 milliards de dollars. Son associé Larry Page est quant à lui 27e avec 12,8 milliards de dollars[9].

En 2007, Sergey Brin bondit à la 5e place des Américains les plus riches, ex æquo avec son associé Larry Page[10].

En 2007, Sergey Brin investit 3,9 millions de dollars dans l'entreprise de biotechnologie 23andMe de son épouse Anne Wojcicki, plus jeune sœur de Susan Wojcicki[11].

En janvier 2010, il annonce son intention de vendre des actions et d'en acheter d'autres[12].

En 2016, selon Forbes sa fortune est estimée à 35,6 milliards de dollars américains ; il est donc placé 13e sur la liste des milliardaires du monde du magazine[13].

Fortune actuelle (2019) : 53,4 milliards USD[19]

La fondation Brin Wojcicki[modifier | modifier le code]

En 2004, avec sa femme Anne Wojcicki, il crée The Brin Wojcicki Foundation[14].

La fondation vient notamment en aide à Ashoka, un réseau d'entrepreneurs solidaires, ainsi que la Human Rights Foundation, ou encore l'ONG Tipping Point Community qui lutte contre la pauvreté à San Francisco[15].

En 2014, Sergey Brin fait don de 383 millions de dollars à sa fondation.[16]

Prise de position[modifier | modifier le code]

Il est engagé dans le mouvement transhumaniste[17]. La filiale 23andMe de Google s'intéresse au séquençage ADN[18]. Sa mère étant atteinte de la Maladie de Parkinson, il découvre, bien que la maladie ne soit généralement pas héréditaire, qu'ils ont en commun une mutation du gène LRRK2 (G2019S), ce qui implique une probabilité de développer cette maladie estimée entre 20 % et 80 %[19].

Vie privée[modifier | modifier le code]

En mai 2007, Brin épouse Anne Wojcicki[20],[21], une biotechnicienne diplômée en biologie de l'université de Yale en 1996. Elle montre un grand intérêt pour les connaissances en matière de santé et améliore avec Brin leur accès. Ils ont un fils ensemble né en décembre 2008 et une fille en 2011[22]. En août 2013, Brin et sa femme vivent séparément lorsque Brin entame une relation sentimentale avec la directrice du marketing de Google Glass[23],[24],[25]. En juin 2015, Brin finalise son divorce[26].

Depuis 2016, Brin fréquente l'actrice vénézuélienne Sheyene Gerardi.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • 2015 : Laurent Alexandre et David Angevin, L'Homme qui en savait trop, Robert Laffont. Roman de science-fiction sur la vie d'Alan Turing, dont Sergey Brin est le héros.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Selon la translittération ISO 9 de 1995.
  2. Selon la transcription usuelle française. Voir l’article « Transcription du russe en français ».
  3. Selon la transcription usuelle anglaise.
  4. ELISA BRAUN, « Google : d'un simple projet étudiant à un empire mondial de la publicité en ligne », sur Le Figaro.fr, (consulté le 8 mars 2020)
  5. « Sergueï Brin - Sciences et Avenir », sur www.sciencesetavenir.fr (consulté le 8 mars 2020)
  6. Le Point magazine, « Après Google, Sundar Pichai prend la tête d'Alphabet », sur Le Point, (consulté le 8 mars 2020)
  7. « Serguey Brin, l'homme derrière la success-story Google - France 24 », France 24,‎ (lire en ligne, consulté le 29 novembre 2018).
  8. « 1996-1998 : au commencement de Google étaient Larry Page et Sergey Brin », sur http://www.leparisien.fr, (consulté le 6 octobre 2018).
  9. Site officiel du magazine Forbes.
  10. Site officiel du magazine Forbes.
  11. « Google invests in genetics firm », BBC (consulté le 28 juin 2007).
  12. Voir sur abondance.com.
  13. (en) Site officiel du magazine Forbes.
  14. (en) « The Brin Wojcicki Foundation », sur Crunchbase (consulté le 12 janvier 2020)
  15. « Le Top 10 des philanthropes américains les plus généreux - Challenges », sur www.challenges.fr (consulté le 12 janvier 2020)
  16. « Sergey Brin et Larry Page, Google Le duo du caritatif lucratif », sur Libération.fr, (consulté le 12 janvier 2020)
  17. « Transhumanisme: qui sont les néoprophètes? », LExpress.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 26 octobre 2017).
  18. « Google et les transhumanistes », sur https://www.lemonde.fr, (consulté le 6 octobre 2018).
  19. (en) Miguel Helft, « Google Co-Founder Has Genetic Code Linked to Parkinson's », The New York Times,‎ (lire en ligne, consulté le 18 septembre 2008).
  20. (en) Amy Argetsinger et Roberts, Roxanne, « Amy Argetsinger and Roxanne Roberts – Oprah Winfrey's Degrees of Communication at Howard », The Washington Post,‎ (lire en ligne, consulté le 20 octobre 2007).
  21. (en) « Anne Wojcicki Marries the Richest Bachelor », Cosmetic Makovers, (consulté le 20 octobre 2007).
  22. (en) « The Way I Work: Anne Wojcicki, 23andMe », Inc.com.
  23. Liz Gannes, "Google Co-Founder Sergey Brin and 23andMe Co-Founder Anne Wojcicki Have Split", All Things Digital, 28 août 2013.
  24. Alan Farnham, "Google: Men Apparently Do Make Passes At Girls Who Wear Glasses", ABC News, 3 septembre 2013.
  25. http://www.vanityfair.com/style/2014/04/sergey-brin-amanda-rosenberg-affair.
  26. Chris Spargo, "Google's Sergey Brin Finalizes Divorce", Daily Mail (24 juin 2015).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]