Larry Ellison

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Larry Ellison
Larry Ellison picture.png
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (76 ans)
BronxVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom dans la langue maternelle
Lawrence Joseph EllisonVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Domiciles
Formation
South Shore High School (en)
Université de l'Illinois à Urbana-Champaign (-)
Université de Chicago (-)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Mère
Florence Spellman (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoints
Adda Quinn (d) (de à )
Nancy Wheeler Jenkins (d) (de à )
Barbara Boothe (d) (de à )
Melanie Craft (en) (de à )Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfants
Autres informations
Propriétaire de
Site web

Larry Ellison, né Lawrence Joseph Ellison le à New York (États-Unis), est un homme d'affaires américain. Il est le cofondateur de la firme Oracle Corporation connue pour offrir des logiciels liés aux systèmes de gestion de base de données et au célèbre langage de programmation Java.

Sa fortune est estimée en septembre 2020 par Forbes à 80 milliards de dollars, ce qui en fait le 8e individu le plus riche du monde[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Lawrence Joseph Ellison est le fils d'une jeune femme non mariée, qui l'a confié à un oncle et une tante, Louis et Lilian Ellison. L'oncle Louis était un émigrant russe qui vivait dans le ghetto juif de Chicago[2].

Le , il quitte son poste de PDG d’Oracle[3], mais demeurant directeur de la technologie chez Oracle, par ailleurs, il devient aussi président du conseil d’administration du groupe.

Le , Larry Ellison entre au conseil d'administration du constructeur automobile Tesla[4].

Ses enfants David et Megan sont producteurs de cinéma.

Il est engagé dans le mouvement transhumaniste[5].

Salaire[modifier | modifier le code]

En tant que dirigeant d'Oracle, Larry Ellison a perçu 41,5 millions de dollars en 2016[6].

Il a perçu en 2020 1,1 milliard de dollars en dividendes.

Coupe de l'America[modifier | modifier le code]

2003 : Il est le propriétaire du défi américain BMW Oracle Racing qui a participé à la Coupe de l'America 2003, échouant en finale de la Coupe Louis-Vuitton face au bateau suisse Alinghi.

2007 : Pour l'édition 2007 (32e coupe de l'America), le défi BMW Oracle figurait parmi les syndicats favoris, tout comme l'équipe des Kiwis Emirates Team New Zealand, pour défier le bateau suisse. Mais BMW Oracle s'est finalement incliné en demi-finale de la Coupe Louis-Vuitton face au défi italien Luna Rossa et ne put finalement pas prendre sa revanche sur Alinghi.

2010 : Victoire du trimaran USA-17 surnommé « Dogzilla » face au catamaran Alinghi, grâce à un gréement avec une voile rigide d'une efficacité remarquable. Victoire en deux manches. Larry Ellison a usé de multiples procédures judiciaires qui lui ont permis d'être le seul challenger et de pouvoir ainsi se mesurer face à Alinghi.

2013 : Réalisant une remontée considérable, Oracle Team USA de Larry Ellison a vaincu les Néozélandais d'Emirates Team New Zealand et remporté la 34e America's Cup, dans la baie de San Francisco, le .

Résidences[modifier | modifier le code]

La résidence principale de Larry Ellison est une propriété de 9,3 hectares construit dans le style médiéval japonais situé à Woodside en Californie et estimé à 110 millions de dollars. La construction du domaine a coûté 200 millions de dollars et a été achevé en 2004[7]. La propriété se compose d'une maison principale de 743 m2 avec un quai pour bateau séparant les espaces de divertissement et de réception des quartiers d'habitation privés. On y trouve aussi deux maisons d'invités et plusieurs bâtiments annexes (garages, cuisines, poste de sécurité, espace sportif...). L'ensemble des bâtiments sont construits autour d'un lac artificiel de 9 300 m2. Les bâtiments ont été conçus pour pouvoir résister à un tremblement de terre d'une magnitude de 7,3 sur l’échelle de Richter.

En 2004 et 2005 il a acheté plus de 12 propriétés à Malibu en Californie pour un montant total de plus de 180 millions de dollars. Les 65 millions de dollars qu'Ellison a dépensés pour acheter cinq lots contigus à Carbon Beach à Malibu en ont fait la transaction résidentielle la plus coûteuse de l'histoire des États-Unis jusqu'à ce que Ron Perelman vende son complexe de Palm Beach, en Floride pour 70 millions de dollars plus tard la même année.

Début 2010 Ellison a acheté l'Astor's Beechwood Mansion autrefois la résidence d'été de la famille Astor à Newport pour 10,5 millions de dollars.

En 2011 il a acheté le domaine de 100 hectares Porcupine Creek et le parcours de golf privé de Rancho Mirage en Californie pour 42,9 millions de dollars. La propriété était autrefois la maison des fondateurs du Yellowstone Club, Edra et Tim Blixseth et a été vendue à Ellison par les créanciers après leur divorce et leur faillite.

Le 21 juin 2012 le gouverneur d'Hawaï, Neil Abercrombie, a déclaré qu'Ellison avait signé un accord pour acheter la majeure partie de l'île de Lanai à la société Castle & Cooke, propriété de David H. Murdock pour un montant de 300 millions de dollars a quoi s'ajoute près de 500 millions de dollars supplémentaire de constructions et de rénovation des bâtiments de l’ile. Suite à l'achat Ellison détient 98% de Lanai qui est la sixième plus grande île d'Hawaï.

Autre[modifier | modifier le code]

Il fait un caméo dans le film Iron Man 2, où il joue son propre rôle. En 2012, il achète l'île hawaïenne de Lanai.

Il est le propriétaire du tournoi de tennis Masters d'Indian Wells.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Larry Ellison », sur Forbes (consulté le 29 juillet 2020).
  2. Harry Henderson, A to Z of Computer Scientists, Infobase Publishing, 2009, p. 74.
  3. (fr) « Larry Ellison quitte la direction d’Oracle », Ijsberg Magazine, 19 septembre 2014.
  4. Jacques Chevalier, « Tesla nomme Larry Ellison à son conseil d'administration », Le Point,
  5. « Transhumanisme: qui sont les néoprophètes? », LExpress.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 26 octobre 2017)
  6. https://www.lemondeinformatique.fr/actualites/lire-larry-ellison-paye-41-5-m$-en-2016-contre-63-3-m$-en-2015-66043.html#:~:text=La%20r%C3%A9mun%C3%A9ration%20de%20Larry%20Ellison,41%2C5%20millions%20de%20dollars
  7. (en) « Residential - Larry Ellison Woodside Home - Airfloor™ Inc. », sur Airfloor™ Inc. (consulté le 29 juillet 2020).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]