Gautam Adani

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Gautam Adani
Gautam Adani.jpg
Biographie
Naissance
(60 ans)
Ahmedabad
Nom de naissance
Gautam Shantilal Adani
Nationalité
Formation
Université du Gujarat (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activité
Appartenance ethno-culturelle
Fratrie
Vinod Adani (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint
Enfants
Karan Adani (en)
Jeet Adani (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Religion
Site web

Gautam Shantilal Adani, né le à Ahmedabad dans le Gujarat (Inde), est un milliardaire indien, président et fondateur du groupe Adani éponyme.

Adani est un conglomérat multinational basé à Ahmedabad impliqué dans le développement et les opérations portuaires en Inde[1]. Il est aussi président de la Fondation Adani.

Le 5 octobre 2021, il est l'homme le plus riche d'Inde avec un capital estimé à 74,8 milliards de dollars américains par le magazine Forbes[2].

Le 30 août 2022, il devient la troisième personne la plus riche du monde avec un capital de 137,4 milliards de dollars américains selon l'indice Bloomberg[3].

Biographie[modifier | modifier le code]

Il naît dans une famille pauvre de 8 enfants. Son père est un petit marchand de textile du Gujarat. Dès l'âge de 16 ans, il va à Mumbai pour polir des diamants. Son frère aîné le recrute pour créer une petite entreprise de fabrication de plastique, mais il a de gros problèmes d'approvisionnement en polymères dus aux quotas imposés par le gouvernement.

En 1985 se produit ce qu'il appelle le 1er tournant de sa carrière, lorsque le gouvernement supprime les quotas d'importation. Il peut dès lors se lancer dans le trading.

En 1994, il décroche un contrat de management du port de Mundra. En 1995 se produit le 2e tournant, lorsqu'il décide de se lancer dans les activités portuaires[4].

Il devient alors un spécialiste de l'import-export. Il importe des produits pétroliers, du charbon, et des produits agricoles, notamment des fruits. Au début de la décennie 2000-2010, il devient le plus gros importateur de charbon d'Inde et en 2006 il commence à construire des centrales électriques fonctionnant au charbon. Pour sécuriser l'approvisionnement, il achète 2 mines de charbon en Australie entre 2009 et 2012.

En même temps, il réalise de la spéculation immobilière dans les grandes villes d'Inde.

En mai 2020, il gagne un contrat relatif à la création de la plus importante centrale d'énergie solaire photovoltaïque du monde[5].

En mai 2022, la famille Adani achète Ambuja Cements pour 10,6 milliards de dollars.

En août 2022, il déclare vouloir acquérir RRPR Holding qui possède 29 % de NDTV, une chaîne de médias connue pour son opposition au gouvernement de Narendra Modi. Ce projet suscite une vague de protestations étant lui-même un ami personnel de Narendra Modi[6].

Fortune[modifier | modifier le code]

Alors qu'en 2019 il n'était que la 10e fortune indienne, il devient en septembre 2022 la 2e fortune mondiale, avec 148 milliards de dollars[7], valeur calculée sur la base de la capitalisation boursière de son conglomérat, toutefois très endetté[8].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Il est marié à Priti, et a 2 fils, dont Karan Adani qui dirige les opérations aéroportuaires du groupe.

Il a fait l'objet d'une prise d'otage en 1998. Il a échappé à un attentat terroriste à Mumbai qui a fait 188 morts le en se réfugiant dans la cave de l'hôtel Taj Mahal Palace[8].

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Bloomberg Billionaires Index », Bloomberg.com (consulté le )
  2. (en) « Gautam Adani & family », sur Forbes (consulté le )
  3. https://www.lefigaro.fr/conjoncture/l-indien-gautam-adani-devient-le-troisieme-homme-plus-riche-du-monde-20220830
  4. Anto T Joseph, « Gautam Adani: Another Gujarati who made it big », Economic Times India,‎ (lire en ligne)
  5. « Adani wins world’s largest solar project; to invest Rs 45,000 crore », Financial Express,‎ (lire en ligne)
  6. Gerry Shih et Niha Masih, « Fears for independent media in India as tycoon eyes major news channel », The Washington Post,‎ (lire en ligne)
  7. (en) « Bloomberg Billionaires Index », sur Bloomberg (consulté le )
  8. a et b Clément Perruche, « Inde : 7 choses à savoir sur Gautam Adani, troisième fortune du monde », Les Échos,‎ (lire en ligne)