Alice Walton

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Walton.
Alice Walton
Alice Walton (cropped).jpg

Alice Walton

Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (68 ans)
NewportVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Domicile
Formation
Trinity University (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activité
Père
Mère
Fratrie
Autres informations
Distinction
Temple de la renommée des femmes de l'Arkansas (en)Voir et modifier les données sur Wikidata

Alice Walton (née le ) est l'unique fille de Sam Walton, fondateur de Walmart, dont elle a hérité de la fortune avec ses frères Rob, Jim et John.

En 2017, elle est devenue la femme la plus riche du monde (après le décès de Liliane Bettencourt, qui occupait ce rang avant elle)[1]. D'après le classement de la revue Forbes, elle arrivait au 17e rang global au palmarès des personnes les plus riches du monde (derrière son frère Jim Walton[2] – voir la « Liste des milliardaires du monde en 2017 »), avec une valeur nette patrimoniale estimée à 38,2 milliards de dollars américains[3].

En novembre 2011, Alice Walton a investi personnellement au moins un milliard de dollars dans la construction du Crystal Bridges Museum of American Art, un musée d'art américain dans une petite ville de l'Arkansas, et avait déclaré à ce sujet :

« Il y avait des années que je réfléchissais à ce que nous pouvions faire, en tant que famille, pour apporter une contribution vraiment significative dans cette partie du monde[4]. [traduction libre] »

En 2016, la famille Walton était la plus riche des États-Unis, avec une fortune estimée à 160 milliards de dollars américains, obtenue grâce à la multinationale Wal-Mart (ou Walmart), fondée en 1962[5].

Selon le classement Fortune 500, Walmart est le plus gros employeur aux États-Unis, et de loin[6].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Charlotte Cieslinski, « 10 choses à savoir sur Alice Walton, la nouvelle femme la plus riche du monde », L'Obs,‎ (lire en ligne)
  2. [1]Forbes.com
  3. (en) Angel Au-Yeung, « America's Richest Women 2017 », Forbes,‎ (lire en ligne)
  4. (en) Carol Vogel, « Alice Walton on Her Crystal Bridges Museum of American Art », The New York Times,‎ (ISSN 0362-4331, lire en ligne)
  5. (en) « Walton family », Forbes,‎ (lire en ligne)
  6. (en) « Fortune 500 Companies 2017: Who Made the List », sur Fortune (consulté le 18 octobre 2017)