Zhong Shanshan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Zhong Shanshan
Image dans Infobox.
Fonction
Président-directeur général
Nongfu Spring
depuis
Biographie
Naissance
Nom dans la langue maternelle
钟睒睒Voir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Université métropolitaine de Hong Kong (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activités

Zhong Shanshan, né en à Zhuji, Shaoxing, Zhejiang, est un homme d'affaires et milliardaire chinois, qui a fondé et préside Nongfu Spring, la plus grande entreprise de boissons en Chine. Il est également propriétaire du géant pharmaceutique chinois Wantai.

Il est la personne la plus riche de Chine et en , il devient l'homme le plus riche d'Asie, dépassant l'indien Mukesh Ambani[1],[2]. En janvier 2021, il dépasse Warren Buffett et devient le sixième homme le plus riche du monde[3].

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Zhong abandonne l'école tôt[4], en sixième à l'âge de 12 ans. Cela est dû au chaos de la révolution culturelle chinoise car ses parents sont persécutés par les autorités ainsi que par de nombreux autres civils[5].

Il a tenté l’examen d’entrée à l’université, mais il a échoué à deux reprises, [6].

Plus tard, il occupe plusieurs emplois, notamment celui d'ouvrier du bâtiment, de journaliste et de vendeur de boissons, avant de créer sa propre entreprise[4],[5].

Carrière[modifier | modifier le code]

En septembre 1996 il fonde Nongfu Spring, une entreprise de production d'eau en bouteille[5]. La société, cotée à Hong Kong, devient publique en septembre 2020, levant près de 1,1 milliard de dollars lors de son introduction en bourse. Zhong possède 84 % de la société et les proches de sa femme en possèdent 6,2 % supplémentaires[5],[7].

Il est aussi président et actionnaire du géant pharmaceutique Beijing Wantai Biological Pharmacy Co. Ltd. avec un peu plus de 18 % du capital. La société fait son entrée à la bourse de Shanghai en avril 2020[8].

Zhong est souvent qualifié par les médias chinois de « loup solitaire » en raison de ses rares apparitions publiques et de sa réticence à être interviewé[5],[8],[9].

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Michelle Toh, « China has a new richest man », sur CNN (consulté le )
  2. « Zhong Shanshan overtakes Mukesh Ambani to become Asia's richest person », The Times of India, (consulté le )
  3. (en) Bloomberg, « Zhong Shanshan net worth: China’s bottled water king is now richer than Warren Buffett | International Business News », The Times of India, (consulté le )
  4. a et b (en) Yue Wang, « Bricklayer To Billionaire: China’s Second-Richest Man Rose From Rags To Extreme Riches—But Will It Last? », sur Forbes (consulté le )
  5. a b c d et e Simon Leplâtre, « Zhong Shanshan, le « loup solitaire » de l’eau devenu multimilliardaire », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le )
  6. « Zhong Shanshan, homme le plus riche de Chine, roi de la bouteille d'eau et «anti-Jack Ma» », sur RFI, (consulté le )
  7. (en) Jennifer Wang, « China’s Bottled Water Mogul Gains $5 Billion In One Day, Becomes World’s Sixth Richest Person », sur Forbes (consulté le )
  8. a et b AFP, « Qui est Zhong Shanshan, l'homme le plus riche de Chine qui a détrôné Jack Ma ? », sur latribune.fr,
  9. (en) « Bottled water billionaire unseats Jack Ma as China's richest man », sur CTVNews, (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]