Salade aux œufs

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Salade aux œufs
Image illustrative de l’article Salade aux œufs
Salade d'œufs durs sur cœur de laitue.

Autre(s) nom(s) Salade d'œufs, œufs en salade
Place dans le service Entremets
Ingrédients Mayonnaise, œufs, épices

La salade aux œufs ou salade d'œufs, dans un sens plus restreint œufs en salade, est un plat froid composé d'œufs généralement durs découpés, d'une sauce (souvent mayonnaise) et de garnitures principalement de laitue. Elle peut être une salade majoritairement composée d'œufs (œufs en salade) ou une salade simple ou composée dans laquelle on coupe un œuf dur (salade aux œufs).

Les salades composées aux œufs durs sont typiques de la gastronomie russe comme les salades aux œufs d'esturgeon, celles de chicorée de la gastronomie italienne, les salades aux œufs de merlu des cuisines méditerranéennes. Les œufs durs écrasés dans la mayonnaise sont populaires sous le nom d'Egg salad aux États-Unis et dans leur sphère d'influence où elle se mange en sandwich.

Histoire[modifier | modifier le code]

Œuf dont le jaune n'est pas trop cuit, précepte de l'œuf mayonnaise.

François Massialot (1722) donne une recette de salade d'œufs: «on la fait avec anchois, câpres, fenouil, laitues, betteraves, pourpier et cerfeuil, le tout chacun en son particulier, et bien assaisonné. Il y a encore beaucoup d'autres sortes d'œufs qu'il suffira de spécifier; comme œufs à la ciboulette et aux fines herbes»[1]. La même recette figure dans le Dictionnaire des Aliments en 1750[2]. En 1755, la recette est définitivement établie par Joseph Menon, les œufs sont posés sur «de la chicorée ou de la laitues; arrangez dessus des œufs durs ou à demi-mollets, coupez en deux, un dans le milieu entier découpé artistement; garnirez tout le vide avec de la petite fourniture, assaisonnez de sel, gros poivre, huile et vinaigre; l'on en fait aussi sans salade en mettant de même façon, persil, ciboules, échalottes hachées chacun séparément» (les fournitures sont les fines herbes d'assaisonnement)[3],[4]. Il ne manque à ces œufs vinaigrette que l'invention de la mayonnaise (attestée chez Viard en 1806), elle apparait dans une salade aux œufs pour la première fois chez Archambault en 1821[5],[6].

Salade aux œufs et salade d'œufs sont plus fréquents dans les bibliothèques numérisées que œufs en salade[7]. L'egg salad y apparait tardivement en anglais (après 1890)[8].

Préparations[modifier | modifier le code]

Salade de tomate, œufs durs.

A la vinaigrette ou à la mayonnaise[modifier | modifier le code]

Les préparations vont d'un quasi œuf mayonnaise (les finitions d'herbes, les garnitures étant semblables à celles des œufs mayonnaises) à des salades vertes ou composées totalement ou partiellement garnies d'œufs durs.

La recette d'Archambault est la suivante : « Coupez des œufs durs en quatre, puis arrangez-les sur le plat ; garnissez-les d'un cordon de laitues, et versez un assaisonnement d'huile, de vinaigre, sel et gros poivre. Vous pouvez y ajouter des filets d'anchois, des cornichons : formez-en une mayonnaise, et la décorez avec de la gelée »[6]. L'huile et le vinaigre peuvent être servis à part[9].

La salade aux œufs durs est, dans Le Cordon bleu (1927), une salade verte dont la vinaigrette est liée au jaune d'œuf dur: « Salades aux œufs. Cet assaisonnement se compose de jaunes d’œufs cuits durs broyés avec les mêmes proportions d’huile et de vinaigre que pour les salades à l’huile et assaisonné de même. On peut facultativement y ajouter du blanc d’œuf cuit et finement émincé, ainsi que de la mayonnaise très claire »[10]. Cette vinaigrette au jaune d'œuf dur se rencontre encore dans la salade de laitue et de homard de Paul Bocuse[4]. En 1945, la recette du magazine Elle est proche: « Salade aux œufs. Coupez les œufs durs en rondelles et mélangez-les à n’importe quelle salade : mâche, laitue, romaine, etc. Faites une sauce un peu relevée contenant une cuillerée de moutarde »[11].

Pour elle (1940) donne une salade aux œufs de réveillon avec garniture : « Faire cuire des œufs durs, les couper en rondelles, ajouter du céleri en branches coupé en petits morceaux, de la betterave également coupée en morceaux, un peu de mâche. Assaisonner avec un mélange d’huile, de vinaigre, et poivre dans lequel on aura écrasé un jaune d’œuf et de la bonne moutarde aux fines herbes »[12].

Les salades d'œufs durs à la crème ou au yaourt[modifier | modifier le code]

Salade Mechouia

A. Bautte (1905) donne les œufs durs en salade à la crème qui sont des œufs durs, du vinaigre et de la crème fraiche dont une variante intéressante consiste à y ajouter de la truffe (œufs durs en salade aux truffes)[13]. Augusta Moll-Weiss (1907) donne une recette d'œufs durs en purée dans de la crème et sans vinaigre[14]. Dans la version Œufs durs à la dijonnaise on ajoute de la moutarde à la crème fraiche[15].

Il existe un mi chemin qui consiste à mettre de la crème dans de la mayonnaise[16].

Les œufs à la turque, Çılbır, sont des œufs mollets écaillés (ou des œufs pochés) froids dans une sauce au yaourt (yaourt, citron, ail, coriandre) on les relève au paprika[17].

Accompagnements[modifier | modifier le code]

Laitue[modifier | modifier le code]

Salade aux œufs avec romaine et tomate.

«La laitue en salade doit presque toujours être accompagnée d'œufs durs coupés en tranches ou parfaitement écrasés au moyen d'une fourchette» lit-on dans la Maison rustique des dames (1884)[18]. La laitue aux œufs durs se fait par étapes: sauce vinaigrette, rondelles d'œufs durs, finir avec de la laitue et tourner la salade au moment de servir[19]. Selon Marie-Pierre Arvy et François Gallouin, l'ajout d'un œuf dur haché à la laitue en fait une Laitue mimosa ; Françoise Bernard prétend donner la vraie recette de la Laitue mimosa (avec orange et banane) sans œufs durs[20],[21]. La salade de crevettes est préparée à base de crevettes, de laitue, d'œufs durs, d'olives et nappés de mayonnaise. Myriam Esser-Simons propose les endives ou la romaine en alternative à la laitue[22].

Autres verdures[modifier | modifier le code]

On citera le pourpier, les chicorées et pissenlits, le cresson (pommes de terre, cresson et œufs durs), les épinards, le mesclun, la mâche, la scarole, la romaine et toutes salades vertes qu'on accompagne d'œufs durs ou pochés[23],[24],[25],[26],[27],[28]. La frisée se fait aux lardons, croûtons et œufs pochés[29]. Gaston Lenôtre, dans son Livre de l'œuf (1988), prépare des œufs de caille durs aux deux salades (feuille de chêne et frisée) avec lardons et noix fraiche[30]. Au Maghreb, la salade d'œufs durs sur poivrons grillés (câpres et jus de citron) a de jolies couleurs[31].

lardons, pissenlit, œuf poché et croûtons, vinaigrette

Autres salades[modifier | modifier le code]

La Salade marguerite est une salade de pommes de terre et haricots verts accompagnée d'œufs durs coupés en pétales de marguerite. Si on ajoute oignons, tomates, poivrons, et thon on obtient une salade niçoise[32]. La salade de pommes de terre aux œufs durs (salade de rattes et œufs durs mayonnaise) est une recette plus simple, on la trouve en Italie avec du saumon insalata con salmone, patate novelle e uova sode [33],[34]. La salade de brocolis à la vapeur avec des œufs durs une autre salade italienne[35]. Il existe de nombreuses recettes locales italiennes de chicorées avec œufs durs et Pecorino (Gargano) et Speck notamment[36],[37]. La salade de tomates se garni de même d'œufs durs, sauce vinaigrette[38].

Les œufs durs ou pochés deviennent un élément de décoration ou d'enrichissement des salades mixtes ou composées faites de nombreux ingrédients. La salade Mechouwya ou Mechouia tunisienne riche et épicée se décore d'œufs durs.

Sauces[modifier | modifier le code]

La mayonnaise est la sauce la plus fréquente pour accompagner les œufs durs. Marianne Kaltenbach (1983) en propose des variantes: la sauce ravigote, la sauce rémoulade, la sauce froide à la moutarde (mayonnaise crémée), sauce émeraude et la sauce King (épicée de ketchup, tabasco, gingembre en poudre)[39],[40].

Et naturellement la vinaigrette: «Déjeuner du 4 septembre 1914 du Maréchal Joffre: hors d'œuvre, œufs dur vinaigrette, blanquette de veau, salade, fruits». Le Maréchal ne buvait pas de vin[41].

Recette d'Emile Dumont, La Bonne cuisine française, tout ce qui a rapport à la table, ed. 1938. Source gallica.bnf.fr / BnF

Les différentes salades d'œufs[modifier | modifier le code]

Les salades russes[modifier | modifier le code]

Salade russe, macédoine, viandes, mayonnaise et œufs durs.

Les salades composées avec des œufs sont communes, appréciées, populaires et variées en Russie et dans les anciens pays soviétiques. Le site russianfood donne, en 2021, 1 703 recettes de salades aux œufs durs салат из сваренных вкрутую яиц (salat iz svarennykh vkrutuyu yaits)[42]. Рипол Классик publie en 2007 un livre de 478 pages intitulé Миллион салатов и закусок (Million salatov i zakusok) Un million de salades et collations avec 91 salades aux œufs durs[43].

La salade russe, ou salade Olivier салат Оливье (salat Oliv'ye), est une riche jardinière à base de macédoine, du saucisson de Bologne, des viandes, avec une sauce mayonnaise dont ce chef avait le secret, et des œufs durs[44]. Dans les archives en français salade russe apparait dès 1850[45]. Vers 1860, Lucien Olivier composait sa salade mixte aux œufs durs à Moscou. En 1880, la salade russe (Русский салат (russkiy salat)) apparait dans les archives numérisées en russe[46].

On note également la salade de crabe Салат из крабов (Salat iz krabov), qui est accompagnée de laitue, de mayonnaise et d'œufs durs ; la salade au bœuf bouilli accompagnée de pommes de terre, de concombres et d'œufs durs ; la salade de pomme fruit mayonnaise aux œufs durs ; et la salade de lapin Салат с кроликом (Salat s krolikom) avec lapin, du concombre, des pommes de terre, des champignons et de l'œufs durs[47],[48],[49],[50]. Le monde des salades russes composées à la mayonnaise devient un pôle d'intérêt dans la littérature gastronomique française vers 1880[51]. En 1900, Achile Ozanne écrit [52] :

« Salade russe après, aux produits si divers,
Qu'on croirait à Paris n'y jamais voir d'hivers... »

La salade russe est aussi appelée salade macédoine[53],[54]. Elle est rapidement enrichie et servie moulée (salade moulée à la russe)[55]. Escoffier (1903) met comme garniture de sa langouste à la russe, des timbales de salade russe et des demi œufs garnis de caviar en les alternant[56]. Les œufs durs dont le jaune est remplacé par du caviar sont une garniture de la salade russe chez Ali-Bab (1912)[57].Les Œufs à la Néva sont des œufs durs coupés en deux dont le jaune est remplacé par une macédoine de légumes à la mayonnaise[58].

Salade russe au caviar chez Urbain Dubois

Les œufs d'esturgeon se rencontrent sur la Salade russe au caviar d'Urbain Dubois (1881)[59]. Les œufs durs et le caviar sont souvent servis ensemble[60].

Salades d'œufs de poisson[modifier | modifier le code]

D'autres œufs de poisson (alose, bar, cabillaud, mulet) se servent en salade ou garniture de salades: en portugais salada de ovas salade d'œufs de poisson, avec ovas au féminin, par opposition à ovos au masculin: les œufs de poule, en espagnol ensalada de huevas est faite au minimum d'œufs de poisson (en général de merlu, d'oignon, coriandre, huile et vinaigre), elle se distingue de même de la ensalada de huevos (salade d'œufs de poule avec huevo au masculin)[61],[62]. Ces salades d'œufs de poisson font aussi partie de la cuisine pied-noir, de la cuisine roumaine, etc.[63],[64].

« ensalada de huevas »

En Grèce σαλάτα αυγοτάραχου (saláta avgotárachou) désigne une salade de fenouil, haricots, poivrons, etc. aux œufs de mulet séchés ou poutargue [65],[66],[67]. Le tarama grec ou turque est fait d'œufs de poissons (mulet, cabillaud) de lait, de jus de citron, d'huile et de mie de pain.

Salade d'œufs de la cuisine juive[modifier | modifier le code]

Les œufs à la juive communs à Budapest et dans la cuisine juive sont une salade d'œufs durs écrasés à la fourchette avec des oignons crus en julienne servie froide. Traditionnellement sans sauce ou avec un peu de graisse d’oie, on les trouve de nos jours parfois avec de la mayonnaise[68],[69],[70],[71].

Egg salad américaine[modifier | modifier le code]

Egg salad américaine.

Une salade aux œufs américaine ou Egg salad est composée d'œufs durs écrasés, de mayonnaise, de moutarde, de céleri, d'oignons émincés, de sel, de poivre noir et de paprika. Elle est utilisé comme garniture pour les sandwichs aux œufs. Une garniture de sandwich proche est l'œuf dur en rondelles tartiné de mayonnaise[72]. Elle est également utilisée comme accompagnement pour salade verte garnie de bacon, poivron, câpres, fromage, concombre (mariné ou non), oignons et de cornichon. Le ketchup intervient dans le couronnement de l'édifice[73],[74],[75],[76],[77],[78].

On trouve au Japon dans les produits réfrigérés sous le nom de つぶしておいしいたまごのサラダ (Tsubu shite oishī tamago nosarada) Salade d'œufs écrasés et délicieux, des sachets d'œufs mollets et mayonnaise, qui permettent de les écraser à volonté sans ouvrir le sachet et de les faire couler selon le besoin sur le support disponible[79].

Versions asiatiques[modifier | modifier le code]

Version thaï de la salade niçoise avec un œuf poché.

En Thaïlande et au Népal, la salade d'œufs de caille et de crevettes seraient d'origine locale. La salade d'œufs au curry et la salade d'œufs salés (sans sauce sur riz nature) sont attribuées à la cuisine thaï[80],[81],[82]. Les salades garnies aux œufs durs russes et occidentales telles que la 鸡蛋沙拉 (jīdàn shālā) chinoise le plus souvent sur légumes, concombre, brocoli et la ゆで卵のサラダ (yu de tamago no sarada) japonaise qui incorpore du riz blanc ont gagné l'Asie.

Dans Suchi (2001), on trouve une salade d'œufs en omelette découpée en lanières et des petits pois cuits dans un bouillon de dashi[83],[84],[85],[86].

Anthologie[modifier | modifier le code]

« On allait faire un tour, non aux Tuileries, mais au Jardin-des-plantes, en-hiver; sur les Boulevards-neufs, et sur les colines - voisines en-été : on ne buvait pas de vin à dîner ; la chopine était-destinée pour le goûter à quelque-bouchon, pour se rafraîchir à la promenade : toute la dépense extraordinaire se-bornait, ou à une salade d'œufs-durs, qui servait de souper, ou à du fromage, ou à une tranche de pâté de huit-sous, ou bien à un morceau-de-jambon. Les deux Epoux mangeaient avec cet appétit, que laisse toujours la parcimonie; les mets n'étaient pas-délicats, mais qu'ils étaient-bons.... »

  • Journal de la jeune fille, organe des Unions chrétiennes de jeunes filles. 1902[88]:

« Les petits pois, les haricots verts, blancs ou mange-tout sont bons en salade... en y ajoutant quelques morceaux de carottes et de pommes de terre coupées en petits morceaux, un peu de chou-fleur, un œuf dur ou deux on aura une excellente salade russe, avec une mayonnaise le mélange sera meilleur, mais le simple assaisonnement d'huile et de vinaigre suffit, surtout si on a mis un œuf dur qui en se défaisant donne du liant. »

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. François (1660?-1733) Auteur du texte Massialot, Le Nouveau cuisinier royal et bourgeois. Tome 1 / ; qui apprend a ordonner toute sorte de repas en gras & en maigre, & la meilleure maniere des ragoûts les plus délicats & les plus à la mode , & toutes sortes de pâtisseries : avec des nouveaux dessins de tables..., 1722-1730 (lire en ligne), p. 476
  2. Dictionnaire des alimens, vins et liqueurs leurs qualités leurs effets, relativement aux différens âges et aux différens tempéramens avec la manière de les apprêter ancienne et moderne, Gissey, (lire en ligne), p. 447
  3. Joseph (1700?-1771) Auteur du texte Menon, Les soupers de la Cour, ou L'art de travailler toutes sortes d'alimens, pour servir les meilleures tables, suivant les quatre saisons. Tome 4, (lire en ligne), p. 113
  4. a et b Myriam Esser-Simons, Balade culinaire à travers les siècles illustrée de nombreuses recettes - Tome V (première partie): Depuis l’Antiquité jusqu’à nos jours - Les légumes (ou aliments assimilés), Éditions Edilivre, (ISBN 978-2-414-30864-4, lire en ligne), p. 110
  5. André (17-1834) Auteur du texte Viard, Le cuisinier impérial, ou L'art de faire la cuisine et la pâtisserie pour toutes les fortunes, avec différentes recettes d'office et de fruits confits et la manière de servir une table depuis vingt jusqu'à soixante couverts / par A. Viard,..., (lire en ligne)
  6. a et b Archambault (02) Auteur du texte, Le cuisinier économe, ou Élémens nouveaux de cuisine, de pâtisserie et d'office... ; par feu Archambault,..., (lire en ligne), p. 320
  7. (en) « Google Books Ngram Viewer », sur books.google.com (consulté le )
  8. (en) « Google Books Ngram Viewer », sur books.google.com (consulté le )
  9. H. de Auteur du texte Bresseville, Le Parfait Cuisinier français moderne, traité complet de l'art de préparer toutes les substances alimentaires solides et liquides... ouvrage entièrement neuf rédigé sur les manuscrits de H. de Bresseville,..., (lire en ligne), p. 124
  10. La Cuisine et la Pâtisserie expliquées du "Cordon-Bleu", divisé en deux parties. 1° Etude complète des bases fondamentales de la cuisine et la pâtisserie, des substances alimentaires et de toutes les opérations culinaires qui comporte l'apprèt des mets. 2° Recueil complet des recettes de cuisine, pâtisserie, confiserie, glaces, confitures, sirops, etc., classées méthodiquement d'après la règle des menus ; additionné d'une nomenclature de menus répartis pour tous les mois de l'année, (lire en ligne), p. 620
  11. « Elle : l'hebdomadaire de la femme : tous les mercredis / rédacteur en chef Hélène Gordon-Lazareff - p.49 », sur Gallica, (consulté le )
  12. « Pour elle : revue hebdomadaire féminine (p. 30) », sur Gallica, (consulté le )
  13. A. Bautte, Les oeufs, avec 1000 manières de les préparer & de les servir, Editorial MAXTOR, (ISBN 979-10-208-0024-4, lire en ligne)
  14. Augusta (1863-1946) Auteur du texte Moll-Weiss, La cuisine rationnelle des malades et des bien portants (la substance alimentaire et son emploi) / par Mme Augusta Moll-Weiss... ; préface de M. le Dr A. Mathieu,..., (lire en ligne)
  15. « OEUFS DURS A LA DIJONNAISE - " Du jardin et du marché à l'assiette et à la bouche ! " », sur bellatrice.canalblog.com, (consulté le )
  16. Véronique André, Bernard Vaussion et Donald Van Trumpen, La cuisine de l'Elysée - à la table des Présidents, Hachette Pratique, (ISBN 978-2-01-231155-8, lire en ligne)
  17. JOW, « JOW - Recette : Œufs à la turque », sur JOW (consulté le )
  18. Cora Élisabeth Robinet Millet, Maison rustique des dames, Librairie agricole de La Maison rustique, (lire en ligne), p. 518
  19. Simone Morand, Cuisine traditionnelle de Bretagne, Editions Jean-paul Gisserot, (ISBN 978-2-87747-334-7, lire en ligne), p. 187
  20. Marie-Pierre Arvy et François Gallouin, Légumes d'hier et d'aujourd'hui, Humensis, (ISBN 978-2-7011-8654-2, lire en ligne)
  21. Françoise Bernard, La Cuisine, Hachette Pratique, (ISBN 978-2-01-230499-4, lire en ligne)
  22. Myriam Esser-Simons, Balade culinaire à travers les siècles illustrée de nombreuses recettes - Tome V (première partie): Depuis l’Antiquité jusqu’à nos jours - Les légumes (ou aliments assimilés), Editions Edilivre, (ISBN 978-2-414-30864-4, lire en ligne), p. 176
  23. Buchoz, Histoire Generale et Economique des Trois Regnes de la Nature, (lire en ligne), p. 432
  24. (it) MARÍA TERESA EGEA MOLINES, Etnobotánica en el Alto Valle del Reno (Toscana y Emilia-Romaña, Italia): Etnobotanica nell’Alta Valle del Reno (Toscana ed Emilia-Romagna, Italia), Firenze University Press, (ISBN 978-88-6453-786-3, lire en ligne)
  25. Simone Morand, Cuisine traditionnelle de Bretagne, Editions Jean-paul Gisserot, (ISBN 978-2-87747-334-7, lire en ligne)
  26. Catherine Conan, Le Grand Livre de l'alimentation de la future maman, Éditions Leduc, (ISBN 979-10-285-1265-1, lire en ligne)
  27. Emmanuel Renault et Alessandra Buronzo, Salades - 40, Hachette Pratique, (ISBN 978-2-01-231397-2, lire en ligne)
  28. Martine Jolly, Chérie, les Dupont viennent dîner dans une heure..., Robert Laffont (réédition numérique FeniXX), (ISBN 978-2-221-22425-0, lire en ligne)
  29. Collectif, 100 recettes de salades: et 100 listes de courses à flasher !, Hachette Pratique, (ISBN 978-2-01-462564-6, lire en ligne)
  30. Gaston Internet Archive, Le livre de l'oeuf, Paris : Stock, (ISBN 978-2-234-02104-4, lire en ligne)
  31. Hilaire Internet Archive, Maghreb : 100 délicieuses recettes, Montréal : Modus Vivendi, (ISBN 978-2-89523-292-6, lire en ligne)
  32. Fernand Lequenne, Le livre des salades: Avec 16 images, FeniXX réédition numérique, (ISBN 978-2-307-10464-3, lire en ligne)
  33. Recettes pour gourmets et gourmands, Editions Publibook (ISBN 978-2-7483-0467-1, lire en ligne)
  34. (it) Insalate - iCook Italian, Script edizioni, (ISBN 978-88-6614-343-7, lire en ligne)
  35. (en) Lidia Matticchio Bastianich et Tanya Bastianich Manuali, Lidia's Mastering the Art of Italian Cuisine: Everything You Need to Know to Be a Great Italian Cook: A Cookbook, Knopf Doubleday Publishing Group, (ISBN 978-0-385-34947-5, lire en ligne)
  36. (it) « Ricetta Insalata di cicorino e uova », sur Il Cucchiaio d'Argento (consulté le )
  37. « Uova e cicoria - OsteMatto.it », sur www.ostematto.it (consulté le )
  38. Françoise Bernard, Recettes faciles, Hachette Pratique, (ISBN 978-2-01-230991-3, lire en ligne)
  39. Augusta (1863-1946) Auteur du texte Moll-Weiss, La cuisine rationnelle des malades et des bien portants (la substance alimentaire et son emploi) / par Mme Augusta Moll-Weiss... ; préface de M. le Dr A. Mathieu,..., (lire en ligne), p. 125 et 126
  40. Marianne Internet Archive, Sachez cuisiner, sachez recevoir : 500 recettes pour les invitations réussies, Zurich : Sélection du Reader's Digest, (ISBN 978-3-7166-0032-0, lire en ligne)
  41. Parti social français Auteur du texte, « Le Petit journal », sur Gallica, (consulté le )
  42. « Салат из яиц, рецепты с фото на RussianFood.com: 1703 рецепта салата из яиц », sur www.russianfood.com (consulté le )
  43. (ru) Ю. Н. Николаева, Миллион салатов и закусок, Рипол Классик,‎ (ISBN 978-5-7905-5178-9, lire en ligne)
  44. (en) « Russian Salad (Olivier) », sur EnjoyYourCooking (consulté le )
  45. (en) « Google Books Ngram Viewer », sur books.google.com (consulté le )
  46. (en) « Google Books Ngram Viewer », sur books.google.com (consulté le )
  47. Mario Caramitti, Russie-comprendre Le Menu a L`etranger - 8873015395, Gremese Editore, (ISBN 978-88-7301-539-0, lire en ligne), p. 59
  48. « МАУСЫМНАН ТЫС МЕЗГІЛДЕ САЛАТ ӨНІМІНІҢ ТҮСІМІНІҢ КОНВЕЙЕРІН ҚҰРАСТЫРУ », World Science,‎ (ISSN 2413-1032 et 2414-6404, DOI 10.31435/rsglobal_ws/12062018/5834, lire en ligne, consulté le )
  49. (ru) Вкусные салаты и праздничные закуски, Litres,‎ (ISBN 978-5-457-53316-5, lire en ligne)
  50. (ru) Коллектив авторов, Праздничные салаты и закуски, Litres,‎ (ISBN 978-5-457-00952-3, lire en ligne)
  51. (en) « Google Books Ngram Viewer », sur books.google.com (consulté le )
  52. Achille Auteur du texte Ozanne, Poésies gourmandes : recettes culinaires en vers... / Achille Ozanne, (lire en ligne), p. 53
  53. Khắc Khiêm Auteur du texte Nguyễn, Sách dạy làm bếp... : Pháp nam trân kỳ thiện phấm tân biên / Nguyễn Khắc Khiêm..., (lire en ligne)
  54. « MACÉDOINE : Définition de MACÉDOINE », sur www.cnrtl.fr (consulté le )
  55. Joseph FAVRE, Dictionnaire universel de cuisine pratique, Place des éditeurs, (ISBN 978-2-258-08877-1, lire en ligne), p. 1257
  56. Auguste (1846-1935) Auteur du texte Escoffier, Le guide culinaire : aide-mémoire de cuisine pratique / par A. Escoffier ; avec la collaboration de MM. Philéas Gilbert, E. Fétu, A. Suzanne, [et al.] ; dessins de Victor Morin, (lire en ligne), p. 586
  57. Henri (1855-1931) Auteur du texte Babinski et Henri (1855-1931) Auteur du texte Babinski, Gastronomie pratique, études culinaires, suivies du traitement de l'obésité des gourmands par Ali-Bab. 2e édition, revue et considérablement augmentée, (lire en ligne), p. 468
  58. « La Bourgogne républicaine 1 janvier 1970 - (31-aout-1937) », sur RetroNews - Le site de presse de la BnF (consulté le )
  59. Urbain Dubois, Cuisine de tous les pays: études cosmopolites, Librairie E. Dentu, (lire en ligne), p. 226
  60. Niki Segnit, Le répertoire des saveurs, Marabout, (ISBN 978-2-501-08267-9, lire en ligne)
  61. (pt) Receitas e Menus, « Salada de Ovas - Receitas e Menus © », sur www.receitasemenus.net (consulté le )
  62. « Ensalada de huevas de merluza », sur Rebañando (consulté le )
  63. « salade aux oeufs de poisson », sur www.cuisine-pied-noir.com (consulté le )
  64. Radu Anton Roman, Savoureuse Roumanie: 358 recettes culinaires et leur histoire, Les Éditions Noir sur Blanc, (ISBN 978-2-88250-363-3, lire en ligne)
  65. « La salade haricots et poutargue : la recette de Marine Bidaud », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le )
  66. « Salade de Poutargue et Fenouil chez Pierrot », sur Recettes Pierrot Coquillages (consulté le )
  67. « ΚΑΝΑΠΕ ME Trikalinos PSYCHE », sur Trikalinos Co. - Grey Mullet Bottarga - Παραδοσιακό Αυγοτάραχο (consulté le )
  68. « Oeufs à la juive », sur La cuisine du jardin (consulté le )
  69. « PuzzlenCuisine - Oeufs hachés aux Oignons - Gehakte Eier », sur puzzlencuisine.be (consulté le )
  70. « Cuisine juive », sur www.massorti.com (consulté le )
  71. LONELY PLANET, Budapest 3ed, edi8, (ISBN 978-2-8161-5056-8, lire en ligne)
  72. (en) « Egg Mayonnaise Sandwich Recipe - Egg Salad Sandwich Recipe », (consulté le )
  73. (en) « Archived copy » (consulté le )
  74. (en) « Cucumber-Basil Egg Salad », (consulté le )
  75. (en) « Classic Egg Salad Sandwich With Cheese - What to Expect » (consulté le )
  76. (en) « HEINZ Classic Egg Salad Sandwich Recipe » (consulté le )
  77. (en) « The Nibble: Egg Salad », sur www.thenibble.com (consulté le )
  78. (en) « Archived copy », (consulté le )
  79. 株式会社ロジスティクス・パートナー, « キユーピー/容器をもむと「タマゴサラダ」になる新商品 », sur 流通ニュース,‎ (consulté le )
  80. John BURDETT, Le Parrain de Katmandou, Place des éditeurs, (ISBN 978-2-258-08862-7, lire en ligne)
  81. Judy Internet Archive, Thaïlande, Bath : Parragon, (ISBN 978-1-4054-2274-1, lire en ligne)
  82. Pierre Internet Archive, Les meilleures recettes de la cuisine thaïlandaise, Singapour : Times Ed., (ISBN 978-981-204-013-8, lire en ligne)
  83. (zh) anonyme, « 鸡蛋沙拉 (salade d'oeufs) »
  84. (zh) anonyme, « 鸡蛋沙拉的做法 (La pratique de la salade aux œufs) »
  85. (ja) 今井亮, 白飯サラダ, 主婦と生活社,‎ (ISBN 978-4-391-15635-5, lire en ligne)
  86. Internet Archive, Sushi, [Paris] : Éd. de la Seine, (ISBN 978-2-7382-1531-4, lire en ligne)
  87. Nicolas-Edme Rétif de La Bretonne, Les contemporaines, ou Avantures des plus jolies femmes de l'âge présent : recueillies par N******* ; et publiées par Thimothée Joly, de Lyon, dépositaire de ses manuscrits, par Büschel, (lire en ligne), p. 323
  88. Alliance française des unions chrétiennes de jeunes filles Fanny André, « Journal de la jeune fille : organe des Unions chrétiennes de jeunes filles (p.14) », sur Gallica, (consulté le )
coupe-oeuf

Voir aussi[modifier | modifier le code]