Gaston Lenôtre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lenôtre (homonymie).

Gaston Lenôtre, né le à Saint-Nicolas-du-Bosc et mort le à Sennely[1], est un célèbre pâtissier français, chef d'entreprise et auteur de plusieurs livres de cuisine. Professionnels et médias ont salué en lui l'un des grands innovateurs dans l'art de la pâtisserie. Son « École Lenôtre », près de Paris, a formé à la pâtisserie et à la confiserie plusieurs générations de pâtissiers et de cuisiniers. Son neveu, Patrick Lenôtre, est également un pâtissier et chef cuisinier reconnu.

Biographie[modifier | modifier le code]

Logo de la société de Lenôtre

Gaston Lenôtre et son frère Marcel étaient les fils de Gaston Lenôtre, chef saucier au « Grand Hôtel de Paris », et de son épouse, Éléonore, une des premières chefs-cuisinières françaises qui travaillait pour la famille du baron Péreire et du baron de Rothschild et dans ses résidences de Paris et de Bordeaux[2],[3],[4].

En 1947, il s'installe au 8 rue Gambetta à Pont-Audemer comme pâtissier. Dix ans plus tard, il vend son affaire et ouvre, toujours comme pâtissier, une boutique rue d'Auteuil, à Paris. Bientôt il devient le fournisseur, entre autres, des familles Dassault, Hersant et Lagardère. À cette activité il joint celle de traiteur au début des années 1960[1],[5].

En 1968 il installe son laboratoire à Plaisir, où il ouvre l'École Lenôtre en 1971[5], où chaque année se perfectionnent 3 000 maîtres pâtissiers et maîtres cuisiniers[réf. nécessaire], parmi lesquels on trouve des noms aussi célèbres qu'Alain Ducasse[5]. Son neveu, Patrick Lenôtre, est également un chef sept fois étoilé et un pâtissier de grande réputation, ayant exercé notamment au restaurant « Le Pavillon des Princes » à Paris[réf. nécessaire].

En 1975, il exporte son savoir-faire à Berlin où il a une filiale au KaDeWe ; il amorce un développement international qui compte aujourd'hui cinquante-deux adresses dans près de treize pays[6]. Il ouvre des grands restaurants (le « Pré Catelan » en 1976[5], le « Pavillon Élysée » en 1985, le « Restaurant panoramique » du Stade de France en 1998[réf. nécessaire]), développe des boutiques (une trentaine de franchises à travers le monde), crée le « Pavillon de France » au Walt Disney World Resort (Orlando, Floride) avec Paul Bocuse et Roger Vergé en 1982[5].

La société de Gaston Lenôtre est dirigée par Patrick Scicard et contrôlée par le groupe Accor depuis 1985[5],[1].

Gaston Lenôtre est mort le dans sa maison de Sologne. Ses obsèques ont lieu le 12 janvier 2009, en l'église Notre-Dame-de-la-Couture à Bernay, et il repose depuis ce jour dans le caveau de famille au cimetière de la Couture[1],[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d « Les obsèques de Gaston Lenôtre auront lieu lundi », sur europe1.fr, 8 janvier 2009.
  2. « Gaston Lenôtre : les 80 ans d’un papa gâteau », sur Le Parisien (consulté le 16 avril 2009)
  3. « PORTRAIT - Lenôtre, le précurseur de la pâtisserie moderne », sur Le Point (consulté le 16 avril 2009)
  4. (en) Alain Lenôtre, « French Master Pastry Chef Gaston Lenôtre dead at 88 », sur Culinary Institute LeNôtre (consulté le 16 avril 2009)
  5. a, b, c, d, e, f et g Jean-Claude Ribaut, « Gaston Lenôtre », Le Monde,‎ 10 janvier 2009, p. 21
  6. Site internet de la marque

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]