Tarama (cuisine)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Tarama
Image illustrative de l’article Tarama (cuisine)
Une assiette de tarama rose (entouré de concombre, olives, tomate).

Ingrédients Œufs de mulet ou de morue,
lait,
jus de citron,
huile,
mie de pain

Le tarama est une spécialité des cuisines grecque et turque[1], ainsi que de la cuisine juive[2]. Ce mets est à base d'œufs de poissons (généralement de mulet, ou encore de cabillaud), et souvent mangée, en France, sur des blinis. Outre les œufs, la préparation est aussi composée de lait, de jus de citron, d'huile et de mie de pain. On y ajoute parfois des condiments, notamment de l'aneth.

Le tarama a une couleur rosée, due à la présence des œufs de poissons dans la préparation quand elle est faite avec des œufs de mulets ou à l'adjonction de colorant (comme le colorant E120 provenant de l'insecte Dactylopius coccus) dans d'autres cas (comme le produit industriel fait à base d'œufs de cabillaud).

La plupart des taramas qu'on trouve dans le commerce ou au restaurant sont fumés, mais le tarama non fumé existe.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Gil Marks, Encyclopedia of Jewish Food, Houghton Mifflin Harcourt, , 672 p. (ISBN 9780544186316, lire en ligne).
  2. (en) « Tarama (Salty Carp Roe Spread) », sur jewishfoodexperience.com, (consulté le )

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]