Macédoine (cuisine)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Macédoine.
Cet article ne cite aucune source et peut contenir des informations erronées (septembre 2016). Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article).
Macédoine de légumes
Macédoine de fruits et boule de glace

La macédoine est un plat chaud ou une salade, mélange de différents légumes, ou parfois de différents fruits, taillés en cubes d'approximativement 0,5 cm de côté (« taille en macédoine »).

Étymologie[modifier | modifier le code]

Carte ethnique de la Macédoine en 1892, avec les couleurs mélangées comme dans la macédoine de légumes ou de fruits
Salade russe de Malmedy

Ce nom est apparu en français à la fin du XIXe siècle par allusion à la Macédoine, dont les peuples apparaissaient, sur les cartes de l'époque, comme un mélange de couleurs. En Espagne, Italie, Serbie et Bulgarie, on la nomme salade russe alors que dans les Balkans on l'appelle salade française et en Roumanie et Moldavie, salade orientale. En anglais, le nom est Oliver salad. C'est généralement un mélange de dés de carottes, de petits pois et d'autres légumes.

Avec le développement de l'alimentation industrielle, on peut acheter de la macédoine de légumes ou de fruits en conserve.

En Belgique, la macédoine de légumes est un mets consommé, à l'origine, pendant le cwarmê : le carnaval de Malmedy (Province de Liège). Cette salade est le plus souvent appelée « salade russe ». Elle a une couleur rose due à la présence de betteraves rouges parmi les ingrédients. Elle a l'avantage d'être préparée avant le cwarmê, ce qui débarrasse la ménagère des soucis culinaires durant les jours du carnaval. En principe, elle se consomme pendant les quatre jours qui précèdent le carnaval puis pendant les quatre jours du cwarmê proprement dit. Autre avantage : son apport calorique est utile aux participants du carnaval en période d'hiver. La salade russe se mange froide et à tout moment de la journée. Aujourd'hui, la consommation de la salade russe ne se limite plus à Malmedy et à ses fêtes carnavalesques. On en trouve de plus en plus en province de Liège surtout pendant la période hivernale.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :