Saint-Vincent-sur-l'Isle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Saint-Vincent-sur-l'Isle
Saint-Vincent-sur-l'Isle
Le village de Saint-Vincent-sur-l'Isle.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Dordogne
Arrondissement Nontron
Intercommunalité Communauté de communes Isle-Loue-Auvézère en Périgord
Maire
Mandat
Annie Altier
2020-2026
Code postal 24420
Code commune 24513
Démographie
Gentilé Saint Vincentais
Population
municipale
307 hab. (2018 en augmentation de 9,64 % par rapport à 2013)
Densité 31 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 14′ 41″ nord, 0° 53′ 45″ est
Altitude Min. 102 m
Max. 218 m
Superficie 9,98 km2
Unité urbaine Commune rurale
Aire d'attraction Périgueux
(commune de la couronne)
Élections
Départementales Canton Isle-Loue-Auvézère
Législatives Troisième circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Nouvelle-Aquitaine
Voir sur la carte administrative de Nouvelle-Aquitaine
City locator 14.svg
Saint-Vincent-sur-l'Isle
Géolocalisation sur la carte : Dordogne
Voir sur la carte topographique de la Dordogne
City locator 14.svg
Saint-Vincent-sur-l'Isle
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Saint-Vincent-sur-l'Isle
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Saint-Vincent-sur-l'Isle

Saint-Vincent-sur-l'Isle est une commune française, située dans le département de la Dordogne, en région Nouvelle-Aquitaine.

Géographie[modifier | modifier le code]

Généralités[modifier | modifier le code]

L'Isle à Saint-Vincent-sur-l'Isle.
Le ruisseau des Soucis se jette dans l'Isle.

Incluse dans l'aire urbaine de Périgueux[1], et faisant partie du canton de Savignac-les-Églises, la commune de Saint-Vincent-sur-l'Isle est, comme son nom l'indique, arrosée par l'Isle au nord. La majeure partie du territoire communal se trouve en rive gauche. Au sud-ouest du bourg, une partie des eaux de l'Auvézère, qui se sont enfoncées sous le causse en aval de Cubjac, réapparaît pour se jeter aussitôt dans l'Isle.

L'altitude minimale, 102 mètres, se situe au nord-ouest, près du lieu-dit les Dauzelles, là où l'Isle quitte la commune pour entrer sur celle de Sarliac. L'altitude maximale, avec 218 mètres, se trouve au sud, dans les Grands Bois à proximité de la commune de Cubjac[2].

Le bourg de Saint-Vincent-sur-l'Isle, en rive gauche de la rivière, est situé, en distances orthodromiques, 16 kilomètres à l'est-nord-est de Périgueux et autant au sud-ouest d'Excideuil.

La principale voie de communication communale est la route départementale 705 (ancienne route nationale 705) qui longe l'Isle. Le sud de la commune est également desservi par la route départementale 69.

Particularité hydrologique : une partie importante des eaux de l'Auvézère s'enfonce à Cubjac sous le causse au travers de la perte des Soucis et réapparaît quatre kilomètres plus au nord-ouest, à Saint-Vincent-sur-l'Isle[3]. Elle donne naissance au ruisseau des Soucis qui se déverse dans l'Isle, une centaine de mètres à l'ouest de sa résurgence.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Saint-Vincent-sur-l'Isle est limitrophe de quatre autres communes.

Urbanisme[modifier | modifier le code]

Typologie[modifier | modifier le code]

Selon la terminologie définie par l'Insee et le zonage publié en 2020, Saint-Vincent-sur-l'Isle est une commune rurale, car elle n'appartient à aucune unité urbaine[Note 1],[4],[5].

Par ailleurs la commune fait partie de l'aire d'attraction de Périgueux, dont elle est une commune de la couronne[Note 2]. Cette aire, qui regroupe 49 communes, est catégorisée dans les aires de 50 000 à moins de 200 000 habitants[6],[7].

Prévention des risques[modifier | modifier le code]

Un plan de prévention du risque inondation (PPRI) a été approuvé en 2016 pour l'Isle en amont de Trélissac, impactant les rives de ce cours d'eau qui traverse la commune du nord au nord-ouest[8],[9].

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom de Saint-Vincent-sur-l'Isle fait référence à saint Vincent, diacre espagnol martyrisé au début du IVe siècle[10] alors que la seconde partie du nom de la commune correspond à l'Isle, cours d'eau important qui arrose la commune[11].

En occitan, la commune porte le nom de Sent Vincenç d'Eila[12].

Histoire[modifier | modifier le code]

La première mention écrite connue du village apparaît au XIIIe siècle pour son église sous la forme Sanctus Vincentius, arch. de Exidolio (« Saint Vincent, archiprêtré d'Excideuil »)[11]. L'église et le prieuré du village appartenaient alors à l'abbaye de Chancelade[11].

En 1899, la commune de Saint-Vincent-d'Excideuil prend le nom de Saint-Vincent-sur-l'Isle.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Rattachements administratifs et électoraux[modifier | modifier le code]

La commune de Saint-Vincent-sur-l'Isle a, dès 1790, été rattachée au canton de Savignac qui dépendait du district d'Excideuil jusqu'en 1795, date de suppression des districts. En 1801, le canton de Savignac, renommé en canton de Savignac-les-Églises, est rattaché à l'arrondissement de Périgueux[13].

Dans le cadre de la réforme de 2014 définie par le décret du , le canton de Savignac-les-Églises disparaît aux élections départementales de mars 2015[14]. La commune est alors rattachée électoralement au canton Isle-Loue-Auvézère.

En 2017, Saint-Vincent-sur-l'Isle est rattachée à l'arrondissement de Nontron[15],[16].

Intercommunalité[modifier | modifier le code]

Fin 2003, Saint-Vincent-sur-l'Isle intègre dès sa création la communauté de communes Causses et Rivières en Périgord. Celle-ci est dissoute le et ses communes — hormis Savignac-les-Églises qui rejoint Le Grand Périgueux — sont rattachées à la communauté de communes du Pays de Lanouaille qui, après élargissement, prend le nom de communauté de communes Isle-Loue-Auvézère en Périgord en 2017.

Administration municipale[modifier | modifier le code]

La population de la commune étant comprise entre 100 et 499 habitants au recensement de 2017, onze conseillers municipaux ont été élus en 2020[17],[18].

Liste des maires[modifier | modifier le code]

La mairie.
Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
1790 1792 (Jean) François Bourdat   Propriétaire
1792 1800 Raymond Périer du Bosvieux   Propriétaire
1800 1810 Guillaume Étienne Chanard Lachaume   Avocat
1810 1813 Jean Sudrie   Propriétaire
1813 1818 Étienne Ventou Dumaine   Propriétaire
1818 1832 Bertrand Brou-Lamothe   Propriétaire
1832 1845 Jean (Baptiste) Veyssière   Officier de santé
1845 1849 Sabin Lacombe   Avocat
1849 1855 Jean (Baptiste) Veyssière   Médecin
1855 1860 Hugues Gros[Note 3]   Maître de forge
1861 (1868 ou 1869) (Louis) Ferdinand Pouyadou   Chef de division à la Préfecture
(1868 ou 1869) 1870 (Léopold) Edmond Gros   Filateur
1870 1889 Hugues (Achille) Gros[Note 4]    
août 1889 novembre 1891 (Léopold) Edmond Gros   Filateur
novembre 1891 1900 Pierre Beau   Propriétaire
1900 mai 1908 (Louis) Ferdinand Pouyadou[Note 5]   Propriétaire
mai 1908 1942 Noël Delpey   Propriétaire
mars 1942 1943 Léonard Portas   Adjoint faisant fonctions de maire
1943 1944 Léon Roussarie   Meunier
novembre 1944 mai 1953 Robert Radix   Professeur
mai 1953 mars 1959 Raoul Didierjean   Commerçant
mars 1959 mars 1971 Robert Barret   Négociant
mars 1971 mars 1983 Jean-Pierre Chamoulaud   Cultivateur
mars 1983 janvier 2017 Jean-François Faucher[Note 4] PS[19] Cadre administratif
mars 2017
(réélue en mai 2020)
En cours Annie Altier[20] SE Cadre

Juridictions[modifier | modifier le code]

Dans le domaine judiciaire, Saint-Vincent-sur-l'Isle relève[21] :

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

Les habitants de Saint-Vincent-sur-l'Isle se nomment les Saint Vincentais[22].

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[23]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[24].

En 2018, la commune comptait 307 habitants[Note 6], en augmentation de 9,64 % par rapport à 2013 (Dordogne : −0,84 %, France hors Mayotte : +2,36 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1821 1831 1836 1841 1846 1851 1856
308302310311343335342361396
1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901
409362366324313290278287280
1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962
261253236238234223193187161
1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2012 2017
155142152204191236242282306
2018 - - - - - - - -
307--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[13] puis Insee à partir de 2006[25].)
Histogramme de l'évolution démographique

Enseignement[modifier | modifier le code]

La commune ne disposant plus d'école active, les enfants scolarisés en maternelle ou en primaire se rendent à la commune voisine de Sarliac-sur-l'Isle.

Économie[modifier | modifier le code]

Emploi[modifier | modifier le code]

En 2015[26], parmi la population communale comprise entre 15 et 64 ans, les actifs représentent 135 personnes, soit 46,7 % de la population municipale. Le nombre de chômeurs (neuf) a diminué par rapport à 2010 (treize) et le taux de chômage de cette population active s'établit à 6,3 %.

Établissements[modifier | modifier le code]

Au , la commune compte dix-sept établissements[27], dont sept dans la construction, quatre relatifs au secteur administratif, à l'enseignement, à la santé ou à l'action sociale, trois au niveau des commerces, transports ou services, deux dans l'agriculture, la sylviculture ou la pêche, et un dans l'industrie[28].

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Patrimoine naturel[modifier | modifier le code]

Le causse de Cubjac à l'est du bourg de Saint-Vincent-sur-l'Isle.

Hormis la plaine de l'Isle qui s'étend de 200 à 500 mètres de large suivant les sites, le territoire communal est composé de deux causses de part et d'autre de la rivière.

Ces deux zones calcaires boisées sont classées comme zones naturelles d'intérêt écologique, faunistique et floristique (ZNIEFF) de type II, principalement pour leur flore spécifique :

  • le causse de Cubjac[31],[32] s'étend, au sud, sur environ les deux tiers du territoire communal ;
  • le causse de Savignac[33],[34] est situé au nord, sur les hauteurs en rive droite de l'Isle.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Une commune rurale est une commune n'appartenant pas à une unité urbaine. Les autres communes sont dites urbaines.
  2. La notion d'aire d'attraction des villes a remplacé en octobre 2020 l'ancienne notion d'aire urbaine, pour permettre des comparaisons cohérentes avec les autres pays de l'Union européenne.
  3. Démissionnaire.
  4. a et b Décédé en fonctions.
  5. Réélu maire en mai 1908, refuse un nouveau mandat.
  6. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2021, millésimée 2018, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2020, date de référence statistique : 1er janvier 2018.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Insee, zonage en aires urbaines 2010 de Périgueux », Insee (consulté le 13 avril 2012)
  2. Carte IGN 1934 E.
  3. Site équipement Dordogne (glossaire) : voir l'article Perte illustré par deux vues de la résurgence de l'Auvézère. Consulté le 14 septembre 2010.
  4. « Base des unités urbaines 2020 », sur https://www.insee.fr/, (consulté le 1er décembre 2020)
  5. Vianney Costemalle, « Toujours plus d’habitants dans les unités urbaines », sur https://www.insee.fr/, (consulté le 1er décembre 2020)
  6. « Base des aires d'attraction des villes 2020 », sur https://www.insee.fr/, (consulté le 1er décembre 2020)
  7. Marie-Pierre de Bellefon, Pascal Eusebio, Jocelyn Forest, Olivier Pégaz-Blanc, Raymond Warnod (Insee), « En France, neuf personnes sur dix vivent dans l’aire d’attraction d’une ville », sur https://www.insee.fr/, (consulté le 1er décembre 2020)
  8. PPR inondation - 24DDT20150057 - Isle amont et Auvézère, DREAL Aquitaine, consulté le 23 mars 2019.
  9. [PDF] Rivières Isle-amont - Auvézère – Saint-Vincent-sur-l'Isle - Plan de prévention du risque inondation p. 10, DREAL Aquitaine, consulté le 23 mars 2019.
  10. Abbé Carles, Dictionnaire des paroisses du Périgord, éditions du Roc de Bourzac, Bayac, 2004, (réédition à l'identique de celle de 1884 : Les titulaires et patrons du diocèse de Périgueux et de Sarlat), (ISBN 2-87624-125-0), p. 67.
  11. a b et c Chantal Tanet et Tristan Hordé, Dictionnaire des noms de lieux du Périgord, éditions Fanlac, 2000, (ISBN 2-86577-215-2), p. 374
  12. Le nom occitan des communes du Périgord sur le site du Conseil général de la Dordogne, consulté le 9 avril 2014.
  13. a et b Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  14. Légifrance, « Décret no 2014-218 du 21 février 2014 portant délimitation des cantons dans le département de la Dordogne », sur http://www.legifrance.gouv.fr/ (consulté le 1er février 2016).
  15. [PDF] « Arrêté portant modification des limites territoriales des arrondissements de Bergerac, Nontron, Périgueux et Sarlat-la-Canéda du département de la Dordogne », Préfecture de la Dordogne, 30 décembre 2016.
  16. [PDF] Anciens et nouveaux arrondissements au 1er janvier 2017, Préfecture de la Dordogne, 4 janvier 2017.
  17. Article L2121-2 du code général des collectivités territoriales, sur Légifrance, consulté le 13 septembre 2020.
  18. Résultats des élections municipales et communautaires 2020 sur le site du ministère de l'Intérieur, consulté le 25 novembre 2020.
  19. « Voici vos 557 maires », édition spéciale de Sud Ouest du 3 avril 2008, p. 25.
  20. « Annie Altier élue maire de Saint-Vincent-sur-l'Isle », Sud Ouest édition Dordogne, 11 mars 2017, p. 16.
  21. « Annuaire des juridictions d'une commune », sur le site du ministère de la Justice (consulté le 14 janvier 2021).
  22. Fiche commune Saint-Vincent-sur-l'Isle, Union des maires de la Dordogne, consultée le 17 novembre 2016.
  23. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  24. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  25. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016, 2017 et 2018.
  26. Dossier complet - Commune de Saint-Vincent-sur-l'Isle (24513) - Activités, emploi et chômage - tableaux EMP T2 et EMP T4 sur le site de l'Insee, consulté le 27 janvier 2019.
  27. « Établissement - Définition », sur Insee (consulté le 27 janvier 2019).
  28. Dossier complet - Commune de Saint-Vincent-sur-l'Isle (24513) - Établissements actifs par secteur d'activité - tableau CEN T1 sur le site de l'Insee, consulté le 27 janvier 2019.
  29. Guy Penaud, Dictionnaire des châteaux du Périgord, p. 262, éditions Sud Ouest, 1996, (ISBN 2-87901-221-X)
  30. Guy Penaud, Dictionnaire des châteaux du Périgord, p. 46, éditions Sud Ouest, 1996, (ISBN 2-87901-221-X)
  31. [PDF] Causse de Cubjac sur le site de la DREAL Aquitaine, consulté le 4 août 2013.
  32. Carte du causse de Cubjac sur le site de la DREAL Aquitaine, consulté le 4 août 2013.
  33. [PDF] Causse de Savignac sur le site de la DREAL Aquitaine, consulté le 4 août 2013.
  34. Carte du causse de Savignac sur le site de la DREAL Aquitaine, consulté le 4 août 2013.