Robert Bloch (pilote)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bloch et Robert Bloch.
image illustrant l’endurance automobile image illustrant le sport automobile
Cet article est une ébauche concernant l’endurance automobile et le sport automobile.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Robert Bloch
Nationalité Drapeau de la France France
Qualité Pilote automobile
Équipe Lorraine-Dietrich
Victoires 24 Heures du Mans 1926

Robert Bloch est un pilote automobile français.

En 1926, il remporte les 24 Heures du Mans avec André Rossignol au volant d'une Lorraine-Dietrich B3-6, dont la motorisation est due à Marius Barbarou.

Il dispute cette épreuve à cinq reprises, mais également les 24 Heures de Spa en 1925 avec "Stalter" (5e), et la Coppa Florio en 1927 (12e).

Le 18 avril 1928, sur Hispano-Suiza de série, il bat le record des 24 heures de la piste de l'Indianapolis Motor Speedway, asscocié au constructeur français Weymann, ainsi qu'au passage tous les records tourisme de la piste jusqu'à 900 miles[1].

Résultats aux 24 Heures du Mans[modifier | modifier le code]

La Lorraine-Dietrich B3-6 3,4 L I6 n°5 de Bloch et « Stalter », aux premières 24 Heures du Mans 1923 (premier plan, à droite).
Année Voiture Équipe Équipiers Résultat
1923 Lorraine-Dietrich B3-6 Pas de nom d'équipe « Stalter » 19e
1924 Lorraine-Dietrich B3-6 Pas de nom d'équipe « Stalter » ABD.
1925 Lorraine-Dietrich B3-6 Pas de nom d'équipe Léon Saint Paul ABD.
1926 Lorraine-Dietrich B3-6 Pas de nom d'équipe André Rossignol Vainqueur
1928 Stutz DV16 Blackhawk C.T. Weymann Édouard Brisson 2e

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Automobile - Sur les pistes américaines, Le Sport Universel Illustré du 27 avril 1928, p.272.

Lien externe[modifier | modifier le code]