Bruce McLaren

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir McLaren.

Bruce McLaren

Bruce McLaren en 1966

Bruce McLaren en 1966

Date de naissance
Lieu de naissance Auckland, Nouvelle-Zélande
Date de décès (à 32 ans)
Lieu de décès Circuit de Goodwood, Angleterre
Nationalité Drapeau de Nouvelle-Zélande Néo-Zélandais
Années d'activité 1958-1970
Qualité Pilote automobile
Nombre de courses 104 (98 départs)
Pole positions 0
Podiums 27
Victoires 4

Bruce McLaren (né le à Auckland, Nouvelle-Zélande - mort le à Goodwood, Angleterre) est un pilote automobile néo-zélandais, qui courut en championnat du monde de Formule 1, disputant 98 Grands Prix de 1958 à 1970. Brillant pilote, il a également fondé l'écurie McLaren, devenue l'une des plus prestigieuses de l'histoire du sport automobile.

Biographie[modifier | modifier le code]

Bruce McLaren débute en Formule 1 à l'occasion du GP d'Allemagne 1958. Au volant d'une Cooper F2, McLaren impressionne en se hissant en cinquième position à l'arrivée. Cela lui vaut d'être désigné pilote officiel de la marque pour la saison suivante. À la fin de l'année 1959, en s'imposant au GP des États-Unis disputé à Sebring, il devient à 22 ans le plus jeune vainqueur d'un Grand Prix de Formule 1. Ce record ne sera battu qu'en 2003 par le futur champion du monde espagnol Fernando Alonso, puis en 2008 par Sebastian Vettel. L'année suivante, toujours sur une Cooper-Climax, il termine deuxième du championnat derrière son équipier Jack Brabham.

Bruce McLaren sur une monoplace de sa conception, en 1969 au Nürburgring.

En 1963, s'inspirant de l'exemple de son ami Jack Brabham, Bruce McLaren monte sa structure Bruce McLaren Motor Racing Ltd, destinée notamment à engager des voitures en Formule Tasmane (championnat d'Océanie de monoplaces) ainsi qu'en CanAm (épreuves de sport-prototypes en Amérique du Nord). Lassé des résultats en chute libre de l'écurie Cooper, Bruce franchit le pas et engage également ses propres voitures dans le championnat du monde de Formule 1 à partir de 1966. Après des débuts laborieux, Bruce McLaren touche au but en remportant hors-championnat du monde la Race of Champions, puis le GP de Belgique en 1968, tandis que son coéquiper et compatriote Denny Hulme remporte deux victoires et parvient à se glisser dans la lutte pour le titre mondial.

À ces résultats prometteurs en Formule 1, s'ajoute la nette domination de l'écurie McLaren dans le championnat CanAm que Bruce remporte en 1967 et en 1969. C'est d'ailleurs en essayant l'un de ses prototypes CanAm que Bruce McLaren trouve la mort sur le circuit de Goodwood le . Déséquilibré par la perte de son capot moteur, la McLaren de Bruce s'écrase contre un poste de commissaire, tuant instantanément son pilote.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Résultats en championnat du monde de Formule 1[modifier | modifier le code]

Saison Écurie Châssis Moteur Pneus GP disputés Victoires Meilleurs tours Points inscrits Classement
1959 Cooper Car Company T51 Climax l4 Dunlop 7 1 1 16,5 6e
1960 Cooper Car Company T51
T53
Climax l4 Dunlop 8 1 1 37 2e
1961 Cooper Car Company T55 Climax l4 Dunlop 8 0 0 11 7e
1962 Cooper Car Company T60 Climax V8 Dunlop 9 1 1 32 3e
1963 Cooper Car Company T66 Climax V8 Dunlop 10 0 0 17 6e
1964 Cooper Car Company T66
T73
Climax V8 Dunlop 10 0 0 13 7e
1965 Cooper Car Company T77 Climax V8 Dunlop 10 0 0 10 8e
1966 Bruce McLaren Motor Racing M2B Ford V8
Serenissima V8
Firestone 4 0 0 3 14e
1967 Bruce McLaren Motor Racing
Anglo American Racers
M4B
M5B
TG1
BRM V8
BRM V12
Weslake V12
Goodyear 9 0 0 3 14e
1968 Bruce McLaren Motor Racing M7A Ford-Cosworth V8 Goodyear 5 1 0 22 5e
1969 Bruce McLaren Motor Racing M7A
M7C
Ford-Cosworth V8 Goodyear 9 0 0 26 3e
1970 Bruce McLaren Motor Racing M14A Ford-Cosworth V8 Goodyear 3 0 0 6 14e

Résultats aux 24 Heures du Mans[modifier | modifier le code]

Année Voiture Équipe Équipier Résultat
1959 Cooper-Climax T49 Cooper Car Company Jim Russell Abandon
1961 Maserati Tipo 63 Briggs Cunningham Walt Hansgen Abandon
1962 Maserati Tipo 151/1 Briggs Cunningham Walt Hansgen Abandon
1963 Aston Martin DP214 David Brown Innes Ireland Abandon
1964 Ford GT40 Mk.I Ford Motor Company Phil Hill Abandon
1965 Ford GT40 Mk.II Shelby-American Inc. Ken Miles Abandon
1966 Ford GT40 Mk.II Shelby-American Inc. Chris Amon Vainqueur
1967 Ford GT40 Mk.IV Shelby-American Inc. Mark Donohue 4e

Voir aussi[modifier | modifier le code]


Précédé par Bruce McLaren Suivi par
Jochen Rindt
Masten Gregory
Vainqueur des 24 Heures du Mans
Avec Chris Amon
1966
Dan Gurney
A.J. Foyt