John Duff

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
John Duff
{{{alternative}}}

Capt. John F. Duff (G) et Frank Clement (D), vainqueurs des deuxièmes 24 Heures du Mans 1924, sur Bentley.

Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Jiujiang (Chine)
Date de décès (à 62 ans)
Lieu de décès Epping (Angleterre)
Nationalité Drapeau du Canada Canadien
Carrière
Qualité Pilote automobile
Équipe Duff & Aldington
Copilote Frank Clement

Le Capitaine John Francis Duff, né à Jiujiang (Chine) le et mort le , était un pilote de course canadien.

Biographie[modifier | modifier le code]

Le 30 septembre 1922, lors du handicap court 100 MPH à la fin de la course, les freins (situés seulement à l'arrière) de la Blitzen-Benz no 3 prêtée par son propriétaire d'alors Lydston G. Hornsted lâchent lorsqu'il est au volant dans son tour le plus rapide sur le haut de la bande courbée du circuit de Brooklands à 184,21 km/h, franchissant la barrière de protection supérieure du virage de l'extrémité nord de l'anneau de vitesse, pour s'écraser. L'épave est ensuite renvoyée à l'usine-mère de Mannheim.

Coéquipier de Frank Clement, Duff a participé à trois éditions des 24 Heures du Mans de 1923 à 1925, et a remporté celle de 1924, après avoir été quatrième la précédente saison.

Il est, encore de nos jours, le seul Canadien à avoir remporté l'épreuve mancelle.

Il termine aussi neuvième des 500 miles d'Indianapolis 1926 sur Elear Speciale, après être parti en dernière position. La même année, il arrête la compétition, à la suite d'un accident.

Il meurt le 8 janvier 1958 dans la forêt anglaise d'Epping, après une chute de cheval.

Voir aussi[modifier | modifier le code]