Antonio Fuoco

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Antonio Fuoco
Description de cette image, également commentée ci-après
Antonio Fuoco sur le circuit de Vallelunga en 2018.
Biographie
Date de naissance (23 ans)
Lieu de naissance Cariati (Italie)
Nationalité Drapeau d'Italie Italien
Carrière
Années d'activité Depuis 2013
Qualité Pilote automobile
Parcours
AnnéesÉcurie0C.0(V.)
Drapeau : République tchèque Charouz Racing System

Antonio Fuoco, né le à Cariati, est un pilote automobile italien.

Biographie[modifier | modifier le code]

Débuts en monoplace en Formule Renault (2013)[modifier | modifier le code]

Antonio Fuoco commence le karting à l'âge de quatre ans et décroche de nombreux titres. Devenu membre de la Ferrari Driver Academy, il passe à la monoplace en 2013 chez Prema Powerteam et est sacré champion de Formula Renault 2.0 Alps devant son compatriote Luca Ghiotto après avoir gagné les courses italiennes[1].

Progression en Formule 3 (2014)[modifier | modifier le code]

L'année suivante, il s'engage en championnat d'Europe de Formule 3 2014 toujours avec Prema Il termine cinquième du championnat avec deux victoires et 10 podiums. Il prend également part au Florida Winter Series où il fait un carton et termine champion de la série avec quatre victoires et sept podiums.

GP3 Series et essais avec la Scuderia Ferrari (2015-2016)[modifier | modifier le code]

Il s'engage ensuite en GP3 Series avec Carlin Il monte deux fois sur le podium et termine sixième du championnat. Dans le même temps, il fait ses premiers essais en Formule 1 sur le circuit de Spielberg au volant de la Ferrari SF15-T[2]. En 2016, avec sa nouvelle écurie Trident, il se bat pour le titre en GP3 Series mais ne termine que troisième malgré deux victoires et huit podiums. Il fait de nouveaux essais pour la Scuderia Ferrari cette même année[3].

Ascension vers la Formule 2 (2017-2018)[modifier | modifier le code]

Antonio Fuoco à Monza en 2017.

En 2017, il est promu en Formule 2 chez Prema Powerteam où il fait équipe avec Charles Leclerc. Il décroche une victoire à Monza, monte cinq fois sur le podium et termine huitième du championnat. L'année suivante il change d'écurie et passe chez Charouz Racing où il gagne à Monaco et à Yas Marina et signe six podiums. Il termine septième du championnat.

Résultats en monoplace[modifier | modifier le code]

Saison Championnat Écurie Courses Victoires Pole positions Meilleurs tours Podiums Points Classement
2013 Eurocup Formula Renault 2.0 Drapeau : Italie Prema Powerteam 2 0 1 0 0 N/A N.C
Formula Renault 2.0 Alps 14 6 5 5 11 245 Champion
2014 Championnat d'Europe de Formule 3 Drapeau : Italie Prema Powerteam 32 2 0 2 10 255 5e
Florida Winter Series Drapeau : Inconnu écurie inconnue 12 4 3 3 7 N/A Champion
2015 GP3 Series Drapeau : Royaume-Uni Carlin 18 0 0 0 2 88 6e
Formule 1 Drapeau : Italie Scuderia Ferrari Pilote de développement
2016 GP3 Series Drapeau : Italie Trident Racing 18 2 0 0 8 157 3e
Formule 1 Drapeau : Italie Scuderia Ferrari Pilote de développement
2017 Formule 2 Drapeau : Italie Prema Racing 22 1 0 1 5 98 8e
2018 Formule 2 Drapeau : République tchèque Charouz Racing 23 2 0 1 6 141 7e
2018-2019 Formule E Drapeau : États-Unis GEOX Dragon Pilote de réserve
2019-2020 Asian Le Mans Series Drapeau : Japon CarGuy Racing 1 0 0 0 0 10 9e

Références[modifier | modifier le code]

  1. Juliette Folin, « FR2.0 Alps – Doublé de Ghiotto et titre pour Fuoco à Imola », sur chequeredflags.fr, (consulté le 31 août 2016)
  2. Joest Jonathan Ouaknine, « F1 2015 : Antonio Fuoco va piloter la Ferrari », sur leblogauto.com, (consulté le 31 août 2016)
  3. Emmanuel Touzot, « F1 - Ferrari a donné sa chance à Fuoco », sur nextgen-auto.com, (consulté le 31 août 2016)

Liens externes[modifier | modifier le code]