Hans-Joachim Stuck

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Stuck.
Hans-Joachim Stuck
{{{alternative}}}

Hans-Joachim Stuck en 2008

Date de naissance (65 ans)
Lieu de naissance Grainau, Haute-Bavière, Allemagne de l'Ouest
Nationalité Drapeau d'Allemagne Allemand
Années d'activité 1974-1979
Qualité Pilote automobile
Équipe March Engineering
Shadow Racing Team
ATS
Nombre de courses 81 (74 départs)
Pole positions 0
Podiums 2
Victoires 0

Hans-Joachim Stuck est un pilote automobile allemand né le 1er janvier 1951 à Grainau en Allemagne de l'Ouest. Il est le fils de Hans Stuck, l'un des plus célèbres pilotes allemands d'avant-guerre.

Biographie[modifier | modifier le code]

Photo de Hans-Joachim Stuck pilotant une March pendant le Grand Prix d'Allemagne 1976.
Stuck au volant d'une March sur le Nürburgring au Grand Prix d'Allemagne 1976.

Brillant pilote en voiture de Tourisme (vainqueur du premier championnat DRM en 1972 -9 succès[1]-, puis vice-champion en 1985 pour sa dernière année d'existence -4 victoires-[2]) mais également en Formule 2 (vice-champion d'Europe 1974, en gagnant notamment à Rouen-les-Essarts), Hand-Joachim Stuck accède à la Formule 1 en 1974 au sein de l'écurie March. Mais au cours d'une carrière qui durera jusqu'en 1979 Stuck ne se mettra jamais véritablement en valeur, la faute en partie à un physique (il mesure 1,94 mètre) peu adapté à la compétition en monoplace.

C'est en 1977 que, appelé par Brabham en remplacement du malheureux José Carlos Pace, Stuck parvient à se mettre le plus en évidence. Mais sa spectaculaire prestation sous la pluie de Watkins Glen en fin de saison s'achève par une sortie de piste alors qu'il est en tête. Remplacé l'année suivante par Niki Lauda, Stuck trouve refuge chez Shadow en perte de vitesse. Il ne retrouvera plus jamais une voiture capable de jouer les premiers rôles.

En 1979, Stuck participe, en parallèle avec la Formule 1, au championnat BMW M1 Procar. Il termine la première saison de ce championnat à la deuxième place derrière Niki Lauda en ayant remporté deux victoires. L'année suivante, il remporte deux victoires supplémentaires ce qui lui permet d'obtenir la troisième place au classement final.

À l'issue de sa carrière en Formule 1 en 1979, Stuck retrouve les épreuves de Tourisme et d'Endurance et devient l'un des meilleurs pilotes de la spécialité. Il remporte ainsi à deux reprises les 24 heures du Mans, en 1986 et 1987, ainsi que le Championnat du monde des voitures de sport en 1985 et 1986 (associé à Derek Bell), la Supercoupe en 1986 et 1987, et le championnat DTM en 1990.

Plus ou moins retiré du sport automobile depuis la fin des années 1990, Stuck est consultant du groupe Volkswagen pour le sport automobile. Stuck reprend parfois le volant, comme à l'occasion des 24 heures du Nürburgring, ou plus récemment de la manche inaugurale du Grand Prix Masters. En août 2010, Hans-Joachim Stuck a été hospitalisé après la découverte d'un hématome au cerveau à la suite d'un accident sur le Nürburgring. Opéré avec succès, le pilote allemand a pu quitter l'hôpital.

Il est le pilote allemand comptant le plus de participations, 19, aux 24 Heures du Mans devant Jürgen Lässig (16). Il en détient le record du tour (251,815 km/h), établi lors de l'édition 1985[3].

Résultats en championnat du monde de Formule 1[modifier | modifier le code]

Tableau synthétique des résultats de Hans-Joachim Stuck en Formule 1
Saison Écurie Châssis Moteur Pneus GP disputés Points inscrits Classement
1974 March Engineering 741 Cosworth V8 Goodyear 12 5 16e
1975 Lavazza March 751 Cosworth V8 Goodyear 5 0 Nc.
1976 March Engineering 761 Cosworth V8 Goodyear 16 8 13e
1977 Team Rothmans International
Martini Racing
761B
BT45B
Cosworth V8
Alfa Romeo Flat-12
Goodyear 15 12 11e
1978 Shadow Racing Team DN8
DN9
Cosworth V8 Goodyear 14 2 18e
1979 ATS wheels D2
D3
Cosworth V8 Goodyear 12 2 19e

Victoires en endurance[modifier | modifier le code]

Porsche 962C n°1 de 1986
La Porsche 962C victorieuse des 24 Heures du Mans 1986.
Porsche 962C n°17 de 1987
La Porsche 962C victorieuse des 24 Heures du Mans 1987.

Résultats aux 24 heures du Mans[modifier | modifier le code]

Années Châssis Écuries Coéquipiers Résultats
1972 Ford Capri 2600 RS Ford Deutschland Jochen Mass Abandon
1973 BMW 3.0 CSL BMW Motorsport Chris Amon Abandon
1980 BMW M1 BMW Motorsport Dominique Lacaud/Hans-Georg Bürger 15e
1981 BMW M1 BASF Team GS Tuning Jean-Pierre Jarier/Helmut Henzler Abandon
1982 Sauber SHS C6 BASF Team GS Tuning Jean-Louis Schlesser/Dieter Quester Abandon
1985 Porsche 962 C Rothmans Porsche Derek Bell 3e
1986 Porsche 962 C Rothmans Porsche Derek Bell/Al Holbert Vainqueur
1987 Porsche 962 C Rothmans Porsche AG Al Holbert/Derek Bell Vainqueur
1988 Porsche 962 C Porsche AG Derek Bell/Klaus Ludwig 2e
1989 Porsche 962 C Joest Racing Bob Wollek 3e
1990 Porsche 962 C Joest Racing Derek Bell/Frank Jelinski 4e
1991 Porsche 962 C Konrad Motorsport Joest Racing Frank Jelinski/Derek Bell 7e
1993 Porsche Turbo Le Mans Speciale Le Mans Porsche Team Hurley Haywood/Walter Röhrl Abandon
1994 Dauer Porsche 962 LM Le Mans Porsche Team Thierry Boutsen/Danny Sullivan 3e
1995 Kremer Porsche K8 Kremer Racing Christophe Bouchut/Thierry Boutsen 6e
1996 Porsche 911 GT1 Porsche AG Bob Wollek/Thierry Boutsen 2e
1997 Porsche 911 GT1 Porsche AG Bob Wollek/Thierry Boutsen Abandon
1998 BMW V12 LMR Team BMW Motorsport Tom Kristensen/Steve Soper Abandon

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :