Prix de littérature politique Edgar-Faure

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Faure.

Le prix de littérature politique Edgar-Faure est remis chaque année depuis 2007 pour récompenser le meilleur ouvrage politique de l’année.

L'association éponyme est présidée par Rodolphe Oppenheimer, neveu de Robert Oppenheimer et petit-fils du président Edgar Faure et de Lucie Faure[1]. Ce psychanalyste compose annuellement un jury chargé de désigner le lauréat.

Il existe le prix du jury et le regard d'Edgar, le prix de l'internaute.

Lauréats[modifier | modifier le code]

2007[modifier | modifier le code]

En 2007, le prix est décerné à Apolline de Malherbe pour son ouvrage Politiques cherchent audimat désespérément[2].

Le jury du prix Edgar-Faure 2007 était composé de :

2008[modifier | modifier le code]

En 2008, le prix est décerné à Bruno Le Maire pour son ouvrage Des hommes d'État[3].

Le jury du prix Edgar-Faure 2008 était composé de :

2009[modifier | modifier le code]

En 2009, le prix est décerné à Mathieu Laine pour son ouvrage Post politique[4].

Le jury du prix Edgar-Faure 2009 était composé de :

2010[modifier | modifier le code]

En 2010, le prix est décerné à Abd Al Malik pour son ouvrage La guerre des banlieues n'aura pas lieu publié au Cherche midi[5].

Le jury du prix Edgar-Faure 2010 était composé de :

2011[modifier | modifier le code]

En 2011, le prix est décerné à Florence Drory et Fabien Lecœuvre pour leur ouvrage François Mitterrand, Édition Ipanema.

Le jury du prix Edgar-Faure 2011 était composé de :

2012[modifier | modifier le code]

En 2012, le prix est décerné à Samir Tounsi pour son ouvrage Les Solitaires de la république, publié aux éditions Jean-Claude Lattès.

Le jury du prix Edgar-Faure 2012 était composé de :

2013[modifier | modifier le code]

En 2013, le prix est décerné à Jacques Hennen et Gilles Verdez pour leur ouvrage Manuel Valls, les secrets d'un destin, publié aux éditions du Moment. Le prix Edgar-Faure « Le regard d'Edgar » a été attribué à l'ouvrage Le Coup monté de Carole Barjon et Bruno Jeudy aux éditions Plon.

Le jury du prix Edgar-Faure 2013 était composé de :

2014[modifier | modifier le code]

Le prix est décerné à Natacha Polony pour Ce pays qu’on abat, chroniques 2009-2014, publié chez Plon.

Le jury du prix Edgar-Faure 2014 était composé de :

2015[modifier | modifier le code]

Le prix est décerné à Arash Derambarsh pour Manifeste contre le gaspillage, publié chez Fayard. Le prix de l'internaute « Le regard d'Edgar » est décerné à Politique et Éthique : regards croisés, Bart and Jones, un ouvrage collectif coordonné par Nathalie Bordeau et David-Xavier Weiss.

Le jury du prix Edgar-Faure 2015 était composé de :

2016[modifier | modifier le code]

Le prix est décerné à Frédéric Salat-Baroux pour La France est la solution publié chez Plon. Le prix de l'internaute « Le regard d'Edgar » est décerné à Aux actes dirigeants, de Robin Rivaton, Fayard.

Le jury du prix Edgar-Faure 2016 était composé de :


2017[modifier | modifier le code]

Le jury du prix Edgar-Faure 2017 est composé de :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Le petit-fils d'Edgar Faure se confie », leparisien.fr,‎ (lire en ligne)
  2. Attribution du prix 2007
  3. Attribution du prix 2008
  4. Attribution du prix 2009
  5. [1]