David-Xavier Weiss

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Weiss.
David-Xavier Weiss
Image illustrative de l'article David-Xavier Weiss
Fonctions
Adjoint au maire délégué à la jeunesse et communication de Levallois-Perret
En fonction depuis le
Biographie
Date de naissance (37 ans)
Lieu de naissance Paris
Nationalité Française
Parti politique LR

David-Xavier Weiss, né le à Paris, est un homme politique français.

Secrétaire national du parti Les Républicains (LR) chargé des médias et des nouvelles technologies, il est également journaliste politique à Sud Radio.

Biographie[modifier | modifier le code]

Formation[modifier | modifier le code]

Après des études secondaires effectuées à Pantin, David-Xavier Weiss fut élève à l’École supérieure de Journalisme de Paris en 2003. Il possède deux masters, en science politique et ès affaires internationales[1][réf. obsolète].

Carrière politique[modifier | modifier le code]

Ancien adhérent du Mouvement des jeunes socialistes[2], il participe à la campagne de Jean-François Copé lors de l'élection régionale de 2004 en Île-de-France. Il est ensuite chef de cabinet de Roger Karoutchi, notamment sénateur puis secrétaire d'État chargé des Relations avec le Parlement. Il est dans le même temps secrétaire national de l'UMP chargé des transports et de la mobilité.

Depuis , il est conseiller municipal puis adjoint au maire délégué à la jeunesse, à l'évènementiel et à la communication de Levallois-Perret (Hauts-de-Seine)[3], auprès d'Isabelle Balkany. Il est décoré en 2010 de la médaille d'or de la Jeunesse et des Sports par Roselyne Bachelot[réf. nécessaire].

Trois mois après les élections régionales de mars 2010, le socialiste Jean-Paul Huchon lui confie une mission sur l'attractivité touristique et économique de la Région Île-de-France, au titre de l'« ouverture »[4]. En , il se voit confier par Jean-François Copé les fonctions de secrétaire national de l'UMP chargé des industries de la presse et des médias. Depuis le 1er décembre 2014, il est membre du Conseil national de l'UMP.

En juillet 2011, il a été mis en examen par le tribunal de Nanterre (Hauts-de-Seine), suite à une plainte déposée en février 2010 par Valérie Pécresse[5],

En juin 2015 il devient parallèlement secrétaire national du Centre national des indépendants et paysans (CNIP) chargé du Tourisme et porte-parole francilien du CNIP.

En avril 2017, dans le cadre de l'élection présidentielle, David-Xavier Weiss choisit de soutenir Nicolas Dupont-Aignan, candidat souverainiste de Debout la France, plutôt que le candidat LR François Fillon[6].

Autres activités[modifier | modifier le code]

David-Xavier Weiss fut chroniqueur entre 2009 et 2011 sur la radio Beur FM, au micro de Guillaume Tatu, dans l'émission « L'actualité au Kärcher ». Depuis le 18 août 2011, il est journaliste sur Sud Radio.

En 2010, il lance avec Claude Perdriel Vox Magazine[7] ; il en quitte la rédaction en septembre de la même année, à la suite d'une couverture qu'il ne cautionnait pas, mettant en cause Nicolas Sarkozy.

Il coproduit Zaptik, sur La Chaîne Parlementaire - Assemblée nationale (LCPAN).

En 2010, il co-fonde le think-tank L'Agora Jeunes en Europe. Il est également membre du jury du Prix de littérature politique Edgar-Faure.

Directeur-adjoint chargé des clientèles affaires au comité régional du tourisme, il est aussi vice-président du comité départemental des Hauts-de-Seine et membre du conseil national du tourisme, nommé par Frédéric Lefebvre en 2012.

Il co-dirige, en 2015, un ouvrage intitule Politique et éthique : regards croisés, aux éditions Bart and Jones, qui réunit 18 auteurs autour de ce thème.

Vie privée[modifier | modifier le code]

En , il porte plainte contre Le Canard enchaîné pour l'avoir « outé »[8].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Entretien avec David Xavier Weiss », Le Nouvel Observateur - Blog de Martianne, 7 mai 2013.
  2. « La bataille des jeunes loups », Le Point, 29 mai 2008.
  3. « David-Xavier Weiss veut donner « un coup de jeune » à la ville » , Le Parisien, 8 mai 2008.
  4. « Un secrétaire national de l'UMP rejoint Jean-Paul Huchon », Le Monde, 4 juin 2010.
  5. Sophie de Ravinel, « Karoutchi va porter plainte contre Le Canard Enchaîné », Le Figaro,‎ (ISSN 0182-5852, lire en ligne)
  6. Emmanuel Galiero, « Deux élus LR rejoignent Dupont-Aignan », Le Figaro,‎ (ISSN 0182-5852, lire en ligne)
  7. [http://www.lesinrocks.com/2010/07/22/actualite/vox-le-mag-people-dirige-par-un-ump-et-copossede-par-perdriel-1127581/
  8. Alexandre Sulzer, « Homosexualité: David-Xavier Weiss attaque le « Canard enchaîné » après s'être fait « outer » », sur 20minutes.fr, 20 minutes, (consulté le 7 août 2016)

Liens externes[modifier | modifier le code]