Michel Derdevet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Michel Derdevet
Image dans Infobox.
Michel Derdevet lors du Forum Libération de Grenoble, en janvier 2012.
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activités
Homme d'affaires, universitaireVoir et modifier les données sur Wikidata

Michel Derdevet, né le à Béziers, est un dirigeant d'entreprise et essayiste spécialisé sur le sujet de l'énergie et des politiques européennes, président du think tank Confrontations Europe[1].

Parcours[modifier | modifier le code]

Diplômé d'un DEA de droit public de l'Université de Montpellier, Michel Derdevet a commencé sa carrière comme conseiller au cabinet du président du Conseil général de l'Hérault, Gérard Saumade, en 1983, avant de rejoindre le cabinet de Martin Malvy, secrétaire d'Etat chargé de l'énergie, de 1984 à 1986, en tant que chargé de mission.

Il occupe par la suite différents postes à EDF, dont celui de Délégué général adjoint aux affaires communautaires d’électricité de France de 1998 à 2000. De 1992 à 1993, il est chef de cabinet de Martin Malvy, alors porte-parole du Gouvernement puis ministre du budget. Il a ensuite été chef de cabinet de Christian Pierret, ministre de l’Industrie, de 1997 à 1998.

De 2000 à 2012, il est membre du Comité exécutif et directeur de la communication et des affaires publiques de RTE. Il remet en 2015 un rapport[2] intitulé "L'Energie, l'Europe en réseaux" au Président de la République, François Hollande[3].

Il est secrétaire général et membre du Directoire d'Enedis de janvier 2013 à novembre 2019. En mai 2019, il est chargé d'une mission d'analyse des différents modèles européens de transport et de distribution d'électricité par le Ministre de la Transition écologique et solidaire, François de Rugy[4].

À la suite de son départ d'Enedis, il devient président du think tank Confrontations Europe[5] en juillet[6], puis senior advisor d'EY-Parthenon, branche de conseil en stratégie du groupe EY[7], en novembre 2020. Il est élu président de la Maison de l'Europe de Paris le 3 février 2021[8] et est administrateur du Centre européen de musique[9]. Il est enseignant à l'Institut d'études politiques de Paris et professeur au Collège d'Europe à Bruges[10].

Distinctions[modifier | modifier le code]

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • Énergie, pour des réseaux électriques solidaires, ouvrage écrit avec Alain Beltran et Fabien Roques, Éditions Descartes&Cie, 2017
  • Énergie, l'Europe en réseaux, rapport remis au Président de la République le [11]
  • L'avenir énergétique, cartes sur table, ouvrage écrit avec Jean-Marie Chevalier et Patrice Geoffron, Éditions Gallimard, 2012
  • L’Europe en panne d’énergie, Éditions Descartes & Cie, 2009[12]
  • Les réseaux électriques au cœur de la civilisation industrielle, ouvrage écrit en collaboration avec Christophe Bouneau et Jacques Percebois, Timée-Éditions, 2007[13]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Gouvernance », sur Confrontations Europe (consulté le )
  2. « Le Biterrois Michel Derdevet accueilli par François Hollande à l’Élysée », Midi Libre,‎ (lire en ligne)
  3. Patrick Bonazza, « Quand François Hollande rêvait d'une Europe de l'énergie », Le Point,‎
  4. « DÉCIDEURS- Les nominations du jour. », sur Le Figaro,
  5. « Michel Derdevet met les énergies vertes au menu du think-tank Confrontations Europe », sur La Lettre A,
  6. « Une nouvelle présidence dans la continuité de l’engagement européen », sur Confrontations Europe,
  7. Shahinez Benabed, « Michel Derdevet rejoint un cabinet de conseil en stratégie », sur Acteurs Publics,
  8. « Notre Conseil d'administration », sur Maison de l'Europe de Paris - CIED, (consulté le )
  9. « Centre Européen de Musique - CEM - Organisation », sur Centre Européen de Musique (consulté le )
  10. « Interview de Michel Derdevet, Secrétaire général d'ERDF et auteur du rapport : « Énergie, l'Europe en réseaux » | Énergies & Environnement » [archive du ], sur www.energie.sia-partners.com (consulté le )
  11. ladocumentationfrancaise.fr
  12. www.editions-descartes
  13. timee-editions.com