Michel Hannoun

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Michel Hannoun
Image illustrative de l'article Michel Hannoun
Fonctions
Député de la 9e circonscription de l'Isère
Législature Xe (Cinquième République)
Prédécesseur Yves Pillet
Successeur André Vallini
Député de l'Isère
(scrutin proportionnel par département)
Président du Conseil général de l'Isère
Prédécesseur Alain Carignon
Successeur Bernard Saugey
Maire de Voreppe
Successeur François Mathe
Biographie
Date de naissance (68 ans)
Lieu de naissance Constantine, Algérie
Nationalité Française
Parti politique RPR
Profession Médecin

Michel Hannoun, né le à Constantine (Algérie), est un médecin et homme politique français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il siège dans le collège des personnalités qualifiées au sein du conseil de surveillance de l'Assistance publique - Hôpitaux de Paris.

Politique[modifier | modifier le code]

Il fut député de 1986 à 1988 sous la proportionnelle, il se représenta en 1988 mais fut battu par le socialiste Yves Pillet qui remporta l'élection avec 50,62 %. Il se représenta à la députation en 1993 dans la 9e circonscription de l'Isère et fut réélu face à André Vallini avec 55,78 %. En 1997, il se représenta pour un 3e mandat de parlementaire, il passa le 1er tour en tête avec 30,06 % mais échoua au second avec 46,54 % face à André Vallini. Il fut aussi maire de Voreppe, conseiller général du canton de Voiron de 1985 à 2002, 1er vice-président du Conseil général de l'Isère puis président par intérim en l'absence d'Alain Carignon et président à la suite de la démission de celui-ci.

Synthèse des fonctions et des mandats[modifier | modifier le code]

Mandats locaux
Mandats parlementaires

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Michel Hannoun, Nos solitudes, Enquête sur un sentiment, éd. du Seuil, 1991.

Articles connexes[modifier | modifier le code]