Jean Carton

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Jean Maurice Carton (Paris, - id., ) est un sculpteur, dessinateur et graveur français.

Biographie[modifier | modifier le code]

En 1924, Jean Carton entre à l'école Duperré, pour devenir ébéniste. Son professeur, le sculpteur Robert Wlérick, remarque les dons de l'enfant et fait pression sur son père pour le laisser se diriger vers la sculpture.

En 1928, il entre à l'École nationale supérieure des beaux-arts de Paris. Il participe au Salon des Tuileries à Paris en 1942-1944 et au premier Salon de Mai en 1945. Il participe aussi à des expositions étrangères à Londres, Amsterdam, Bruxelles, Le Caire, aux États-Unis et au Canada. En 1946, il reçoit le prix Blumenthal pour ses ouvrages[1].

En 1949, il organise une exposition personnelle à la galerie Bernier, à Paris. Le peintre Dunoyer de Segonzac lui achète plusieurs gravures et sculptures. Il obtient le prix de la Villa Abd-el-Tif et séjourne 3 ans à la Villa[2], à Alger.

En 1964, il est élu membre de l'Académie des beaux-arts[3].

Il a été membre de la Société des peintres-graveurs français[4].

En 1980, une grande exposition de sanguines, dessins et gravures est organisée à Artfrance, avenue Matignon, à Paris. L'ouvrage Carton, dessins, gravures, écrit par Roger Passeron[5] (édité par François Daulte, bibliothèque des Arts) est présenté accompagnée d'une séance de signatures à cette occasion.

En 1988 a lieu une grande exposition au musée de la Poste, à Paris.

Les Jumelles, une de ses œuvres, est présente dans les jardins du palais de l'Élysée.

Distinction[modifier | modifier le code]

Prix[modifier | modifier le code]

  • 1939 : Prix Susse
  • 1946 : Prix Blumenthal
  • 1949 : Prix de la Villa Abd-el-Tif
  • 1950 : Prix Club de France décerné par la Suède
  • 1958 : Médaille d'argent, exposition internationale de Bruxelles
  • 1960 : Prix de la critique
  • 1978 : Grand Prix Taylor

Collections publiques[modifier | modifier le code]

Expositions[modifier | modifier le code]

  • 1938 Paris, Galerie Jane Castel
  • 1939 Prague, La Sculpture française
  • 1950 Paris, Galerie Bernier
  • 1954 Paris, Bibliothèque Nationale de France
  • 1958 Cagnes-sur-Mer, Musée
  • 1960 Paris, Galerie Bernier
  • 1962-43 Oslo, Munich, L'art français
  • 1964, Tokyo, New York, Copenhague, L'art français
  • 1970, Stockholm, Galerie Blanche
  • 1974 Galerie de Paris
  • 1976 Paris, Bibliothèque nationale de France
  • 1978 Paris, Galerie Artfrance
  • 1980 Paris, Galerie Artfrance
  • 1981 Tokyo, Centre de Sculpture contemporaine ; Oska, Centre de sculpture contemporaine
  • 1982 Quimper, Musée
  • 1988 Paris, Musée de la Poste
  • 1989 Chambéry, Mont-de-Marsan, Hommage posthume à Carton

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Jean Maurice Carton 1912-1988 » (consulté le 9 février 2015).
  2. Elisabeth Cazenave, La villa Abd-el-Tif, Un demi-siècle de vie artistique en Algérie, 1907-1962, Alger, Association Abd-el-Tif, .
  3. Gérard Lanvin lui succèdera le 21 février 1990.
  4. Les Peintres graveurs français. 80e anniversaire, Paris (6e), 1969.
  5. Roger Passeron, Jean Carton: dessins, gravures, Paris, Bibliothèque des Arts,
  6. « Joconde - catalogue - dictionnaires », sur www.culture.gouv.fr (consulté le 1er avril 2015).
  7. « Base Joconde », sur www.culture.gouv.fr (consulté le 1er avril 2015)
  8. « BnF catalogue général - Fonctionnalité indisponible. », sur catalogue.bnf.fr (consulté le 1er avril 2015).
  9. « Recherche dans les collections du mam - MaM - Paris.fr », sur mam.paris.fr (consulté le 1er avril 2015)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

  • Bénézit, 1999, t. III.
  • Charles Kunstler, La Sculpture contemporaine 1900-1960, Paris, Editions de l'Illustration, 1961.
  • Roger Passeron, Jean Carton, Dessins, Gravures, Paris, La Bibliothèque des Arts, 1980.
  • Carton, Quimper, musée des beaux-arts, 15 octobre - 13 novembre 1982.
  • Jean Carton, Sculptures, dessins, gravures, juillet-septembre 1989, Chambéry, musée d'art et d'histoire, Mont-de-Marsan, musée Despiau-Wlérick, novembre-décembre 1989.
  • « 23 hommages à Jean Carton (1912-1988) », Connaissance des Hommes, mars-avril 1989, n°129, p.17-21.

Liens externes[modifier | modifier le code]