Gabriel-Jules Thomas

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Gabriel-Jules Thomas
Image dans Infobox.
William Bouguereau, Portrait de Gabriel-Jules Thomas (1854), Académie de France à Rome.
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 80 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Formation
Distinctions
Prix de Rome ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Liste détaillée

Gabriel-Jules Thomas né le à Paris, ville où il est mort le , est un sculpteur français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Gabriel-Jules Thomas obtient le prix de Rome de sculpture en 1848 avec une statue en plâtre, Philoctète partant pour le siège de Troie[1]. Il est membre de l'Académie des beaux-arts en 1875, et devient professeur à l'École des beaux-arts de Paris. Le à Paris, il est le témoin de mariage du peintre William Bouguereau et de sa deuxième épouse, Elizabeth Jane Gardner[2].

Il est élevé au grade de commandeur de la Légion d'honneur le .

Il meurt le en son domicile au no 13 rue de Seine dans le 6e arrondissement de Paris[3], et, il est inhumé au cimetière du Montparnasse (12e division)[4].

Élèves[modifier | modifier le code]

Œuvres dans les collections publiques[modifier | modifier le code]

Monument à Charles Garnier (1902), Paris, opéra Garnier. Les statues de la Gloire et du Dessin sont de Gabriel-Jules Thomas, le buste de Garnier est de Carpeaux.

message galerie Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Dictionnaire Bénézit.
  • Valérie Huss (dir.), Grenoble et ses artistes au XIXe siècle, catalogue de l'exposition du 14 mars au 25 octobre 2020, Grenoble, Éditions Snoeck - Musée de Grenoble, 2020, 272 p. (ISBN 9461615949)

Liens externes[modifier | modifier le code]