Zach Randolph

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Randolph.
Zach Randolph Portail du basket-ball
Zach Randolph 20131118 cropped.jpg
Zach Randolph en novembre 2013
Fiche d’identité
Nom complet Zachary Randolph
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Naissance (34 ans)
Marion, Indiana
Taille 2,06 m (6 9)
Poids 118 kg (260 lb)
Surnom Z-Bo
Situation en club
Club actuel Drapeau : États-Unis Grizzlies de Memphis
Numéro 50
Poste Ailier fort
Carrière universitaire ou amateur
2000-2001 Spartans de Michigan State
Draft NBA
Année 2001
Position 19e
Franchise Trail Blazers de Portland
Carrière professionnelle *
Saison Club Moy. pts
2001-2002
2002-2003
2003-2004
2004-2005
2005-2006
2006-2007
2007-2008
2008
2008-2009
2009-2010
2010-2011
2011-2012
2012-2013
2013-2014
2014-2015
Trail Blazers de Portland
Trail Blazers de Portland
Trail Blazers de Portland
Trail Blazers de Portland
Trail Blazers de Portland
Trail Blazers de Portland
Knicks de New York
Knicks de New York
Clippers de Los Angeles
Grizzlies de Memphis
Grizzlies de Memphis
Grizzlies de Memphis
Grizzlies de Memphis
Grizzlies de Memphis
Grizzlies de Memphis
02,8
08,4
20,1
18,9
18,0
23,6
17,6
20,5
20,9
20,8
20,1
11,6
15,4
17,4
16,1

* Points marqués dans chaque club dans le cadre des compétitions nationales et continentales.

Zach Randolph, né le 16 juillet 1981 à Marion dans l'Indiana, est un joueur de basket-ball américain évoluant dans le club NBA des Grizzlies de Memphis au poste d'ailier fort.

Biographie[modifier | modifier le code]

Carrière universitaire[modifier | modifier le code]

Zach Randolph remporte sa première distinction en terminant second du vote de Mr. Basketball lors de son année senior au lycée de Marion, derrière Jared Jeffries. Cette année-là il aide son lycée à remporter son septième titre d'État.

Il se rend alors à l'université de Michigan State, où il évolue pendant deux saisons avant de se présenter à la draft NBA 2001.

Carrière professionnelle[modifier | modifier le code]

Trail Blazers de Portland (2001-2007)[modifier | modifier le code]

Il est sélectionné en 19e position par les Trail Blazers de Portland. Le joueur est talentueux et mobile pour sa taille (2m06). Après deux années d'apprentissage, il remporte en 2004 le titre de joueur ayant le plus progressé. Il signe à l'issue de la saison un contrat de 6 ans pour 84 millions de dollars.

Sa saison 2004-05 est un peu moins bonne que la précédente sur le plan statistique. Il ne joue que 46 matchs à cause d'une blessure au genou.

En dépit de ses capacités à marquer et à prendre des rebonds, Zach Randolph a été l'objet de plusieurs critiques en raison de son mauvais caractère. Il est aussi considéré comme un mauvais défenseur et un mauvais passeur. En 2003, il est suspendu deux matchs après avoir frappé son coéquipier Ruben Patterson au visage lors d'une échauffourée à l'entraînement. Il est également arrêté pour conduite en état d'ivresse et sous influence du cannabis. Il est aussi présent lorsque son frère, Roger Randolph, est pris dans une fusillade dans une discothèque de l'Indiana. Son frère fut finalement mis en prison.

Knicks de New York (2007-Nov.2008)[modifier | modifier le code]

Le 28 juin 2007, jour de la draft, il est transféré aux Knicks de New York en compagnie de Fred Jones, Dan Dickau et du joueur sélectionné en 53e position, Demetris Nichols, en échange de Steve Francis, Channing Frye et d'un deuxième tour de draft 2008.

Clippers de Los Angeles (Nov.2008-2009)[modifier | modifier le code]

Le 21 novembre 2008, il est envoyé chez les Clippers de Los Angeles avec Mardy Collins contre Cuttino Mobley et Tim Thomas[1].

Grizzlies de Memphis (2009-présent)[modifier | modifier le code]

En juin 2009, il est envoyé au Grizzlies de Memphis dans un échange impliquant Quentin Richardson, les Clippers ayant déjà une raquette bien fournie avec Chris Kaman, Marcus Camby et le tout nouveau drafté Blake Griffin. Contre toute attente, il devient le leader d'une surprenante équipe des Grizzlies, qui terminent au dixième rang de la conférence. Il est récompensé par une première sélection au NBA All-Star Game 2010, où il fait un match discret.

Lors de la saison 2010-2011, Memphis se qualifie en huitième place pour les plays-offs. Randolph contribue largement à hisser son équipe en demi-finale de conférence face au grand favori San Antonio, en inscrivant 17 de ses 31 points, son record en play-offs, dans le dernier quart temps du sixième match de la série[2]. Lors du tour suivant face au Thunder d'Oklahoma City, il réalise trois autres matchs à au moins 30 points et 10 rebonds, lors des premier, quatrième et sixième matchs de la série[3]. Lors de cette dernière rencontre, il inscrit 30 points et capte 13 rebonds ce qui permet aux Grizzlies de disputer un match sept à Oklahoma City[4]. C'est finalement le Thunder qui remporte l'ultime manche de la série sur le score de 105 à 90, Randolph inscrivant 17 points et captant 10 rebonds[5]. Durant, cette série, il reçoit une distinction individuelle pour sa saison en figurant dans la All-NBA Third Team, troisième cinq NBA[6].

Clubs successifs[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

Records personnels sur une rencontre en NBA[modifier | modifier le code]

Les records personnels de Zach Randolph, officiellement recensés par la NBA sont les suivants[7] :

Zach Randolph en mars 2009.
Type de statistique Saison régulière Playoffs
Record Adversaire Date Record Adversaire Date
Points 43 Grizzlies de Memphis 34 @ Thunder d'Oklahoma City
Thunder d'Oklahoma City

Paniers marqués 17 @ Suns de Phoenix 12 3 fois
Paniers tentés 40 @ Grizzlies de Memphis 25 Thunder d'Oklahoma City 9 mai 2011
Paniers à 3 points réussis 4 @ Grizzlies de Memphis 1 3 fois
Paniers à 3 points tentés 8 Bucks de Milwaukee 2 Spurs de San Antonio
Clippers de Los Angeles

Lancers francs réussis 15 Hornets de la Nouvelle-Orléans/Oklahoma City 16 Thunder d'Oklahoma City 9 mai 2011
Lancers francs tentés 20 @ Cavaliers de Cleveland 17 Thunder d'Oklahoma City 9 mai 2011
Rebonds offensifs 13 Pistons de Détroit 9 Spurs de San Antonio
Rebonds défensifs 16 @ Rockets de Houston
Heat de Miami

14 @ Spurs de San Antonio
Rebonds totaux 25 @ Knicks de New York 21 Thunder d'Oklahoma City
Passes décisives 8 SuperSonics de Seattle 6 Thunder d'Oklahoma City
@ Spurs de San Antonio

Interceptions 5 Jazz de l'Utah 3 3 fois
Contres 5 @ Heat de Miami 3 @ Clippers de Los Angeles
Balles perdues 7 10 fois 5 Thunder d'Oklahoma City
Clippers de Los Angeles
9 mai 2011
Minutes jouées 50 @ Pacers de l'Indiana
Heat de Miami

19 février 2010
56 Thunder d'Oklahoma City 9 mai 2011

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Clippers acquire Randolph from Knicks to fill void in post », Associated Press,‎
  2. (en) « Grizzlies hold on, win series 4-2 to stun top-seeded Spurs », sur sports.espn.go.com,‎ (consulté le 1 mai 2011)
  3. (en) « Zach Randolph 2010-11 Game Log », sur basketball-reference.com (consulté le 19 mai 2011)
  4. (en) « Zach Randolph, Grizzlies force Game 7 with Thunder », sur latimes.com,‎ (consulté le 20 mai 2011)
  5. « Le Thunder finit le travail », sur lequipe.fr, L'Équipe,‎ (consulté le 20 mai 2011)
  6. (en) « Grizzlies Zach Randolph Named to All-NBA Third Team », sur myfoxmemphis.com,‎ (consulté le 20 mai 2011)
  7. (en) « Zach Randolph : Career Stats and Totals », sur nba.com (consulté le 15 mai 2015)
  8. http://espn.go.com/nba/player/stats/_/id/1017/zach-randolph

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :