Tyson Chandler

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Tyson Chandler
Image illustrative de l’article Tyson Chandler
Tyson Chandler en février 2011
Fiche d’identité
Nom complet Tyson Cleotis Chandler
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Naissance (38 ans)
Hanford, Californie
Taille 2,13 m (7 0)
Poids 107 kg (235 lb)
Situation en club
Club actuel Drapeau : États-Unis Rockets de Houston
Numéro 19
Poste Pivot
Carrière universitaire ou amateur
Dominguez High School
Draft de la NBA
Année 2001
Position 2e
Franchise Clippers de Los Angeles
Carrière professionnelle *
SaisonClubMoy. pts
2001-2002
2002-2003
2003-2004
2004-2005
2005-2006
2006-2007
2007-2008
2008-2009
2009-2010
2010-2011
2011-2012
2012-2013
2013-2014
2014-2015
2015-2016
2016-2017
2017-2018
2018
2018-2019
2019-2020
Bulls de Chicago
Bulls de Chicago
Bulls de Chicago
Bulls de Chicago
Bulls de Chicago
Hornets de La Nouvelle-Orléans
Hornets de La Nouvelle-Orléans
Hornets de La Nouvelle-Orléans
Bobcats de Charlotte
Mavericks de Dallas
Knicks de New York
Knicks de New York
Knicks de New York
Mavericks de Dallas
Suns de Phoenix
Suns de Phoenix
Suns de Phoenix
Suns de Phoenix
Lakers de Los Angeles
Rockets de Houston
06,1
09,2
06,1
08,0
05,3
09,5
11,8
08,8
06,5
10,1
11,3
10,4
08,7
10,3
07,2
08,4
06,5
03,7
03,1
01,3
Sélection en équipe nationale **
2010-2012Drapeau : États-Unis États-Unis

* Points marqués dans chaque club dans le cadre de la saison régulière du championnat national.
** Points marqués pour l’équipe nationale en match officiel.

Tyson Cleotis Chandler, né le à Hanford en Californie, est un joueur américain de basket-ball. Il joue actuellement en NBA avec les Rockets de Houston au poste de pivot.

Biographie[modifier | modifier le code]

Bulls de Chicago (2001-2006)[modifier | modifier le code]

Formé dans un lycée de Compton en Californie, il est drafté en 2001 par les Clippers de Los Angeles, mais est immédiatement échangé contre Elton Brand et commence donc sa carrière aux Bulls de Chicago. Tyson Chandler est réputé pour ses contres et sa présence défensive, mais également pour ses fautes récurrentes.

Hornets de La Nouvelle-Orélans (2006-2009)[modifier | modifier le code]

Il est pendant 3 saisons (2006-2009) un des piliers de l'effectif des Hornets de la Nouvelle-Orléans.

En , il est envoyé dans l'équipe du Thunder d'Oklahoma City contre Joe Smith, Chris Wilcox et DeVon Hardin mais l'échange est annulé, la santé de Chandler n'étant pas jugée satisfaisante[1].

Bobcats de Charlotte (2009-2010)[modifier | modifier le code]

Souvent blessé et inefficace lors des playoffs NBA 2009, il est envoyé en aux Bobcats de Charlotte contre Emeka Okafor[2].

Mavericks de Dallas (2010-2011)[modifier | modifier le code]

En , il est envoyé aux Mavericks de Dallas avec Alexis Ajinca contre Erick Dampier, Eduardo Najera et Matt Carroll (ainsi que des compensations financières)[3] où il devient le pivot titulaire durant toute la saison régulière et les playoffs. Il est l'un des éléments majeur de la conquête du titre cette année-là assurant protection du cercle et présence au rebond. Sa complémentarité avec Dirk Nowitzki, au profil avant tout offensif et capable de s'écarter, permet à Dallas d'avoir une raquette redoutable. Les Mavericks seront inarrêtables en play-offs et Tyson Chandler obtiendra sa première bague de champion, alors âgé de 29 ans.

Knicks de New York (2011-2014)[modifier | modifier le code]

En , au lendemain de l'ouverture du marché des transferts, il est transféré aux Knicks de New York, dans un échange impliquant les Mavericks de Dallas et les Wizards de Washington (envoyant notamment Ronny Turiaf à Washington)[4].

À la fin de la saison 2011-2012, il est désigné meilleur défenseur de l'année[5].

Tyson Chandler est sélectionné au NBA All-Star Game 2013 en tant que remplaçant. C'est sa seule sélection.

Le , lors de la défaite des siens contre les Warriors de Golden State, il est expulsé à la suite de deux fautes techniques consécutives avec Marreese Speights[6].

Mavericks de Dallas (2014-2015)[modifier | modifier le code]

Le , Chandler, avec Raymond Felton est transféré aux Mavericks de Dallas en échange de Shane Larkin, Wayne Ellington, José Manuel Calderón, Samuel Dalembert et deux second tour de draft 2014[7]. Ce transfert réunit Chandler et ses anciens coéquipiers Dirk Nowitzki et José Juan Barea et l'entraîneur Rick Carlisle avec qui il a gagné le titre en 2010-2011.

Pour son premier match de retour avec Dallas le à l'ouverture de la saison 2014-2015, il marque 8 points et prend 10 rebonds lors de la défaite des siens 100 à 101 contre les Spurs de San Antonio.

Suns de Phoenix (2015-2018)[modifier | modifier le code]

Le 1er juillet, il signe un contrat de 4 ans pour 52 000 000$ aux Suns de Phoenix[8]. Le , il demande à quitter l'équipe[9].

Lakers de Los Angeles (2018-2019)[modifier | modifier le code]

Libéré par les Suns de Phoenix, il signe, le , avec les Lakers de Los Angeles[10].

Rockets de Houston (depuis 2019)[modifier | modifier le code]

Le , il signe pour une saison avec les Rockets de Houston[11].

Sélection nationale[modifier | modifier le code]

Le , il est sélectionné dans l'équipe des États-Unis de basket-ball pour le tournoi des Amériques.

Clubs successifs[modifier | modifier le code]

Tyson Chandler en mars 2009.

Palmarès[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

Distinctions personnelles[modifier | modifier le code]

Sélection nationale[modifier | modifier le code]

Records sur une rencontre en NBA[modifier | modifier le code]

Les records personnels de Tyson Chandler en NBA sont les suivants[12],[13] :

Type de statistique Saison régulière Playoffs
Record Adversaire Date Record Adversaire Date
Points 28 @ Nets de Brooklyn 22 Wizards de Washington
Paniers marqués 12 @ Nets de Brooklyn 9 Wizards de Washington
Paniers tentés 17 2 fois 11 2 fois
Paniers à 3 points réussis - - - - - -
Paniers à 3 points tentés 1 11 fois - - -
Lancers francs réussis 14 @ Magic d'Orlando 11 @ Wizards de Washington
Lancers francs tentés 16 2 fois 15 @ Wizards de Washington
Rebonds offensifs 13 Hawks d'Atlanta 13 Trail Blazers de Portland
Rebonds défensifs 19 @ Hawks d'Atlanta 11 Spurs de San Antonio
Rebonds totaux 28 Warriors de Golden State 20 Trail Blazers de Portland
Passes décisives 6 @ Knicks de New York 3 2 fois
Interceptions 5 Hawks d'Atlanta 3 Celtics de Boston
Contres 7 3 fois 4 2 fois
Balles perdues 8 @ Spurs de San Antonio 7 @ Heat de Miami
Minutes jouées 50 Mavericks de Dallas 43 Heat de Miami

Dernière mise à jour :

Vie privée[modifier | modifier le code]

Chandler est chrétien évangélique et s'est fait baptiser par le pasteur pentecôtiste Carl Lentz de Hillsong Church New York, après une nouvelle naissance [14] ,[15].

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Hornets stand pat at trade deadline, USA Today, 18 février 2009.
  2. (en) Bobcats, Hornets complete Okafor-Chandler deal, USA Today, 28 juillet 2009.
  3. Syra Sylla, « Tyson Chandler passe aux Mavericks », lapresse.ca, (consulté le 7 novembre 2018)
  4. Syra Sylla, « Chandler aux Knicks, Billups amnistié », basketsession.com, (consulté le 7 novembre 2018)
  5. Alain Mattei, « Officiel: Tyson Chandler élu défenseur de l’année, devant Serge Ibaka », basketusa.com, (consulté le 31 janvier 2015)
  6. Fabrice Auclert, « Tyson Chandler expulsé après une embrouille avec Marreese Speights », basketusa.com, (consulté le 1er mars 2014)
  7. Dimitri Kucharczyk, « New York envoie Tyson Chandler à Dallas dans un échange à six joueurs », basketusa.com, (consulté le 31 janvier 2015)
  8. « Tyson Chandler signe aux Suns pour 52M », basketsession.com, (consulté le 26 juillet 2015)
  9. Fabrice Auclert, « Libéré par les Suns, Tyson Chandler devrait rejoindre les Lakers ! », basketusa.com, (consulté le 7 novembre 2018)
  10. Fabrice Auclert, « Les Lakers officialisent l’arrivée de Tyson Chandler », basketusa.com, (consulté le 7 novembre 2018)
  11. https://basket-infos.com/2019/07/12/tyson-chandler-signe-aux-rockets/
  12. (en) « Tyson Chandler Career Bests », sur basketball.realgm.com
  13. (en) « Tyson Chandler Stats », sur espn.com
  14. TAFFY BRODESSER-AKNER, Magazine gq.com, Inside Hillsong, the Church of Choice for Justin Bieber and Kevin Durant, USA, 17 décembre 2015
  15. Mike Larkin, Journal dailymail.co.uk, Justin Bieber 'sobbed as he was baptized in NBA star Tyson Chandler's bathtub after turning to the Hillsong church during his fall from grace', UK, 18 décembre 2015

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :