Marcus Camby

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Camby.
Marcus Camby
Image illustrative de l'article Marcus Camby
Fiche d’identité
Nom complet Marcus D. Camby
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Naissance (43 ans)
Hartford, Connecticut
Taille 2,11 m (6 11)
Poids 107 kg (235 lb)
Surnom the Cambyman
Situation en club
Poste Pivot
Carrière universitaire ou amateur
1993-1996 Minutemen d'UMass
Draft de la NBA
Année 1996
Position 2e
Franchise Raptors de Toronto
Carrière professionnelle *
Saison Club Moy. pts
1996-1997
1997-1998
1998-1999
1999-2000
2000-2001
2001-2002
2002-2003
2003-2004
2004-2005
2005-2006
2006-2007
2007-2008
2008-2009
2009-2010
2010
2010-2011
2011-2012
2012
2012-2013
2013
Raptors de Toronto
Raptors de Toronto
Knicks de New York
Knicks de New York
Knicks de New York
Knicks de New York
Nuggets de Denver
Nuggets de Denver
Nuggets de Denver
Nuggets de Denver
Nuggets de Denver
Nuggets de Denver
Clippers de Los Angeles
Clippers de Los Angeles
Trail Blazers de Portland
Trail Blazers de Portland
Trail Blazers de Portland
Rockets de Houston
Knicks de New York
Rockets de Houston
14,8
12,1
07,2
10,2
12,0
11,1
07,8
08,6
10,3
12,8
11,2
09,1
10,3
07,7
07,0
04,7
03,8
07,1
01,8
DNP
Sélection en équipe nationale **
Drapeau : États-Unis États-Unis

* Points marqués dans chaque club dans le cadre des compétitions nationales et continentales.
** Points marqués pour l’équipe nationale en match officiel.

Marcus D. Camby , né le dans le Connecticut, est un joueur américain de basket-ball évoluant au poste de pivot.

Camby est l'un des meilleurs défenseurs de NBA (meilleur défenseur de la saison 2006-2007, deuxième meilleur cinq NBA défensif en 2004-2005) ainsi que l'un des meilleurs contreurs.

Carrière universitaire[modifier | modifier le code]

Il passe trois années à l'université du Massachusetts où il produit de très bonnes statistiques (19,2 points, 9,4 rebonds en senior). Il a réussi à contrer 43 fois en 11 matches.

Carrière professionnelle[modifier | modifier le code]

Raptors de Toronto (1996-1998)[modifier | modifier le code]

Il est sélectionné durant la Draft 1996 de la NBA par les Raptors de Toronto. Il réalise deux bonnes saisons au Canada (14,8 points puis 12,1 points de moyenne par rencontre). Le , il réalise aussi le premier triple-double de sa carrière (15 points, 12 rebonds, 11 contres) lors de la victoire des siens 96 à 92 contre les Nets du New Jersey. Cinq jours plus tard, il établit un second triple-double (13 points, 11 rebonds, 11 contres) lors de la défaite des siens 78 à 107 contre les 76ers de Philadelphie.

Knicks de New York (1998-2002)[modifier | modifier le code]

Le , il est échangé aux Knicks de New York contre Charles Oakley, où il reste quatre ans. Il confirme les espoirs placés sur lui (12,0 points, 11,8 rebonds en 2000 et 11,1 points et 11 rebonds en 2001). Mais il passe sa dernière saison à l'infirmerie, jouant seulement 29 matches sur les 82 possibles.

Nuggets de Denver (2002-2008)[modifier | modifier le code]

Le , il rejoint les Nuggets de Denver et devient le pivot titulaire des Nuggets.

Non sélectionné pour le All-Star Game 2007, il est très déçu et ne comprend pas pourquoi il n'y participe pas[1]. Il obtient le titre de meilleur défenseur de l'année pour la saison 2006-2007 pendant laquelle il compte 3,3 contres, 1,24 interceptions, 11,2 points et 11,7 rebonds en moyenne par rencontre[2]. Lors de la remise du trophée il ironise sur le fait qu'il est considéré comme le meilleur défenseur par les journalistes spécialisés mais qu'il n'a jamais fait partie de la meilleure équipe (All-Star Team) : « C'est une sorte d'ironie de remporter ce trophée sans figurer dans les meilleures équipes All-NBA »[3]. Il devance Bruce Bowen et Shawn Marion.

Le , il réalise son troisième triple-double en marquant 10 points, prenant 11 rebonds et contrant 10 ballons lors de la victoire des siens 125 à 105 contre les Bucks de Milwaukee[4]. Il n'est pas sélectionné pour le All-Star Game 2008 où deux Nuggets sont présents : Allen Iverson et Carmelo Anthony. Le , il réalise son quatrième triple-double en marquant 13 points, prenant 15 rebonds et distribuant 10 passes lors de la victoire des siens 168 à 116 contre les SuperSonics de Seattle. Les Nuggets sont éliminés dès le premier tour par les Lakers de Los Angeles (4-0). Camby finit la saison avec 3,61 contres, 9,1 points et 13,1 rebonds par rencontre en moyenne[5].

Clippers de Los Angeles (2008-Fév.2010)[modifier | modifier le code]

Le , Camby est envoyé aux Clippers de Los Angeles, une équipe en pleine reconstruction avec les départs d'Elton Brand et de Corey Maggette et l'arrivée de Baron Davis[6]. Après ce transfert, il déclare être dégoûté et se sentir insulté par les Nuggets de Denver[7]. Camby devrait jouer au poste d'ailier fort et laisser Chris Kaman jouer pivot.

Le , face aux Bulls de Chicago, Camby réalise une énorme performance en prenant 27 rebonds.

En janvier 2009, les Knicks de New York montrent leur intérêt pour Camby[8]. En février, ce sont les Cavaliers de Cleveland qui souhaitent recruter Camby[9].

Cependant, Camby débute la saison 2009-2010 avec les Clippers.

Trail Blazers de Portland (Fév.2010-Mar.2012)[modifier | modifier le code]

Le , Marcus Camby arrive à Portland en échange de Steve Blake et Travis Outlaw afin de remplacer Greg Oden et Joel Przybilla blessés de longue date[10].

Le 23 février, lors de la victoire des siens aux Nets du New Jersey 102 à 93, il se foule la cheville et ne participe pas au match du lendemain aux Raptors de Toronto[11]. Il est de retour le 26 février aux Bulls de Chicago où il joue 42 minutes mais n'empêche pas la défaite des Blazers 115 à 111 après une prolongation.

Le , il se tord la cheville gauche lors d'un entraînement[12].

En avril 2010, les Knicks de New York renouvellent leur intérêt pour Camby[13] mais il resigne pour deux ans chez les Blazers[14].

En décembre 2010, le Magic d'Orlando montre son intérêt pour Camby[15].

Le , il se blesse au genou gauche lors de la réception des Timberwolves du Minnesota[16]. À la suite de cette blessure, il souffre d’une déchirure partielle du ménisque du genou gauche et doit se faire opérer[17].

En septembre 2011, Marcus Camby est attrapé par la police pour possession de drogue. Il écope de 2 000 $ d'amende[18].

Le , lors de la réception des Bobcats de Charlotte, il réussit 3 contres en 20 secondes[19]. En mars 2012, il se fait remarquer lors de plusieurs accrochages avec des adversaires. Le 9 mars, il est coupable d'un vilain geste sur Sasha Pavlovic des Celtics de Boston. Le lendemain, il s'accroche avec le français Kevin Seraphin des Wizards de Washington peu avant la mi-temps[20]. Le 14 mars, lors de son dernier match avec les Trail Blazers, il balance au sol Landry Fields des Knicks de New York qui partait en contre-attaque[21].

Un mois après avoir été transféré, il déclare que les Blazers ont le sentiment d'être maudits par les blessures[22].

Rockets de Houston (Mar.2012-2012)[modifier | modifier le code]

Le , Marcus Camby est envoyé aux Rockets de Houston en échange de Jonny Flynn, Hasheem Thabeet et un second tour de draft[23]. Le 26 mars, il marque un panier du bout du terrain mais celui-ci est refusé car tiré après le buzzer de fin de troisième quart-temps contre les Kings de Sacramento[24].

Retour aux Knicks (2012-2013)[modifier | modifier le code]

Bien que pressenti au Heat de Miami[25], il est envoyé, le , aux Knicks de New York[26], franchise dans laquelle il a évolué de 1998 à 2002. Il est échangé contre Toney Douglas, Josh Harrellson, Jerome Jordan et deux second tour de draft en 2014 et 2015. Il signe un contrat de trois ans moyennant 13,2 millions de dollars[27] alors qu'il recherchait un contrat de 9 millions de dollars sur trois ans[28].

En octobre 2012, Camby se blesse au mollet gauche et doit être absent entre 7 et 10 jours[29]. Bien qu'il ait juré pouvoir être prêt pour le premier match de la saison[30], il joue son premier match de la saison lors de la réception des Mavericks de Dallas, le [31]. En décembre, après six matches joués, il souffre d’aponévrosite plantaire[32].

Le , il est transféré avec Steve Novak, Quentin Richardson, un second tour de draft 2014, un premier tour de draft 2016 et un second tour de draft 2017 aux Raptors de Toronto contre Andrea Bargnani[33]. Cependant, il fait comprendre qu'il ne souhaite pas rester à Toronto ou prendre sa retraite[34] et aimerait rejoindre un candidat au titre[35]. À la suite de cette déclaration, les Bulls de Chicago, les Clippers de Los Angeles et les Rockets de Houston se montrent intéressés[36]. Le , il est coupé par les Raptors. Il est ensuite fortement pressenti aux Rockets de Houston[37] bien que le Heat de Miami[38] et les Bulls de Chicago[39] se montrent également intéressés.

Rockets de Houston (2013)[modifier | modifier le code]

Le , alors qu'il est free agent, il signe aux Rockets de Houston[40] où il souhaite partager son expérience avec Dwight Howard et Omer Asik[41].

En octobre 2013, il souffre d’une déchirure de la voûte plantaire[42]. Annoncé sur la selette à cause d'une blessure au pied[43], Camby est coupé par les Rockets le 27 octobre 2013[44]. Il décide se faire opérer et donc de s'absenter entre deux et trois mois[45]. En février 2014, il envisage d'effectuer son retour en NBA pour pouvoir gagner un titre[46].

Palmarès[modifier | modifier le code]

En franchise
Distinctions personnelles

Records[modifier | modifier le code]

Records en match en saison régulière de Marcus Camby[47]

Type statistique Saison régulière
Record Adversaire Date
Points en un match 37 Hawks d'Atlanta
Paniers marqués en un match 16 76ers de Philadelphie
Paniers tentés en un match 28 Hawks d'Atlanta 23 mars 1997
Lancers francs réussis 13 Wizards de Washington
Lancers francs tentés 16 Wizards de Washington 6 avril 2000
Paniers à 3 points réussis 1 18 fois
Paniers à 3 points tentés 2 6 fois
Rebonds offensifs 11 Suns de Phoenix
Rebonds défensifs 20 Hawks d'Atlanta
Rebonds totaux 27 Bulls de Chicago
Passes décisives 11 Kings de Sacramento
Interceptions 6 Wizards de Washington
Contres 11 2 fois
Minutes jouées 49 2 fois

Dernière modification le 11 février 2014

Salaires[modifier | modifier le code]

Année Équipe Salaire
1996-1997 Raptors 2 434 000 $
1997-1998 Raptors 2 799 240 $
1998-1999 Knicks 3 164 000 $
1999-2000 Knicks 5 250 000 $
2000-2001 Knicks 5 750 000 $
2001-2002 Knicks 7 300 000 $
2002-2003 Nuggets 6 750 000 $
2003-2004 Nuggets 7 250 000 $
2004-2005 Nuggets 8 500 000 $
2005-2006 Nuggets 9 150 000 $
2006-2007 Nuggets 8 800 000 $
2007-2008 Nuggets 11 250 000 $
2008-2009 Clippers 10 000 000 $
2009-2010 Trail Blazers 7 650 000 $
2010-2011 Trail Blazers 11 749 832 $
2011-2012* Trail Blazers 11 227 250 $
2012-2013 Knicks 4 590 338 $
2013-2014 Raptors 4 383 773 $
2013-2014 Rockets 1 399 507 $
Total Gains 129 397 940 $

Note : * En 2011, le salaire moyen d'un joueur évoluant en NBA est de 5 150 000 $[48].

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Référence[modifier | modifier le code]

  1. Fabrice Auclert, « Marcus Camby déçu », sur basketusa.com, (consulté le 11 février 2014)
  2. (en) « Camby named NBA Defensive Player of Year », USA Today,
  3. « It's kind of ironic how I can win the award and not make the all-star team. »
  4. Fabrice Auclert, « Triple double de Marcus Camby », sur basketusa.com, (consulté le 11 février 2014)
  5. (en) « L.A. Clippers acquire Camby from Denver », USA Today,
  6. Fabrice Auclert, « Marcus Camby débarque aux Clippers! », sur basketusa.com, (consulté le 11 février 2014)
  7. Fabrice Auclert, « Marcus Camby sous le choc », sur basketusa.com, (consulté le 11 février 2014)
  8. Fabrice Auclert, « Rumeur : New York veut Marcus Camby », sur basketusa.com, (consulté le 11 février 2014)
  9. Benjamin Adler, « Camby suscite des convoitises », sur basketusa.com, (consulté le 11 février 2014)
  10. Benjamin Adler, « Transfert : Marcus Camby débarque à Portland ! », sur basketusa.com, (consulté le 11 février 2014)
  11. Emmanuel, « Marcus Camby blessé à son tour », sur basketusa.com, (consulté le 11 février 2014)
  12. Fabrice Auclert, « Marcus Camby se blesse à l’entraînement », sur basketusa.com, (consulté le 11 février 2014)
  13. Fabrice Auclert, « Marcus Camby, première recrue des Knicks version 2010/11 ? », sur basketusa.com, (consulté le 11 février 2014)
  14. Fabrice Auclert, « Officiel : Marcus Camby rempile avec Portland », sur basketusa.com, (consulté le 11 février 2014)
  15. Dimitri Kucharczyk, « Orlando intéressé par Marcus Camby ? », sur basketusa.com, (consulté le 11 février 2014)
  16. Fabrice Auclert, « Marcus Camby blessé au genou », sur basketusa.com, (consulté le 11 février 2014)
  17. Fabrice Auclert, « Portland : Marcus Camby opéré du genou ! », sur basketusa.com, (consulté le 11 février 2014)
  18. Fabrice Auclert, « Marcus Camby arrêté en possession de marijuana », basketusa.com, (consulté le 29 juillet 2013)
  19. « Marcus Camby réussit 3 contres en 20 secondes ! », sur basketusa.com, (consulté le 11 février 2014)
  20. Fabrice Auclert, « Après leur accrochage, Marcus Camby taille Kevin Séraphin », sur basketusa.com, (consulté le 11 février 2014)
  21. « Marcus Camby pète encore un plomb », sur basketusa.com, (consulté le 11 février 2014)
  22. Dimitri Kucharczyk, « D’après Marcus Camby, les Blazers craignent vraiment d’être « maudits » », sur basketusa.com, (consulté le 11 février 2014)
  23. « Marcus Camby à Houston », basketusa.com, (consulté le 11 février 2014)
  24. « Camby manque le panier de l’année », sur basketusa.com, (consulté le 11 février 2014)
  25. Fabrice Auclert, « Marcus Camby se rapproche de Miami », basketusa.com, (consulté le 11 février 2014)
  26. Alain Mattei, « Les Knicks veulent monter un sign-and-trade pour Marcus Camby », sur basketusa.com, (consulté le 11 février 2014)
  27. « Info basketsession : Marcus Camby revient chez les Knicks », sur basketsession.com,
  28. Jonathan Demay, « Marcus Camby recherche un contrat de 9 millions sur 3 ans », sur basketusa.com, (consulté le 11 février 2014)
  29. Dimitri Kucharczyk, « Marcus Camby absent entre 7 et 10 jours », sur basketusa.com, (consulté le 11 février 2014)
  30. Jonathan Demay, « Marcus Camby jure être prêt pour le premier match de la saison », sur basketusa.com, (consulté le 11 février 2014)
  31. Dimitri Kucharczyk, « Marcus Camby de retour demain face à Dallas », sur basketusa.com, (consulté le 11 février 2014)
  32. Elliot Bojman, « New York : Marcus Camby souffre d’aponévrosite plantaire », sur basketusa.com, (consulté le 11 février 2014)
  33. Fabrice Auclert, « Officiel : Andrea Bargnani transféré aux Knicks », sur basketusa.com,
  34. Dimitri Kucharczyk, « Marcus Camby ne pense pas à la retraite », sur basketusa.com,
  35. Dimitri Kucharczyk, « Marcus Camby veut jouer pour un candidat au titre », sur basketusa.com,
  36. Fabrice Auclert, « Bientôt coupé, Marcus Camby intéresse trois candidats au titre », sur basketusa.com,
  37. Fabrice Auclert, « Marcus Camby se rapproche de Houston », sur basketusa.com,
  38. Fabrice Auclert, « Miami s’intéresse à Marcus Camby », sur basketusa.com,
  39. Fabrice Auclert, « Chicago à fond sur Marcus Camby ? », sur basketusa.com,
  40. Dimitri Kucharczyk, « Marcus Camby rejoint les Rockets », sur basketusa.com,
  41. Jonathan Demay, « Houston : Marcus Camby a signé pour jouer les mentors », sur basketusa.com,
  42. Fabrice Auclert, « Reverra-t-on Marcus Camby… », sur basketusa.com,
  43. Fabrice Auclert, « Houston va couper Marcus Camby », basketusa.com, (consulté le 11 février 2014)
  44. Fabrice Auclert, « Marcus Camby coupé par les Rockets », basketusa.com, (consulté le 11 février 2014)
  45. ClemFiz, « Marcus Camby opéré et absent deux à trois mois », basketusa.com, (consulté le 11 février 2014)
  46. Fabrice Auclert, « Marcus Camby bientôt de retour », basketusa.com, (consulté le 11 février 2014)
  47. (en) « Marcus Camby : Career Stats and Totals », sur nba.com (consulté le 11 février 2014)
  48. (en) « Salaires moyen NBA », sur basketusa.com (consulté en 2012)