Nerlens Noel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Noel.
Nerlens Noel Portail du basket-ball
Nerlens Noel pregame with the Philadelphia 76ers in 2015.JPG
Nerlens Noel en novembre 2015
Fiche d’identité
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Naissance (22 ans)
Everett, Massachusetts
Taille 2,11 m (6 11)
Poids 103 kg (227 lb)
Situation en club
Club actuel Drapeau : États-Unis 76ers de Philadelphie
Numéro 4
Poste Pivot
Carrière universitaire ou amateur
2012-2013 Wildcats du Kentucky
Draft de la NBA
Année 2013
Position 6e
Franchise Pelicans de La Nouvelle-Orléans
Carrière professionnelle *
Saison Club Moy. pts
2013-2014
2014-2015
2015-2016
76ers de Philadelphie
76ers de Philadelphie
76ers de Philadelphie
DNP
09,9
11,1

* Points marqués dans chaque club dans le cadre des compétitions nationales et continentales.

Nerlens Noel, né le à Everett, Massachusetts (États-Unis), est un joueur américain de basket-ball. Il évolue au poste de pivot.

Biographie[modifier | modifier le code]

Carrière au lycée[modifier | modifier le code]

Nerlens Noel évolue dans l'équipe de basket du lycée Tilton School à Everett. Il est, grâce à sa grande taille, un des joueurs les plus prometteurs de sa génération. Nerlens Noel est classé premier dans le classement des lycéens les plus prometteurs par ESPN.com[1].

Au printemps 2012, il est sélectionné pour participer à deux rencontres prestigieuses pour les joueurs de lycée : le Nike Hoop Summit[2] et la Jordan Brand Classic[3].

Carrière universitaire[modifier | modifier le code]

Nerlens Noel est en négociation avec trois universités, Georgetown, Kentucky et North Carolina[4]. Le 12 avril 2012, il annonce qu'il rejoint les champions en titre, les Kentucky Wildcats de l'université de Kentucky située à Lexington[5].

La saison 2012-2013 des Wildcats est catastrophique, l'équipe ne se qualifie pas pour le tournoi final et est éliminée dès le premier tour du National Invitation Tournament. Noel se blesse en février et ne peut rejouer jusqu'à la fin de la saison. Il récolte toutefois de nombreuses récompenses à la fin de l'année, que ce soit au niveau de sa conférence, SEC Freshman Of The Year, SEC Defensive Player Of The Year, SEC First Team, SEC All Freshman Team, premier cinq de la SEC par Associated Press[6] ou au niveau national avec une place dans le premier cinq des débutants, ou freshman, désigné par Sporting News[7] et dans le USBWA Freshman All-American[8].

Carrière en NBA[modifier | modifier le code]

Saison 2013-2014[modifier | modifier le code]

Nerlens Noel se présente à la Draft 2013 de la NBA et fait partie des favoris pour être choisi à la première place. Il est finalement choisi en 6e position par les Pelicans de La Nouvelle-Orléans mais est échangé dans la foulée, avec un choix de draft en 2014 contre le meneur des Sixers de Philadelphie, Jrue Holiday.

Sa blessure contractée en février 2013 s'avérant plus grave que prévu, les Sixers estiment que Noel ne devrait pas jouer lors de la saison 2013-2014[9].

Saison 2014-2015[modifier | modifier le code]

En juillet 2014, Noel participe à la NBA Summer League 2014 avec les 76ers de Philadelphie. Lors de son premier match lors de la Summer League d'Orlando, Noel joue ses premières minutes de basketteur professionnel, terminant meilleur marqueur du match avec 19 unités dans la défaite des siens 83 à 77 chez le Magic d'Orlando.

Le 29 octobre 2014, Noel fait ses débuts attendus avec les 76ers où son équipe s'incline 103 à 91 chez les Pacers de l'Indiana. En moins de 35 minutes de jeu, en étant titulaire, il termine la rencontre avec 6 points à 2 sur 11 aux tirs, 10 rebonds et 3 contres. Deux jours plus tard, les 76ers exercent leur option sur la troisième année du contrat rookie de Noel, le prolongeant jusqu'à la saison 2015-2016. Ce jour-là, lors du déplacement et de la défaite chez les Bucks de Milwaukee, il termine la rencontre avec 14 points, 10 rebonds, 3 contres, 2 passes décisives et 1 interception. Le 30 janvier, lors de la victoire 103 à 94 contre les Timberwolves du Minnesota, il termine avec 14 points, 6 rebonds, 4 interceptions et 6 contres.

Le 13 février, il participe au Rising Stars Challenge où il marque 4 points et prend 4 rebonds dans la défaite de Team USA 121 à 112 contre la Team World. Le 20 février, lors de la défaite chez les Pacers de l'Indiana, il termine avec 12 points, 9 rebonds, 9 contres (son record en carrière) et 4 interceptions[10]. Une semaine plus tard, contre les Wizards de Washington, Noel devient le troisième rookie des 76ers à contrer 100 ballons en une saison.

Saison 2015-2016[modifier | modifier le code]

Le 30 octobre 2015, les 76ers exercent leur option sur la quatrième année de contrat de Noel, le prolongeant jusqu'à la saison 2016-2017. Le 30 décembre, il réalise l'un de ses meilleurs matches de la saison avec 20 points et 9 rebonds lors de la victoire 110 à 95 contre les Kings de Sacramento. Le 11 février, malgré sa sélection, il ne peut pas participer au Rising Stars Challenge en raison d'une tendinite au genou droit[11].

Clubs successifs[modifier | modifier le code]

Statistiques[modifier | modifier le code]

Universitaires[modifier | modifier le code]

Les statistiques en matchs universitaires de Nerlens Noel sont les suivantes[12] :

Saison Équipe Match. 5 Dép Min. % Tirs % 3pts % LF Rbds/m Pass./m BV/m Ctrs/m Pts/m
2012-2013 Kentucky 24 24 31,9 59,0 0,0 52,9 9,46 1,58 2,08 4,42 10,46
Total 24 24 31,9 59,0 0,0 52,9 9,46 1,58 2,08 4,42 10,46

Professionnels[modifier | modifier le code]

Saison Équipe Match. 5 Dép Min. % Tirs % 3pts % LF Rbds/m Pass./m BV/m Ctrs/m Pts/m
2014-2015 Philadelphie 75 71 30,8 46,2 0,0 60,9 8,15 1,71 1,77 1,89 9,92
2015-2016 Philadelphie 67 62 29,3 52,1 50,0 59,0 8,09 1,82 1,76 1,49 11,15
Total 142 133 30,1 49,0 50,0 60,0 8,12 1,76 1,77 1,70 10,50

Records en NBA[modifier | modifier le code]

Les records personnels de Nerlens Noel, officiellement recensés par la NBA sont les suivants[13] :

Nerlens Noel en novembre 2015.
Type de statistique Saison régulière
Record Adversaire Date
Points 30 Clippers de Los Angeles
Paniers marqués 12 Clippers de Los Angeles 27 mars 2015
Paniers tentés 18 Lakers de Los Angeles
@ Cavaliers de Cleveland

Paniers à 3 points réussis 1 @ Wizards de Washington
Paniers à 3 points tentés 1 @ Wizards de Washington
@ Bulls de Chicago
29 février 2016
Lancers francs réussis 8 @ Heat de Miami
Lancers francs tentés 11 @ Cavaliers de Cleveland
Rebonds offensifs 8 Rockets de Houston
Rebonds défensifs 12 Wizards de Washington
Rebonds totaux 17 Hawks d'Atlanta
Passes décisives 5 5 fois
Interceptions 7 Wizards de Washington 17 mars 2016
Contres 9 Pacers de l'Indiana
Balles perdues 6 @ Clippers de Los Angeles
Minutes jouées 47 @ Knicks de New York

Divers[modifier | modifier le code]

En octobre 2014, il rompt son contrat avec Reebok[14].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « 2012 ESPNU Basketball Rankings », sur espn.go.com,‎
  2. (en) «  US Rosters Announced for 2012 Nike Hoop Summit  », sur slamonline.com,‎
  3. (en) «  Noel added to jordan brand classic roster », sur espn.go.com,‎
  4. (en) « Nerlens Noel narrows list of schools to three  », sur espn.go.com,‎
  5. (en) « Nerlens Noel will take his talents to Kentucky », sur boston.com,‎
  6. (en) « Kentucky's Nerlens Noel earns several SEC awards », sur collegebasketball.ap.org,‎
  7. (en) « Sporting News All-Freshmen team: Marcus Smart turned around Cowboys », sur sportingnews.com,‎
  8. (en) « Noel named freshman All-American », sur wkyt.com,‎
  9. Alain Mattei, « Sixers : Nerlens Noel devrait manquer toute la saison », Basket USA,‎
  10. Jonathan Demay, « Proche du triple double, Nerlens Noel entre dans l’histoire de la NBA », sur Basket USA,‎ (consulté le 12 février 2016)
  11. Fabrice Auclert, « Rising Stars Challenge : Myles Turner ou Julius Randle repêchés ? », sur Basket USA,‎ (consulté le 12 février 2016)
  12. (en) « stats universitaires », sur basketball-reference.com,‎ (consulté le 10 mai 2013)
  13. (en) « Nerlens Noel : Career Stats and Totals », sur nba.com (consulté le 13 avril 2016)
  14. Jeremy Le Bescont, « Chaussures : Nerlens Noel quitte déjà Reebok », sur Basket USA,‎ (consulté le 12 février 2016)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :