Livio Jean-Charles

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Livio Jean-Charles
Image illustrative de l'article Livio Jean-Charles
Livio Jean-Charles en 2012 avec l'ASVEL.
Fiche d’identité
Nationalité Drapeau de la France France
Naissance (24 ans)
Cayenne, France
Taille 2,06 m (6 9)
Poids 104 kg (229 lb)
Situation en club
Club actuel Drapeau : États-Unis Spurs d'Austin
Numéro 17
Poste Ailier et ailier fort
Carrière universitaire ou amateur
2008-2011 Centre fédéral
Draft de la NBA
Année 2013
Position 28e
Franchise Spurs de San Antonio
Carrière professionnelle *
Saison Club Moy. pts
2011-2012
2012-2013
2013-2014
2014-2015
2015-2016
2016-2017
2017
2017-2018
Lyon-Villeurbanne
Lyon-Villeurbanne
Lyon-Villeurbanne
Lyon-Villeurbanne
Lyon-Villeurbanne
Spurs d'Austin
Lyon-Villeurbanne
Spurs d'Austin
01,1
03,4
DNP
05,0
05,9
10,0
08,3
0-
Sélection en équipe nationale **
2017- Drapeau : France France (1 sélection) 0

* Points marqués dans chaque club dans le cadre de la saison régulière du championnat national.
** Points marqués pour l’équipe nationale en match officiel.

Livio Jean-Charles est un joueur français de basket-ball né le 8 novembre 1993 à Cayenne en Guyane. Il mesure 2,06 m et évolue aux postes d'ailier et d'ailier fort.

Biographie[modifier | modifier le code]

Centre Fédéral[modifier | modifier le code]

Livio Jean-Charles est formé au Pôle Espoir Basket Guyane puis au Centre fédéral de basket-ball (INSEP) à Paris.

À l'été 2009, il participe au Championnat d'Europe des 16 ans et moins à Kaunas avec l'équipe de France. La France, invaincue à l'issue des matches de poule, est défaite par la Lituanie et finit à la 7e position. En moyenne lors de la compétition, Jean-Charles marque 12,1 points et prend 5,1 rebonds. Il est aussi le 2e joueur le plus adroit avec 61,1 % au tir[1].

En mai 2010, le Centre fédéral participe au Nike International Junior Tournament à Paris. Jean-Charles est élu MVP de la compétition[2].

À l'été 2010, il participe au Championnat d'Europe des 18 ans et moins à Vilnius. La France termine à la 7e position et Jean-Charles réalise des statistiques très discrètes (en moyenne 4 points et 2,9 rebonds pour 13,8 minutes de jeu)[3].

ASVEL Lyon-Villeurbanne[modifier | modifier le code]

Il signe son premier contrat professionnel en juin 2011 et rejoint l'ASVEL, en Pro A.

En juillet 2011, il fait partie de l'équipe de France qui joue le Championnat d'Europe des 18 ans et moins à Wroclaw. La France finit encore 7e, et Jean-Charles tourne en moyenne à 11,2 points et 5,6 rebonds[4].

Lors de la saison 2011-2012, il joue à la fois en Pro A et dans le championnat Espoir. En mai 2012, il est 3e du trophée de meilleur joueur du championnat espoir, derrière Axel Julien et Kevin Thalien[5].

En décembre 2012, il s'impose dans le cinq majeur de l'ASVEL et joue plus de 20 minutes en moyenne par rencontre[6].

En mars 2013, il prolonge son contrat avec l'ASVEL jusqu'à la fin de la saison 2015-2016[7]. Le même mois, il est sélectionné pour participer au Nike Hoop Summit, une rencontre entre les meilleurs jeunes joueurs du monde qui a lieu le 20 avril à Portland[8],[9]. Lors de ce match, remporté par la sélection mondiale 112-98, il est titulaire et termine meilleur marqueur avec 27 points et meilleur rebondeur avec 13 rebonds[10].

Draft NBA et expérience en D-League[modifier | modifier le code]

En mai 2013, il est élu meilleur jeune de Pro A, devançant Hugo Invernizzi et Clint Ndumba-Capela[11]. Peu après, il est choisi par les Spurs de San Antonio en vingt-huitième position de la draft[12]. Sélectionné par Vincent Collet en tant que remplaçant pour l'équipe de France, il dispute le championnat d'Europe des vingt ans et moins[13], compétition où il se blesse lors du premier tour contre la République tchèque[14]. Alors meilleur joueur de l'équipe, avec 17,3 points à 62,2%, 6,3 rebonds, 3,5 balles perdues et 4,5 fautes provoquées en 31 minutes, il doit finalement déclarer forfait pour le reste de la compétition. En août, il est opéré d'une rupture des ligaments croisés du genou droit[15].

Après une saison blanche en 2013-2014, il réintègre la Pro A avec l'ASVEL la saison suivante et participe aux playoffs 2015.

En juillet 2015, il participe avec l'équipe des Spurs de San Antonio aux NBA Summer League 2015 de Salt Lake City et de Las Vegas.

En juin 2016, Jean-Charles remporte le championnat de France avec l'ASVEL.

À l'intersaison 2016, il participe au camp d'entraînement des Spurs de San Antonio mais n'est pas conservé par les Spurs pour la saison NBA[16]. Il signe donc avec les Spurs d'Austin en NBA D-League, l'équipe affiliée aux Spurs de San Antonio. Il retrouve l'ASVEL en fin de saison et participe aux playoffs du championnat de France avec le club rhodanien. Il fait de nouveau partie de l'effectif des Spurs d'Austin pour la saison 2017-2018[17].

Clubs successifs[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Statistiques lors du championnat d'Europe U16 2009, FIBA Europe.
  2. NIJT Finals Paris 2010: the Wings, European Prospects, 11 mai 2010.
  3. (en) Statistiques lors de l'Euro U18 2010, FIBA Europe.
  4. (en) Statistiques lors de l'Euro U18 2011, FIBA Europe.
  5. « Soirée des Trophées : Le palmarès 2012 », LNB,
  6. « Livio Jean Charles « progresse sans cesse » », Catch and shoot,
  7. « Livio Jean-Charles jusqu’en 2016 », Le Progrès,
  8. Fabrice Auclert, « Hoop Summit 2013 : Livio Jean-Charles et Mouhammadou Jaiteh avec Andrew Wiggins », Basket USA,
  9. (en) http://www.nikehoopsummit.com/
  10. Fabrice Auclert, « Hoop Summit : Livio Jean-Charles (27 pts) mène la sélection mondiale à la victoire », Basket USA,
  11. « Soirée des Trophées : Le Palmarès 2013 », LNB,
  12. Guillaume Serres, « Draft NBA : Gobert et Jean-Charles sélectionnés », sur sport24.com,
  13. « EdF (M) : La pré-sélection pour l’Euro dévoilée, Noah absent », sur catch-and-shoot.com,
  14. Alexandre Lacoste, « Livio Jean-Charles, blessé, rentre à Paris », sur catch-and-shoot.com,
  15. « ProA - Villeurbanne : Jean-Charles opéré à Lyon », sur eurosport.fr,
  16. Dimitri Kucharczyk, « Les Spurs ne gardent pas Livio Jean-Charles », Basket USA,
  17. Gabriel Pantel-Jouve, « Une saison de plus aux Austin Spurs pour Livio Jean-Charles », bebasket.fr,

Lien externe[modifier | modifier le code]