Finales NBA 2013

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Finales NBA 2013
Généralités
Lieu American Airlines Arena, Miami
AT&T Center, San Antonio
Date du
au
Participants Heat de Miami
Spurs de San Antonio
Matchs joués 7
Site web officiel
Palmarès
Tenant du titre Heat de Miami
Vainqueur Heat de Miami
Finaliste Spurs de San Antonio
Plus titré(s) Celtics de Boston 17
Meilleur joueur LeBron James Heat de Miami

Navigation

Les finales NBA 2013 sont la dernière série de matchs de la saison 2012-2013 de la NBA et la conclusion des séries éliminatoires (playoffs) de la saison. Le champion de la conférence Est le Heat de Miami rencontre le champion de la conférence Ouest les Spurs de San Antonio. Les Spurs disputent leur cinquième série finale et ont gagné les quatre finales qu'ils ont disputées (1999, 2003, 2005 et 2007) alors que le Heat en est à sa quatrième participation (dont la troisième consécutive), il a gagné deux fois (2006 et 2012) et perdu une fois (2011).

Lieux des compétitions[modifier | modifier le code]

Les deux salles pour le tournoi ces finales sont : l'American Airlines Arena de Miami et l'AT&T Center de San Antonio.

San Antonio
Miami
AT&T Center American Airlines Arena,
Capacité: 18 797 Capacité: 19 600
AT&T Center American Airlines Arena

Avant les finales[modifier | modifier le code]

Heat de Miami[modifier | modifier le code]

Le Heat de Miami est champion en titre et meilleur bilan de la saison régulière.

Lors de la saison régulière, le Heat a terminé champion de la division Nord-Ouest et premier de la Conférence Est avec le meilleur bilan de la ligue (66 victoires pour 16 défaites).

Au cours des playoffs, ils ont successivement éliminé les Bucks de Milwaukee sur le score sec de quatre victoires à zéro, puis les Bulls de Chicago (4-1) et difficilement les Pacers de l'Indiana au bout du septième match.

Spurs de San Antonio[modifier | modifier le code]

Les Spurs de San Antonio participent à leur cinquième finale NBA. Ils ont gagné les quatre précédentes en 1999, 2003, 2005 et 2007. Pour Tim Duncan et Gregg Popovich, il s'agit de leur cinquième finale également alors que pour Tony Parker et Emanuel Ginóbili c'est la quatrième. Par contre c'est leur première finale où ils n'ont pas l'avantage du terrain.

Lors de la saison régulière les Spurs ont terminé la saison champion de la division Nord-Ouest et second de la Conférence Ouest (derrière le Thunder d'Oklahoma City Champion de la Division Nord-Ouest) avec un bilan de 58 victoires pour 24 défaites.

Au cours des playoffs ils ont successivement éliminé les Lakers de Los Angeles sur le score sec de quatre victoires à zéro, puis les Warriors de Golden State (4-2) et les Grizzlies de Memphis à nouveau en quatre matchs 4 à 0.

Parcours comparés vers les finales NBA[modifier | modifier le code]

Spurs de San Antonio (Champion de la Conférence Ouest) Heat de Miami (Champion de la Conférence Est)
Conférence Ouest v · d · m 
No  Franchise Vic. Def. % V/D RV
1 Thunder d'Oklahoma City 60 22 73,17 % -
2 Spurs de San Antonio 58 24 70,73 % 02.0
3 Nuggets de Denver 57 25 69,51 % 03.0
4 Clippers de Los Angeles (a) 56 26 68,29 % 04.0
5 Grizzlies de Memphis (a) 56 26 68,29 % 04.0
6 Warriors de Golden State 47 35 57,32 % 13.0
7 Lakers de Los Angeles (b) 45 37 54,88 % 15.0
8 Rockets de Houston (b) 45 37 54,88 % 15.0
9 Jazz de l'Utah 43 39 52,44 % 17.0
10 Mavericks de Dallas 41 41 50,00 % 19.0
11 Trail Blazers de Portland 33 49 40,24 % 27.0
12 Timberwolves du Minnesota 31 51 37,80 % 29.0
13 Kings de Sacramento 28 54 34,17 % 32.0
14 Hornets de la Nouvelle-Orléans 27 55 32,93 % 33.0
15 Suns de Phoenix 25 57 30,49 % 35.0
  • (a) Un champion de Division ne peut-être classé au-delà de 4e.
  • (b) Les Lakers devancent les Rockets grâce à un meilleur bilan face aux autres équipes de la Conférence Ouest.









Champion de division, second de la conférence Ouest,
3e meilleur bilan de la NBA

Saison régulière
Conférence Est v · d · m 
No  Franchise Vic. Déf. % V/D RV
1 Heat de Miami 66 16 80,49 % -
2 Knicks de New York 54 28 65,85 % 12.0
3 Pacers de l'Indiana (a) 49 32 60,49 % 16.5
4 Nets de Brooklyn 49 33 59,76 % 17.0
5 Bulls de Chicago 45 37 54,88 % 21.0
6 Hawks d'Atlanta 44 38 53,66 % 22.0
7 Celtics de Boston (a) 41 40 50,62 % 24.5
8 Bucks de Milwaukee 38 44 46,34 % 28.0
9 76ers de Philadelphie (b) 34 48 41,46 % 32.0
10 Raptors de Toronto (b) 34 48 41,46 % 32.0
11 Pistons de Détroit (c) 29 53 35,37 % 37.0
12 Wizards de Washington (c) 29 53 35,37 % 37.0
13 Cavaliers de Cleveland 24 58 29,27 % 42.0
14 Bobcats de Charlotte 21 61 25,61 % 45.0
15 Magic d'Orlando 20 62 24,39 % 46.0
  • (a) Le match Celtics de Boston-Pacers de l'Indiana du 16 avril,

ayant été annulé les deux franchises n'ont joué que 81 matchs
(les positions étant acquises avant cette annulation)[1]

  • (b) Philadelphie a gagné la série 3 à 1.
  • (c) Détroit a gagné la série 4 à 0.


Champion de division, premier de la conférence Est,
Meilleur bilan de la NBA

Battent les (7) Lakers de Los Angeles, 4-0 Premier tour Battent les (8) Bucks de Milwaukee, 4-0
Battent les (6) Warriors de Golden State, 4-2 Demi-finales de Conférence Battent les (5) Bulls de Chicago, 4-1
Battent les (5) Grizzlies de Memphis, 4-0 Finales de Conférence Battent les (3) Pacers de l'Indiana, 4-3

Les Finales[modifier | modifier le code]

Toutes les heures sont en Eastern Daylight Time (UTC−4)

Match 1[modifier | modifier le code]


21.00 EDT
(fr)Rapport (en)Boxscore Spurs de San Antonio 92, Heat de Miami 88   American Airlines Arena, Miami
Affluence : 19 775
Arbitres : no 25 Tony Brothers
no 13 Monty McCutchen
no 23 Jason Phillips
ABC
Score par quart-temps : 23-24, 26-28, 20-20, 23-16
Pts : Tony Parker 21
Rebs : Tim Duncan 14
Asts : Tony Parker 6
Pts : LeBron James 18
Rebs : LeBron James 18
Asts : LeBron James 10
San Antonio mène la série 1 à 0

Les Spurs s'imposent chez le Heat dans ce match 1 92 à 88, grâce à Tony Parker qui marque à 5,2 secondes de la fin du match et offre deux possessions d'avance à son équipe. San Antonio a marqué 23 points dans le quatrième quart-temps, tout en limitant Miami à 16. Parker a mené son équipe avec 21 points et 6 passes. Le Heat mène à la mi-temps 52-49, et LeBron James enregistre un triple-double dans le match (18 points, 18 rebonds et 10 passes décisives). Mais à Miami Dwyane Wade, qui a marqué 17 points, n'en a marqué aucun dans la dernière période, et Chris Bosh, qui a enregistré 13 points n'en marque que 2 au quatrième quart-temps. À propos du tir de Parker, LeBron James dit « Tony a eu tout faux et tout bon à la fois sur la même possession ! Il a glissé deux ou trois fois, il semblait perdu et puis, il est passé sous mon bras avec une double impulsion et il a tiré. C’est la plus longue possession de 24 secondes que j’aie jamais jouée » et Parker de rajouter « C’était une action dingue »[2].

Match 2[modifier | modifier le code]


20.00 EDT
(fr) Rapport (en)Boxscore Spurs de San Antonio 84, Heat de Miami 103   American Airlines Arena, Miami
Affluence : 19 900
Arbitres : no 17 Joe Crawford
no 14 Ed Malloy
no 41 Ken Mauer
ABC
Score par quart-temps : 22-22, 23-28, 20-25, 19-28
Pts : Danny Green 17
Rebs : Kawhi Leonard 14
Asts : Tony Parker 5
Pts : Mario Chalmers 19
Rebs : Chris Bosh 10
Asts : LeBron James 7
Égalité dans la série 1 à 1

Le match est serré jusqu'à la fin du 3e quart temps oú le Heat de Miami inscrit un run (série)de 33 points contre 5 seulement pour les Spurs. Écart définitif qui permet l'égalisation de Miami.

Match 3[modifier | modifier le code]


21.00 EDT
(fr) Rapport (en) Boxscore Heat de Miami 77, Spurs de San Antonio 113   AT&T Center, San Antonio
Affluence : 18 581
Arbitres : no 19 James Capers
no 43 Dan Crawford
no Marc Davis
ABC
Score par quart-temps : 20-24, 24-26, 19–28, 14–35
Pts : Dwyane Wade 16
Rebs : LeBron James 11
Asts : Wade, James 5
Pts : Danny Green 27
Rebs : Tim Duncan 14
Asts : Tony Parker 8
San Antonio mène la série 2 à 1

Le nouveau big 3 permet aux San Antonio Spurs de réaliser une performance exceptionnelle : 36 points d'écart finalement, (3e plus gros écart de l'histoire des finales NBA, exploits seulement réalisé par les Bulls de Chicago en 1998 face à Utah et les Celtics de Boston en 2008 contre les Lakers de Los Angeles. La presse parle de nouveau Big 3 pour saluer les performances de Dany Green, meilleur marqueur du match, de la performance très complète de Kawhi Leonard, et des 24 points (record en playoffs) de Gary Neal. Alors que par opposition le vieux Big 3 des Spurs réalise un match assez moyen (blessure de Parker et contre performance de Manu Ginobili notamment).

Match 4[modifier | modifier le code]


21.00 EDT
(fr) Rapport (en) Boxscore Heat de Miami 109, Spurs de San Antonio 93   AT&T Center, San Antonio
Affluence : 18 581
Arbitres : no 24 Mike Callahan
no 48 Scott Foster
no 55 Bill Kennedy
ABC
Score par quart-temps : 29-26, 20-23, 32-27, 28-17
Pts : LeBron James 33
Rebs : Chris Bosh 13
Asts : Mario Chalmers
Pts : Tim Duncan 20
Rebs : Kawhi Leonard 7
Asts : Tony Parker 9
Égalité dans la série 2 à 2

Dos au mur le Heat de Miami s'impose à San Antonio grâce à la superbe performance du Big 3 floridien (85 points pour les Three Amigos finalement). Ce match est notamment marqué par la renaissance de Dwayne Wade qui réalise une immense performance. Lebron James dira après le match : « On a revu ce soir le Flash de 2006 ».

Match 5[modifier | modifier le code]


20.00 EDT
(fr) Rapport (en)Boxscore Heat de Miami 104, Spurs de San Antonio 114   AT&T Center, San Antonio
Affluence : 18 581
Arbitres : no 25 Tony Brothers
no 13 Monty McCutchen
no 14 Ed Malloy
ABC
Score par quart-temps : 19-32, 33-29, 23-26, 29-27
Pts : James, Wade 25
Rebs : James, Bosh 6
Asts : Dwyane Wade 10
Pts : Tony Parker 26
Rebs : Tim Duncan 12
Asts : Manu Ginóbili 10
San Antonio mène la série 3 à 2

Le match 4 était la renaissance de Wade, le match 5 est celui du retour triomphal de Manu Ginobili, il inscrit 24 points et 10 passes décisives pour son premier match de la saison en tant que titulaire. L'ensemble des titulaires des Spurs réalisent une grosse partie, 26 points à 10/14 au shoot pour Paker, 24 points pour Green, 17 points-12 rebonds pour Duncan, 16 points-8 rebonds pour Leonard. Boris Diaw réalise aussi une grosse performance défensive sur Lebron James le limitant à un 1/8 au shoot quand il défendait sur lui.

Match 6[modifier | modifier le code]


21.00 EDT
(fr) Rapport (en)Boxscore Spurs de San Antonio 100, Heat de Miami 103 1OT  American Airlines Arena, Miami
Affluence : 19 900
Arbitres : no 24 Mike Callahan
no 17 Joe Crawford
no 1 Ken Mauer
ABC
Score par quart-temps : 25-27, 25-17, 25-21, 20-30OT : 5-8
Pts : Tim Duncan 30
Rebs : Tim Duncan 17
Asts : Tony Parker 8
Pts : LeBron James 32
Rebs : Chris Bosh 11
Asts : LeBron James 11
Égalité dans la série 3 à 3

Le match est remporté par Heat après une fin de partie incroyable, en effet les Spurs avaient 5 points d'avance à 28 secondes de la fin. Les trois points de James et de Allen à 5 secondes du buzzer forcent une prolongation.

Match 7[modifier | modifier le code]


21.00 EDT
(fr)Rapport (en)Boxscore Spurs de San Antonio 88, Heat de Miami 95   American Airlines Arena, Miami
Affluence : 19 900
Arbitres : no 43 Dan Crawford
no 48 Scott Foster
no 13 Monty McCutchen
ABC
Score par quart-temps : 16-18, 28-28, 27-26, 17-23
Pts : Tim Duncan 24
Rebs : Kawhi Leonard 16
Asts : Manu Ginóbili 5
Pts : LeBron James 37
Rebs : LeBron James 12
Asts : Allen, James 4
Miami remporte la série 4 à 3 et devient champion NBA

Équipes[modifier | modifier le code]

Heat de Miami
Effectif 2012-2013
Entraîneur : Erik Spoelstra
Arrière 34 Drapeau des États-Unis Ray Allen Connecticut
Ailier fort, Pivot 11 Drapeau des États-Unis Chris Andersen Blinn Junior College
Pivot 50 Drapeau du Canada Joel Anthony UNLV
Ailier 31 Drapeau des États-Unis Shane Battier Duke
Ailier fort 1 Drapeau des États-Unis Chris Bosh Georgia Tech
Meneur 15 Drapeau des États-Unis Mario Chalmers Kansas
Meneur 30 Drapeau des États-Unis Norris Cole Cleveland State
Ailier fort 40 Drapeau des États-Unis Udonis Haslem Florida
Pivot 5 Drapeau des États-Unis Juwan Howard Michigan
Ailier 6 Drapeau des États-Unis LeBron James (C) St. Vincent - St. Mary HS
Ailier 22 Drapeau des États-Unis James Jones Miami
Ailier 9 Drapeau des États-Unis Rashard Lewis Alief Elsik HS
Ailier 13 Drapeau des États-Unis Mike Miller Florida
Ailier fort, Pivot 24 Drapeau des États-Unis Jarvis Varnado (R) Mississippi State
Arrière 3 Drapeau des États-Unis Dwyane Wade Marquette
(C) Capitaine (AL) - Agent libre (R) - Rookie (ou Recrue) - Injured Blessé (Injured)


Spurs de San Antonio
Effectif 2012-2013
Entraîneur : Gregg Popovich
Arrière 1 Drapeau des États-Unis Tracy McGrady Mount Zion Christian Academy
Ailier 2 Drapeau des États-Unis Kawhi Leonard San Diego State
Arrière, Ailier 4 Drapeau des États-Unis Danny Green Caroline du Nord
Meneur 5 Drapeau du Canada Cory Joseph Texas
Meneur 8 Drapeau de l'Australie Patrick Mills Saint Mary's College, CA
Meneur 9 Drapeau de la France Tony Parker France
Arrière 14 Drapeau des États-Unis Gary Neal Towson
Ailier fort, Pivot 15 Drapeau des États-Unis Matt Bonner Florida
Pivot 16 Drapeau de l'Australie Aron Baynes (R) Washington State
Arrière 20 Drapeau de l’Argentine Emanuel Ginóbili Argentine
Ailier fort, Pivot 21 Drapeau des Îles Vierges des États-Unis Tim Duncan (C) Wake Forest
Ailier fort 22 Drapeau du Brésil Tiago Splitter Brésil
Arrière, Meneur 25 Drapeau de la France Nando de Colo (R) France
Ailier, Ailier fort, Pivot 33 Drapeau de la France Boris Diaw France
Ailier fort, Pivot 45 Drapeau des États-Unis DeJuan Blair Pittsburgh
(C) - Capitaine (AL) - Agent libre (R) - Rookie (ou Recrue) - Injured Blessé (Injured)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Boston-Indiana annulé mardi », L'Équipe,‎ (consulté le 16 avril 2013)
  2. « Parker : “Une action dingue” », L'Équipe,‎ (consulté le 7 juin 2013)