NBA Defensive Player of the Year

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Gary Payton, élu meilleur défenseur de la saison en 1996, est le seul meneur à avoir remporté le titre.

Le titre de Defensive Player of the Year (« défenseur de l'année ») de la NBA récompense chaque année le meilleur défenseur de la saison régulière. Il est généralement remis lors des premiers jours des playoffs.

Depuis sa création, le trophée a été remis a vingt joueurs différents. Dikembe Mutombo et Ben Wallace détiennent le record de titres avec quatre chacun. Dwight Howard est le seul joueur à avoir remporté le titre trois années consécutives. Sidney MoncriefMark EatonDennis RodmanHakeem OlajuwonAlonzo Mourning et Kawhi Leonard l'ont quant à eux remporté à deux reprises. Au classement par équipe, les Pistons de Détroit dominent avec six titres cumulés.

Mode de désignation[modifier | modifier le code]

Le vainqueur est élu par le vote d'un panel de 124 journalistes de la presse sportive et de la télévision américaine et canadienne. Chaque journaliste nomme trois joueurs, le premier recevant cinq points, le deuxième trois points et le troisième un point. Le joueur avec le plus grand nombre de points remporte le trophée.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le trophée est créé lors de la saison 1982-1983.

Quatre joueurs internationaux ont remporté le titre : Hakeem Olajuwon (Nigeria), Dikembe Mutombo (RDC), Marc Gasol (Espagne) et Joakim Noah (France, Suède). Toutefois, aucun joueur nommé meilleur défenseur de l'année n'a été formé exclusivement à l'étranger : Mutombo, Olajuwon et Noah ont tous trois effectué un cursus universitaire aux États-Unis, et Gasol y a joué au lycée.

Bien que cinq des six premiers récipiendaires du trophée étaient des joueurs extérieurs, le titre a essentiellement été remis à des intérieurs (ailier fort, pivot), qui réalisent de nombreux contres et rebonds. Depuis la création du trophée, seuls sept joueurs extérieurs l'ont reçu : Sidney Moncrief, Alvin RobertsonMichael CooperMichael JordanGary Payton, Ron Artest (désormais Metta World Peace) et Kawhi Leonard. Payton est en outre le seul meneur à avoir remporté le titre.

Seuls quatre joueurs ont remporté le titre de meilleur défenseur et de meilleur joueur (MVP) au cours de leur carrière : Michael Jordan, Hakeem Olajuwon, David Robinson et Kevin Garnett. Jordan et Olajuwon ont réussi à obtenir les deux la même saison ; avec pour Olajuwon une victoire en championnat et un titre de MVP des Finales en plus.

En outre, si le meilleur défenseur de l'année est généralement nommé dans la All-Defensive First Team, il est arrivé à quatre reprises qu'il soit nommé dans la Second Team : Robertson (1986), Mutombo (1995), Tyson Chandler (2012) et Marc Gasol (2013). Ceci s'explique notamment par le fait que les All-Defensive Teams étaient nommées par les entraineurs de la NBA, jusqu'en 2014.

Malgré leurs dix-sept et seize titres respectifs, les Celtics de Boston et les Lakers de Los Angeles n'ont remporté chacun qu'un seul titre de meilleur défenseur.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Individuel[modifier | modifier le code]

Par équipe[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Spurs' Leonard named Kia Defensive Player of the Year », sur nba.com,‎ (consulté le 18 avril 2016)

Lien externe[modifier | modifier le code]