Laffly 80 AM

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

AMD Laffly 80 AM
Vincennes
Image illustrative de l’article Laffly 80 AM
Caractéristiques de service
Type Automitrailleuse blindée de découverte
Service 1935 - 1955
Utilisateurs Drapeau de la France France
Drapeau de l'Allemagne nazie Reich allemand
Conflits Seconde Guerre mondiale
Production
Concepteur Laffly (Châssis)
Ségur & LORFEUVRE (blindage)
Année de conception 1934
Constructeur Laffly (châssis)
Atelier de construction de Vincennes (AVIS) (blindage et tourelle)
Production 1933 - 1935
Unités produites 28 exemplaires
Caractéristiques générales
Équipage 4 (commandant, conducteur, conducteur arrière, mitrailleur )
Longueur 5,5 m
Largeur 2,2 m
Hauteur 2,5 m
Garde au sol 33 cm
Masse au combat 7,5 tonnes
Blindage (épaisseur/inclinaison)
Type Acier laminé riveté
Frontal (caisse) mm
Latéral (caisse) mm
Arrière (caisse) mm
Frontal (tourelle) 20 mm
Latéral (tourelle) 20 mm
Arrière (tourelle) 20 mm
Armement
Armement principal Une mitrailleuse Hotchkiss de 13,2 mm modèle 1929 (1 690 coups) (En tourelle vers l'avant)
Armement secondaire Une ou deux mitrailleuse(s) Châtellerault modèle 1931 MAC31 de 7,5 mm ( 2 100 coups) (1x en tourelle vers l'arrière et 1x en position antiaérienne en option )
Mobilité
Moteur Moteur Laffly à 4 cylindres à refroidissement liquide
Puissance 80 ch (58,8 kW) à 2 200 tr/min
Transmission Mécanique avec 4 vitesses avant et 4 arrière
Suspension Ressort à lames
Vitesse sur route 80 km/h
Pente franchissable 40 %
Puissance massique 10.9 ch/tonne
Réservoir 162 L
Autonomie 400 km

Le Laffly 80 AM est une auto-mitrailleuse de la marque Laffly. C'est un véhicule blindé de reconnaissance avancée ou Automitrailleuse de Découverte (AMD) en service dans l'armée de terre française.

Historique[modifier | modifier le code]

Ce véhicule a été produit à partir de 1934 en 28 exemplaires. Considéré comme dépassé dès sa mise en service, il servira du début de la Seconde Guerre mondiale à la campagne de Tunisie en 1943[1].

Il servira d’abord dans les 6e et 8e régiments de cuirassiers. En 1937, il est remplacé par les Panhard AMD-178 et les 27 exemplaires encore en service sont envoyés en Afrique française du Nord au sein du 1er régiment étranger de cavalerie et du 4e régiment de chasseurs d'Afrique. Après l'armistice de 1940, les véhicules en service sont transférés au 8e régiment de chasseurs d'Afrique mais plusieurs retourneront au 4e régiment de chasseurs d'Afrique pour un défilé en mai 1943 (en Tunisie) marquant la victoire et la fin de la guerre du désert.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Le Laffly 80 AM a un long empattement et seules les deux roues arrière étaient tout-terrain. Ses performances hors-piste dans des conditions européennes n'étaient pas excellentes mais il peut monter une pente de 40° et atteindre environ 80 km/h sur les routes difficiles[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « 1934 AMD LAFFLY 80 AM WHITE LAFFLY », sur Chars-français (consulté le 17 mai 2013)
  2. (en)John Prigent, « Laffly 80AM », sur Military Modelling (consulté le 17 mai 2013)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • François Vauvillier, Tous les blindés de l'armée française - 1914-1940 Histoire de guerre, blindés & matériel, GBM 100, avril, mai, juin 2012, (ISSN 1956-2497), p. 73, no 73.