Ferrovie dello Stato Italiane

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Ferrovie dello Stato)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Logo de Ferrovie dello Stato Italiane

Création 22 avril 1905
Dates-clés
  • 1927 - création de la 1ère LGV Rome-Naples
  • 1936 - mise en service ETR 200 à grande vitesse
  • 1992 - transformation en S.p.A.
  • 2015 - record du monde de vitesse commerciale avec l'ETR 1000 à 390,7 km/h

Forme juridique Entreprise publique
Sigle FS
Slogan(s) « Quando il trasporto si fa impresa al servizio del paese (Lorsque le transport est fait pour le service du pays) »
Siège social Drapeau d'Italie Rome (Italie)
Actionnaires État italien
Direction Gioia Ghezzi, Président
Effectifs 2018 : en augmentation 82 944 salariés
Filiales Trenitalia, RFI, Anas, Fercredit, FS Sistemi Urbani, Mercitalia Rail, Busitalia - Sita Nord,Grandi Stazioni, Italferr, Italcertifer, Centostazioni, Netinera, TrainOSE et c2c
Site web www.fsitaliane.it

Fonds propres 2018 = 41,42 milliards d'euros
Chiffre d’affaires 2018 = en augmentation +30% 12,1 milliards d'euros[1]
Résultat net 2018 = en augmentation 559 millions d'euros

Localisation Italie
Longueur 2013 : 16 752 km à écartement normal
Dont électrifiés 2018 : 12.018 km dont 1.467 km LGV[2]
Écartement des rails 1 435 mm (standard UIC)
Trafic voyageurs en augmentation 41,7 milliards de passagers-kilomètres (2013)
Trafic fret en augmentation 22,85 milliards tkm (2013)

Ferrovie dello Stato Italiane (FS) (en français : « Chemins de fer de l'État »), est une entreprise ferroviaire publique d'Italie, dont le statut est celui d'une société anonyme par actions au capital détenu en totalité par l'État italien. Elle est l'exploitant du réseau national des chemins de fer italiens.

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1992, Ferrovie dello Stato adopte le statut de société anonyme, tout en restant en totalité la propriété de l'État italien.

En 2000, le service voyageurs (sa principale activité) est rebaptisée Trenitalia

En 2011, Ferrovie dello Stato est renommé Ferrovie dello Stato Italiane.

En juillet 2015, Ferrovie dello Stato Italiane et le gouvernement italien annoncent un projet de privatisation partiel de l'ordre de 40 % de du capital de Ferrovie dello Stato Italiane en 2015. Dans le même temps, l'entreprise annonce un projet de scission de sa filiale Grandi Stazioni en trois entités consacrés au rail, à l'immobilier et au commerce, filiale dédiée au commerce dont il a l'intention de vendre après la scission.

En juillet 2016, Ferrovie della Stato Italiane a été retenu pour le rachat de la compagnie grecque TrainOSE. Le groupe italien l'a intégrée le 18 janvier 2017.

En février 2017, Trenitalia (la principale filiale de Ferrovie della Stato Italiane) a racheté l'entreprise ferroviaire britannique c2c.

Organisation[modifier | modifier le code]

Les FS sont organisées comme un groupe privé dont les principales filiales sont :

Trafic[modifier | modifier le code]

Trafic réalisé par Trenitalia en 2010[3]:

  • Voyageurs : 43,3 milliards de voyageurs-km,
  • Fret : 20,5 milliards de tonnes-km.

En 2018, Trenitalia revendique :

  • un réseau de 16.787 km,
  • 2.201 gares voyageurs,
  • 10.000 trains quotidiens dont 2.000 sur les réseaux étrangers qu'elle gère,
  • 750 millions de passagers transportés par Trenitalia en Italie, Thello en France, Trainose (ex compagnie publique) en Grèce[4] et Netinera Deutschland,
  • 50 millions de tonnes de marchandises transportées par les filiales Mercitalia en Italie et Netinera en Allemagne.

Matériel roulant[modifier | modifier le code]

Parc de matériel roulant :

  • locomotives : 4 500,
  • voitures voyageurs : 10 000,
  • wagons de marchandises : 50 000.

Traversier[modifier | modifier le code]

Les Ferrovie dello Stato Italiane possèdent et exploitent un service de traversier pour les trains ferroviaires reliant le continent à l'île sicilienne traversant le détroit de Messine. Ils transportent InterCity, InterCityNotte et des wagons au moyen de ferrys.

Jusqu'en 2009, il y avait un autre service de traversier régulier pour le transport de wagon, activé en 1961 pour relier le continent à l'île de Sardaigne entre Civitavecchia et Golfo Aranci qui a été suspendu en 2010.

Un service traversier régulier existe toujours sur le détroit de Messine qui relie les ports de Messine en Sicile et Villa San Giovanni en Calabre.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]