Cinquante nuances de Grey (film)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Cet article concerne le film de Sam Taylor-Wood. Pour le roman d'E. L. James, voir Cinquante nuances de Grey.
Cinquante nuances de Grey
Description de cette image, également commentée ci-après

Logo américain du film

Titre original Fifty Shades Of Grey
Réalisation Sam Taylor-Wood
Scénario Kelly Marcel (en),
d'après le roman d'E. L. James
Acteurs principaux
Sociétés de production Focus Features
Michael De Luca Productions
Trigger Street Productions
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Drame
Érotique[1]
Durée 125 minutes
Sortie 2015

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Cinquante nuances de Grey (Fifty Shades Of Grey) est un film dramatique américain réalisé par Sam Taylor-Wood, sorti en 2015.

Il s'agit de l'adaptation du bestseller homonyme d'E. L. James, premier tome de la trilogie Fifty Shades. Les personnages principaux, Christian Grey et Anastasia Steele, sont interprétés respectivement par Jamie Dornan et Dakota Johnson.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Anastasia Steele doit interviewer le richissime homme d'affaires Christian Grey pour le journal de sa faculté pour rendre service à sa colocataire, Kate Kavanagh, qui ne peut pas y aller elle-même. Elle est bientôt séduite par la personnalité de Grey, mais ce dernier va chercher à la dérouter et lui fait d'étranges propositions.

Elle va ensuite se laisser prêter au jeu malgré ses doutes, mais C. Grey, lui-même très incertain, cherche tant à la fuir et revenir vers elle. Ana, extrêmement intimidée par le personnage.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Version française :

Source : version française sur AlloDoublage[5] VQ sur DoublageQuebec[6].

Production[modifier | modifier le code]

Développement[modifier | modifier le code]

Courant 2012, il est révélé que plusieurs studios sont intéressés pour obtenir les droits de la trilogie Fifty Shades d'E. L. James[7]. Warner Bros., Sony Pictures, Paramount, Universal Pictures, ou encore la société de production de Mark Wahlberg sont en négociations[8],[9]. C'est finalement Universal Pictures et Focus Features qui obtiennent les droits de la trilogie en mars 2012[10].

En mai 2013, le studio souhaite engager Joe Wright comme réalisateur[11]. Patty Jenkins, Bill Condon, Bennett Miller et Steven Soderbergh sont également envisagés[12]. En juin 2013, E. L. James annonce que Sam Taylor-Wood dirigera l'adaptation de son roman[13]. Angelina Jolie fût elle aussi sollicitée pour tourner le film, mais elle refusera pour pouvoir tourner Invincible.

La Britannique Kelly Marcel est ensuite engagée pour écrire le script[14],[15]. La réalisatrice Sam Taylor-Wood fait ensuite appel à Patrick Marber pour retravailler le scénario[16]. Universal embauche ensuite Mark Bomback comme script doctor[17].

Auditions[modifier | modifier le code]

E. L. James révèle sur Twitter que son premier choix pour le rôle de Christian Grey était Robert Pattinson[18]. Dès la confirmation du projet, de nombreuses rumeurs circulent sur les noms de l'actrice et l'acteur choisis pour les rôles de Anastasia et Christian. On parle notamment de Mila Kunis, Emma Watson, Scarlett Johansson, Kat Dennings, Olivia Wilde Margot Robbie, Emilia Clarke, Jennifer Lawrence, Shailene Woodley, Elizabeth Olsen, Imogen Poots, Danielle Panabaker, Lucy Hale ou encore Felicity Jones pour le rôle d'Anastasia Steele. Pour le rôle de Christian Grey, on parle tout d'abord de Ryan Gosling[19],[20] ainsi que Garrett Hedlund, Chris Evans, Henry Cavill, Matt Smith, Armie Hammer, Matthias Schoenaerts, Ryan Guzman, Matt Bomer, Chris Hemsworth, Christian Cooke, Dominic Cooper, Stephen Amell, Alexander Skarsgård, François Arnaud, Billy Magnussen, Patrick J. Adams, Scott Eastwood ou encore Luke Bracey. Le mannequin et acteur David Gandy a refusé le rôle de Christian Grey.

En septembre 2012, Dakota Johnson, fille des acteurs Melanie Griffith et Don Johnson, est confirmée dans le rôle principal féminin[21]. Dans la foulée, Charlie Hunnam se voit confier le rôle de Christian[22]. Quelques jours plus tard, ces choix sont vivement critiqués sur Internet et certains internautes créent même une pétition, et demandent qu'Alexis Bledel et Matt Bomer remplacent Dakota Johnson et Charlie Hunnam[23]. Environ un mois plus tard, Charlie Hunnam quitte finalement le projet, officiellement pour cause d'emploi du temps incompatible avec sa série télévisée Sons of Anarchy[24]. Plus tard, il est révélé que l'acteur, en plus d'être touché par l'accueil mitigé des internautes, a demandé quelques réécritures du script que le studio a refusées, et jugé son salaire trop faible[25]. Quelques jours plus tard, il est remplacé par Jamie Dornan[26].

Début décembre 2013, alors que le tournage a déjà débuté, Marcia Gay Harden rejoint la distribution dans le rôle de Grace Trevelyan Grey, la mère adoptive de Christian Grey[27], alors que la chanteuse Rita Ora est choisie pour incarner sa sœur, Mia Grey[28],[29]. Quelques jours plus tard, c'est au tour de Dylan Neal de rejoindre le projet, dans le rôle de Robbin "Bob" Adams, le beau-père d'Anastasia Steele[30].

Tournage[modifier | modifier le code]

L'actrice Dakota Johnson sur le tournage.

Le tournage devait à l'origine commencer le , mais est repoussé à la suite du changement d'acteur principal[31]. Il débute finalement le à Vancouver[32]. « Aucun film à Hollywood n'a jamais fait l'objet de telles mesures de confidentialité de la part d'un studio » affirme Sam Taylor-Wood[33]. Tout en conservant un bon souvenir du tournage, Jamie Dornan déclare que les scènes osées et nues de ce film ont été « très délicates à tourner[34] » et qu'elles ont été réalisées à la fin du tournage afin que les acteurs soient plus à l'aise[35] ; il ajoute que pour lui, « Grey est un type fêlé[36]. »

Musique[modifier | modifier le code]

La musique du film Cinquante nuances de Grey est commercialisée dans deux disques :

  • Fifty Shades of Grey (Original Motion Picture Soundtrack) est la première bande originale du film. Il s'agit d'une compilation des chansons entendues dans le film, interprétées par divers artistes comme The Rolling Stones, Frank Sinatra ou Sia[37]. L'album est disponible dès le 10 février 2015. Beyoncé a notamment réenregistré la chanson Crazy in love spécialement pour le film.
  • Fifty Shades Of Grey (Original Motion Picture Score) est la seconde bande originale du film. Il s'agit de la partition du film qui regroupe les thèmes instrumentaux. L'album sort le 17 février 2015. Toutes les musiques ont été composées par Danny Elfman.

Accueil[modifier | modifier le code]

Sorties internationales[modifier | modifier le code]

Le film devait à l'origine sortir aux États-Unis le , la sortie est cependant repoussée au à la suite du changement d'acteur[38]. Le 24 juillet 2014, la première bande-annonce est dévoilée sur Youtube et fait le buzz en termes d'audience. Il s'agit de la bande-annonce la plus vue de l'année 2014. Le film fait l'ouverture de Festival international du film de Berlin[39] en février 2015.

À un mois de la sortie du film, les préventes de billets en ligne ont atteint des records[40], ce qui laisse présager un éventuel succès en salle : plus de deux millions de réservations dans le monde dont deux cent mille rien qu'en France à quelques jours de la sortie en salles[36]. Cinq jours après sa sortie en salles, le film atteint en France le chiffre de un million sept cent mille entrées[41].

Aux États-Unis, Cinquante nuances de Grey prend la première place du box-office durant les deux premières semaines d'exploitation avec 136 836 590 $, dont un démarrage à 85 171 450 $ le week-end de sa sortie[42]. En douze semaines d'exploitation, le long-métrage a rapporté 166 167 230 $ de recettes sur le territoire américain et 569 651 467 $, ce qui en fait un succès commercial au vu de son coût de production[42].

En France, le film prend la tête du box-office la semaine de sortie avec plus de deux millions d'entrées[43]. Il reste dans le top 20 hebdomadaire pendant sept semaines en ayant cumulé plus de quatre millions d'entrées[43],[2]. Finalement, Cinquante nuances de Grey totalise 4 043 310 entrées au cours de son exploitation en salles[43].

Plan média[modifier | modifier le code]

À la sortie du film en France, des mesures inédites ont été prises pour contrôler la presse. Les journalistes n'étaient pas autorisés à publier de critique sur le film avant 10 heures du matin mercredi 11 février 2015, décision de la production « pour s'assurer un carton plein à quelques jours de la Saint-Valentin », en plus du grand renfort publicitaire opéré une semaine avant[44]. Pourtant, certains journalistes et fans sont invités à New York le vendredi précédant la sortie à une avant-première[36].

Accueil critique[modifier | modifier le code]

Avant même sa sortie, il est reproché le peu de fidélité envers le roman, le long métrage ayant édulcoré les scènes érotiques à la description trop crue[45],[46],[47]. Celles-ci occupent finalement une vingtaine de minutes sur les deux heures du film[48], chose rare pour un film hollywoodien[36]. « E.L. James était là pour nous rappeler les fondamentaux du livre et surtout ce que les fans appréciaient dans le roman. Mais je n'ai jamais lâché sur ma propre liberté » dit la réalisatrice, ce qui confère au film des écarts par rapport au roman face au caractère d'Anastasia Steele. « Elle a montré d'emblée cette capacité à se réapproprier le personnage, à en faire une Anastasia assez différente de celle du livre » souligne la réalisatrice Sam Taylor-Johnson[36], au ton général du film plus léger avec des notes d'humour, ou encore certaines scènes librement adaptées[49] : les aspects « roman à l'eau de rose » de l’œuvre originale ont été évités, même si « l'esprit du roman » est resté[36].

Ces premiers avis n'ont pas empêché l'annonce de l'adaptation des deux autres romans comme suite[50], (Cinquante nuances plus sombres et Cinquante nuances plus claires), confirmée officiellement par la réalisatrice Sam Taylor-Johnson et l'auteur E.L. James lors de la projection du film en avant-première à New York.

Dans l'ensemble, le film reçoit un accueil mitigé.

Sur le site d'Allociné le film reçoit des critiques mitigées. La presse lui donne une moyenne de 2,1/5 basée sur 22 critiques presse. Les spectateurs lui donnent une moyenne de 2,8/5.

Sur le site d'IMDb le film obtient la note de 4,2/10[51].

Sur le site Metacritic le film obtient un Metascore de 46/100 basé sur 46 avis.

Le site de Rotten Tomatoes lui donne un taux d'approbation de 25 % basé sur 216 votes.

Suite[modifier | modifier le code]

Après le succès du premier volet, une suite, Cinquante nuances plus sombres a été rapidement signée. Cette suite est sortie en février 2017. Dakota Johnson, Jamie Dornan, Eloise Mumford, Luke Grimes, Kim Basinger ainsi que d'autres acteurs reprennent leurs rôles respectifs. Une troisième suite, Cinquante nuances plus claires est aussi prévu pour janvier 2018.

Distinctions[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Principales récompenses du film
Année Cérémonie ou récompense Prix Lauréat(es)
2016 People's Choice Awards Favorite Dramatic Movie Actress Dakota Johnson
2015 Women Film Critics Circle Awards Best Female Images
BMI Film & TV Awards Film Music Danny Elfman

Nominations[modifier | modifier le code]

Principales nominations du film
Année Cérémonie ou récompense Prix Lauréat(es)
2016 Oscars meilleure chanson originale The Weeknd avec Earned It
Golden Globes meilleure chanson originale Ellie Goulding avec Love Me like You Do
Seattle Film Critics Awards meilleure chanson originale The Weeknd avec Earned It
Houston Film Critics Society Awards meilleure chanson originale Ellie Goulding avec Love Me like You Do
Grammy Awards Best Compilation Soundtrack for Visual Media
Best Song Written for Visual Media The Weeknd, Belly et Stephan Moccio pour Earned It
Best Song Written for Visual Media Ellie Goulding, Savan Kotecha, Max Martin et Tove Lo pour Love Me like You Do
Broadcast Film Critics Association Awards meilleur chanson Love Me like You Do de Ellie Goulding
Razzie Awards pire film de l'année
pire réalisateur Sam Taylor-Wood
pire acteur Jamie Dornan
pire actrice Dakota Johnson
pire combinaison à l'écran Jamie Dornan et Dakota Johnson
pire scénario Kelly Marcel
2015 Satellite Awards meilleure chanson originale Ellie Goulding avec Love Me like You Do
Golden Trailer Awards meilleure romance J.D. Funari, Sohini Sengupta

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) http://www.bbfc.co.uk/releases/fifty-shades-grey-film
  2. a et b Tannrguy De Kerpoisson, « Cinquantes nuances et cinq records », Le Parisien Magazine, no supplément au Parisien no 22044,‎ , p. 22 à 53 (ISSN 2262-6077)
  3. 50 nuances de Grey interdit aux moins de 12 ans - Allociné
  4. « Fiche œuvre Cinquante nuances de Grey - Visa et classification », sur cnc.fr (consulté le 18 février 2016) : « L’interdiction aux mineurs de moins de douze ans est essentiellement justifiée par le thème du sadomasochisme au sein d’un couple et par la complaisance avec laquelle les scènes inspirées par ce thème sont traitées »
  5. « Fiche du doublage français du film », consulté le 7 avril 2015
  6. http://www.doublage.qc.ca/p.php?i=162&idmovie=4185
  7. (en) Nicole Sperling, Steven Zeitchik, « 50 Shades of Grey has studios hot and bothered », sur Los Angeles Times.com, (consulté le 2 décembre 2013)
  8. (en) « Mark Wahlberg Talks Fifty Shades of Grey », sur Yahoo! Movies, june 18 juin 2012 (consulté le 2 décembre 2013)
  9. (en) Rachel Deahl, « Publishers Weekly: British Erotica Series Catches Hollywood's Eye », sur Publishers Weekly, (consulté le 2 décembre 2013)
  10. (en) Mike Fleming Jr., « Universal Pictures And Focus Features Win Fifty Shades Of Grey », sur Deadline.com (consulté le 2 décembre 2013)
  11. (en) Tatiana Siegel, Borys Kit, « Joe Wright Joins Fifty Shades of Grey Director Derby (Exclusive) », sur The Hollywood Reporter.com (consulté le 2 décembre 2013)
  12. (en) « '50 Shades of Grey' Flirts With Director Joe Wright », sur Variety (consulté le 2 décembre 2013)
  13. « Fifty Shades of Grey trouve sa réalisatrice », sur AlloCiné.fr, (consulté le 2 décembre 2013)
  14. (en) Borys Kit, « Fifty Shades of Grey Movie Hires Writer », sur The Hollywood Reporter.com (consulté le 2 décembre 2013)
  15. Raphaël Bosse-Platière, « Fifty Shades of Grey: Kelly Marcel choisie pour le script », Cinéma, sur lefigaro.fr,
  16. (en) « Fifty Shades Movie Hires Writer for Script Work (Exclusive) », sur The Hollywood Reporter.com (consulté le 2 décembre 2013)
  17. (en) Jeff Sneider, « Wolverine Writer Mark Bomback to Polish Fifty Shades of Grey Screenplay (Exclusive) », sur TheWrap.com (consulté le 2 décembre 2013)
  18. (en) « Fifty Shades of Grey: Bret Easton Ellis tweets that Robert Pattinson was E. L. James' first choice for Christian », sur Entertainment Weekly (consulté le 2 décembre 2013)
  19. A.G., « Mila Kunis dans Fifty Shades of Grey ? », sur AlloCiné.fr, (consulté le 2 décembre 2013)
  20. « Ryan Gosling dans l’adaptation de Fifty Shades of Grey ? », sur AlloCiné.fr, (consulté le 2 décembre 2013)
  21. Thomas Destouches, « Dakota Johnson incarnera Anastasia Steele dans le film Cinquante Nuances de Grey », sur AlloCiné.fr, (consulté le 2 décembre 2013)
  22. Thomas Destouches, « C'est officiel : Charlie Hunnam jouera Christian Grey dans le film Fifty Shades of Grey », sur AlloCiné.fr, (consulté le 2 décembre 2013)
  23. Thomas Destouches, « Une pétition pour changer le casting de Cinquante nuances de Grey ! », sur AlloCiné.fr, (consulté le 2 décembre 2013)
  24. Vincent Garnier, « 50 Nuances de Grey : Charlie Hunnam ne sera finalement pas Christian Grey ! », sur AlloCiné.fr, (consulté le 2 décembre 2013)
  25. Maximilien Pierrette, « 50 Shades of Grey : les raisons du départ de Charlie Hunnam ! », sur AlloCiné.fr, (consulté le 2 décembre 2013)
  26. J.D., « Cinquante nuances de Grey : Jamie Dornan sera Christian Grey ! », sur AlloCiné.fr, (consulté le 2 décembre 2013)
  27. Thomas Destouches, « Cinquante nuances de Grey : Marcia Gay Harden jouera la mère de Christian Grey », sur AlloCiné.fr, (consulté le 4 décembre 2013)
  28. Mathilde Doiezie, « Cinquante nuances de Grey : Rita Ora sera la sœur de Christian Grey », sur Le Figaro.fr, (consulté le 4 décembre 2013)
  29. Claire Rodineau, « 50 nuances de Grey : Rita Ora sera «sexy» dans le film », Cinéma, sur Le Figaro.fr,
  30. Thomas Destouches, « Cinquante nuances de Grey : qui jouera le beau-père d'Anastasia Steele ? », sur AlloCiné.fr, (consulté le 5 décembre 2013)
  31. « Cinquante Nuances de Grey : le début du tournage est repoussé », sur AlloCiné.fr, (consulté le 2 décembre 2013)
  32. « PHOTOS - Dakota Johnson et Jamie Dornan sur le tournage de 50 nuances de Grey », sur Premiere.fr, (consulté le 2 décembre 2013)
  33. Citée in : « Les mots », L'Obs, no 2620,‎ , p. 20 (ISSN 0029-4713)
  34. Interview : « Jamie Dornan (50 Nuances de Grey) : "Préparez-vous à avoir une nuit agitée après avoir vu le film !" », sur Télé-Loisirs, (consulté le 7 février 2015)
  35. « Anecdotes du film Cinquante Nuances de Grey », sur allocine.fr (consulté le 20 mai 2015)
  36. a, b, c, d, e et f Renaud Baronian, « Sexe, humour et cravache », Le Parisien, no 211,‎ , p. 28 (ISSN 0767-3558)
  37. Calire Courbet, « 50 Nuances de Grey : Sia sussure sa chanson salée », Cinéma, sur lefigaro.fr,
  38. « 50 nuances de grey : une nouvelle date de sortie ! », sur AlloCiné.fr, (consulté le 2 décembre 2013)
  39. « Dakota Johnson, trop sexy ? Une affiche de 50 Nuances de Grey censurée en Angleterre », sur Télé-Loisirs, (consulté le 7 février 2015)
  40. Pierre-Emmanuel Mesqui, « 50 Nuances de Grey, un succès avant même sa sortie au cinéma », Cinéma, sur lefigaro.fr,
  41. « Cinquante nuances de… succès ! », Le Parisien, no 21910,‎ , p. 30 (ISSN 0767-3558)
  42. a et b (en) « Fifty Shades of Grey », sur Box Office Mojo (consulté le 14 juin 2015)
  43. a, b et c « Cinquante nuances de Grey : Box-office France », sur JP Box-office (consulté le 14 juin 2015)
  44. « 50 nuances de Grey : un lancement sous contrôle », sur europe1.fr, (consulté le 13 février 2015)
  45. Alexis Ferencz, « "50 nuances de Grey": la scène controversée du tampon supprimée du film », sur huffingtonpost.fr,
  46. Julia Beyer, « 50 Nuances de Grey : E.L. James se heurte à la réalisatrice », Cinéma, sur lefigaro.fr,
  47. « 50 Nuances de Grey, le film : des scènes de sexe assez chastes », Cinéma, sur lefigaro.fr,
  48. « 50 Nuances de Grey : seulement 20 minutes de sexe dans le film (VIDEO) », sur Télé-Loisirs, (consulté le 7 février 2015)
  49. Interview de Sam Taylor-Johnson, in : R.B., « On n'a jamais vu ça à Hollywood », Le Parisien, no 211,‎ , p. 29 (ISSN 0767-3558)
  50. (en) Rebecka Schumann, « 'Fifty Shades Of Grey' Sequels Confirmed; Fans React To 'Fifty Shades Darker' And 'Fifty Shades Freed' Movie Announcement », sur International Business Times, (consulté le 7 février 2015)
  51. http://www.imdb.com/title/tt2322441/ratings

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]