Tove Lo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lo et Nilsson.
Tove Lo
Description de cette image, également commentée ci-après
Tove Lo en 2017.
Informations générales
Nom de naissance Ebba Tove Elsa Nilsson
Naissance (31 ans)
Stockholm, Drapeau de la Suède Suède
Activité principale Auteur-compositeur-interprète
Genre musical Pop, electro, rock alternatif
Instruments Voix, piano, percussions
Années actives Depuis 2006
Labels Universal Records
Site officiel tove-lo.com
Description de cette image, également commentée ci-après
Logo de Tove Lo.

Tove Lo, de son vrai nom Tove Ebba Elsa Nilsson, née le à Stockholm, est une auteure-compositrice-interprète suédoise. Elle publie un premier EP, intitulé Truth Serum en 2013, avant de sortir son premier album, Queen of the Clouds en 2014 (sortie le 30 septembre 2014 en France). En octobre 2016, elle sort Lady Wood, son deuxième album.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Tove Lo étudie à l'école de musique suédoise Rytmus. Elle débute comme chanteuse d'un groupe de math rock. Elle est influencée par les univers un peu étranges, qui se ressentent dans les chansons de son album Queens of the Clouds. À 10 ans déjà, elle écrit une histoire à propos d'un détective qui découvre un corps découpé « du vagin à la tête. » L'album Queens of the Clouds est d'ailleurs articulé autour de trois thèmes : sexe, amour et souffrance. Ses parents, deux universitaires, restent détachés de sa vie artistique. Ils ne regardent pas ses clips, et auraient préféré qu'elle trouve un travail stable et plus conventionnel[1].

Débuts et collaborations (2006–2013)[modifier | modifier le code]

En 2006, Lo écrit des morceaux avec Christian Bjerring, un guitariste de Rytmus[2]. Le duo forme ensuite le groupe de math rock, Tremblebee, avec trois autres amis de lycée. Ils jouent ensemble quelques années dans des bars suédois, publiant des morceaux indépendants avant de se séparer en 2009[3],[2],[4],[5]. Durant cette période avec le groupe, Lo développe une passion de jouer sur scène[6] et est présentée au duo de producteurs The Struts[7]. Après la dissolution de Tremblebee, Lo se consacre à la musique pop. Elle décide ensuite de produire ses propres morceaux, et termine avec une démo[3] et s'entraine à chanter lors de sessions d'enregistrement[6]. Elle apprend à jouer de la batterie et se consacre à la programmation musicale[8]. Lo habite un temps avec Icona Pop, près de Stockholm[9].

Par la suite, Lo fait la rencontre de l'A&R auquel elle a envoyé sa démo[3]. Elle le rencontre à l'occasion d'une fête à Stockholm célébrant le contrat d'Icona Pop[4], puis par hasard dans un bar à Londres[10]. L'A&R, qui a apprécié la démo de Lo, lui présente à un groupe qui comprendra The Struts et Hjelt[6],[11]. En 2011, Lo décide encore une fois de se consacrer à l'écriture et signe un contrat avec Warner/Chappell Music[12]. Elle traverse alors Los Angeles, et travaille aux côtés du producteur suédois Max Martin[3],[9]. En 2012, elle s'associe à l'équipe britannique de production Xenomania et au producteur suédois Alexander Kronlund[12] et coécrit Something New de Girls Aloud et We Got the World d'Icona Pop, en plus des morceaux de l'album homonyme du duo[13].

Lo décide d'« entretenir un parcours de musicienne indépendante » pour publier des morceaux plus personnels[6],[11]. Elle publie son premier single, Love Ballad, en octobre 2012[2], suivi d'un second single, intitulé Habits, en mars 2013[14]. Ce dernier se popularise significativement sur Internet[3]. Lo participe au single Run on Love du disc jockey suédois Lucas Nord, publié en juin 2013 pour son album Islands[15],[16]. Elle collabore ensuite sur le single Strangers de Seven Lions et avec Myon & Shane 54 pour la bande son du film The Mortal Instruments: City of Bones (2013)[17] et l'EP World Apart de Seven Lions (2014)[18]. En 2013, Lo est protégé par Max Martin et le producteur Shellback[10]. Elle co-écrit aussi Gold de Victoria Justice[13], et les morceaux sur This Is... Icona Pop d'Icona Pop[19].

Truth Serum et Queen of the Clouds (2014–2015)[modifier | modifier le code]

Constamment suivie sur Internet, Lo reçoit une offre d'Universal Music[4] où elle publie son premier single, Out of Mind en octobre 2013[20]. Elle signe finalement à Island et Polydor Records[21],[11],[22]. Lo décide ensuite de se consacrer à sa carrière de chanteuse, et est ovationnée lors de concerts à Londres et pendant le South by Southwest américain[6],[21]. Le premier EP de Lo, Truth Serum, est publié le 3 mars 2014. Il se classe 13e des charts suédois[23]. L'EP est aussi un succès critique, les médias parlent même de « future popstar » concernant Lo[24]. Il comprend trois singles ; Out of Mind, le premier single[25] apparait seulement à la 39e place des charts finlandais[26]. Les autres singles sont Habits (Stay High) et sa version remixée par le duo Hippie Sabotage, rebaptisée Stay High[27],[28]. Ce dernier attire l'intérêt international pour Lo[2] et atteint la 13e place en Suède[23],[29]. La chanteuse est plus tard nommée You Oughta Know par VH1 et artiste On the Verge par [Heart Radio[11]. Elle fait ses débuts télévisés en chantant Habits (Stay High) au Late Night with Seth Meyers en juin 2014[9]. Le premier album de Lo, Queen of the Clouds, est publié le 24 septembre 2014[23] et généralement bien accueilli par la presse[30]. Il débute 14e du Billboard 200, avec 19 000 exemplaires vendus la première semaine[31]. L'album atteint la 17e place au Royaume-Uni[29] et la sixième en Suède où il est certifié disque de platine par la Swedish Recording Industry Association (GLF) avec 40 000 exemplaires vendus[23],[32]. Comme premier single[33], une version américaine de Habits (Stay High) devient un hit[34]. Le single marque le succès de Lo dans le pays, et atteint la troisième place du Billboard Hot 100[35]. Le second single de l'album, Talking Body, atteint la 12e place du Billboard Hot 100[36], la 16e place en Suède[23] et la 17e place au Royaume-Uni[29]. Les singles qui suivent sont Timebomb et Moments[37],[38].

Lo participe aussi au single Heroes d'Alesso, issu de son premier album, Forever[39]. Le single est un succès commercial qui atteint la cinquième place en Suède[23], la sixième au Royaume-Uni[29] et la 31e au Billboard Hot 100[35]. Lo ouvre pendant la tournée Prismatic World Tour de Katy Perry en novembre 2014[11],[40]. Elle écrit, produit et enregistre le morceau Scream My Name pour la bande son The Hunger Games: Mockingjay, Part 1, publiée ce même mois[41],[42]. À la fin 2014, elle signe avec le collectif de Max Martin, Wolf Cousins[11],[40]. Les morceaux co-écrits par Lo sont inclus dans l'album Sorry I'm Late de Cher Lloyd[11], Louder de Lea Michele[4] et 1 de Zara Larsson[19]. Elle co-écrit ausi What Are You Waiting for? de The Saturdays[13]. En décembre 2014, Lo annonce une pause afin de se faire opérer d'un kyste logé dans ses cordes vocales. L'opération a lieu le 3 janvier 2015 et se déroule bien[4].

Aux Grammis 2015, Lo remporte les catégories « artiste de l'année » et « chanson de l'année » pour Habits (Stay High)[43]. L'artiste a aussi écrit les singles Love Me like You Do d'Ellie Goulding et Sparks de Hilary Duff[13]. Elle s'occupe aussi des morceaux Stay In Love et One in A Million, issus du cinquième album de Duff, Breathe In. Breathe Out[44]. Love Me Like You Do atteint la première place de l'UK Singles Chart et la troisième place du Billboard Hot 100[45],[46]. Lo est nommée aux Golden Globes, Grammys et aux Critics' Choice Awards[47],[48],[49]. Lo participe au single Come Back to Me d'Urban Cone, publié en mars 2015 sur leur album Polaroid Memories[50].

Lady Wood et Blue Lips (depuis 2016)[modifier | modifier le code]

Lo jouant au festival Osheaga de Montréal, en août 2017.

Tove Lo participe au single Close du troisième album Last Year Was Complicated de Nick Jonas. Il est publié le 25 mars 2016. Elle participe aussi a single Say It de Flume, publié le 20 avril 2016. Lors d'un entretien aux Billboard Music Awards la même année, Lo confirme avoir terminé un deuxième album, qui est « plus sombre et rêveur »[51]. En soutien à son futur album, Lo ouvre pendant 18 dates au Maroon V Tour de Maroon 5. Cinq jours avant la sortie de l'album, Lo annonce une tournée solo européenne et nord-américaine baptisée Lady Wood Tour. D'autres dates sont annoncées après la sortie de l'album[52],[53],[54].

En février 2017, Lo participe au morceau Lies in the Dark de la bande son Fifty Shades Darker. Le 16 février 2017, Lo est annoncée en ouverture de Coldplay à sa tournée A Head Full of Dreams Tour entre juin et octobre 2017 en Europe, aux US et au Canada[55]. Le 7 septembre 2017, Lo publie le single Disco Tits][56], premier single de son troisième album, Blue Lips, publié le 17 novembre 2017[57]. L'album est la seconde phase et conclusion de son double album, qui a commencé avec la première phase, Lady Wood. Lo animera une release party au Elsewhere de Brooklyn, à New York.

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

EP[modifier | modifier le code]

  • 2013 : Truth Serum (EP)

Singles[modifier | modifier le code]

  • 2013 : Love Ballad
  • 2013 : Out of Mind
  • 2013 : Strangers (Seven Lions, Myon & Shane 54 feat. Tove Lo)
  • 2014 : Habits (Stay High)
  • 2014 : Not on Drugs
  • 2014 : Heroes (We Could Be) (Alesso featuring Tove Lo)
  • 2015 : Talking Body
  • 2015 : Timebomb
  • 2015 : Moments
  • 2015 : Fun (featuring Coldplay)
  • 2016 : Scars
  • 2016 : Close (Nick Jonas featuring Tove Lo)
  • 2016 : Desire (Years and Years featuring Tove Lo)
  • 2016 : Say It (Flume featuring Tove Lo)
  • 2016 : Cool Girl
  • 2016 : Fairy Dust (avec Lina Esco dans le vidéoclip)
  • 2016 : Fire Fade
  • 2017 : Disco Tits
  • 2018 : Bitches (featuring Charlie XCX, Alma, Eliphant and Icona Pop)
  • 2018: Blue Lips (short movie)

Collaborations[modifier | modifier le code]

En 2016, Tove lo est en collaboration avec Nick Jonas dans le morceau "close". Tove Lo prête sa voix pour les chœurs sur le morceau Get Up and Fight de Muse en 2018 sur le huitième album du trio, Simulation Theory.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) The Guardian, 31 août 2014.
  2. a b c et d (en) Rowlands, Geoffrey, « Musical high for the 'saddest girl in Sweden' », Gulf Times, (consulté le 13 mai 2015).
  3. a b c d et e (en) Buchanan, John D., « Tove Lo Biography », AllMusic (consulté le 12 mai 2015).
  4. a b c d et e Held, Joey, « Tove Lo on Coming Back from Surgery and the Stupidity of Censorship », Paste,‎ (lire en ligne).
  5. (en) Rachel Brodsky, « New Habits », sur Stereogum, (consulté le 24 décembre 2016).
  6. a b c d et e Rubenstein, Holly, « In Tove Lo Veritas », Interview (consulté le 9 mai 2015).
  7. White, Caitlin, « Tove Lo: Swedish Pop's Janis Joplin », Vice,‎ (lire en ligne).
  8. (en) « Tove Lo gets into the 'Habit' », Windy City Times, (consulté le 13 mai 2015).
  9. a b et c Carley, Brennan, « Primer: Tove Lo, Sweden's Newest Pop Sensation », New York, (consulté le 12 mai 2015).
  10. a et b (en) Löf, Anders, « The hype surrounding Tove Lo », STIM, (consulté le 21 mai 2015).
  11. a b c d e f et g (en) Lipshutz, Jason, « Tove Lo Talks 'Habits (Stay High)', Opening for Katy Perry & Using Music as Therapy », Billboard, (consulté le 9 mai 2015).
  12. a et b (en) Cragg, Michael, « avew music: Tove Lo – Love Ballad », The Guardian, (consulté le 13 mai 2015).
  13. a b c et d (en) Lindler, Emilee, « 20 Songs You Didn't Know Tove Lo Wrote », MTV News, (consulté le 14 mai 2015).
  14. (en) Raymer, Miles, « Swedish singer-songwriter Tove Lo is an emotional rollercoaster », Entertainment Weekly, (consulté le 14 mai 2015).
  15. « Run on Love (feat. Tove Lo) by Lucas Nord », iTunes Store (US) (consulté le 14 mai 2015).
  16. (en) « Islands by Lucas Nord », iTunes Store (US) (consulté le 14 mai 2015).
  17. (en) « The Mortal Instruments: City of ... Various Artists », 7digital (US).
  18. (en) Staff, Thump, « Seven Lions Announces 'Worlds Apart' EP; New Single 'Strangers' Will Tug At Your Heartstrings », Vice, (consulté le 14 mai 2015)
  19. a et b (en) « Tove Lo Credits », AllMusic (consulté le 12 mai 2015).
  20. (sv) (se) « Tove Lo släpper ny singel "Out of Mind" 16 oktober », My News Desk, (consulté le 10 octobre 2015).
  21. a et b (en) Robinson, Peter, « An interview with Tove Lo », Popjustice, (consulté le 11 mai 2015).
  22. (en) Gebremedhin, Thomas, « Tove Lo On Her Debut EP Truth Serum », Vogue, (consulté le 14 mai 2015).
  23. a b c d e et f (en) « Discography Tove Lo », swedishcharts.com (consulté le 14 mai 2015).
  24. (en) Savage, Mark, « Tove Lo: A Swedish pop star in waiting », BBC, (consulté le 9 mai 2015).
  25. (en) Panisch, Alex, « Tove Lo Is the World's Most Brutally Honest Pop Star », Out, (consulté le 12 mai 2015).
  26. (fi) « Tove Lo: Out of Mind », Musiikkituottajat – IFPI Finland (consulté le 7 janvier 2017).
  27. (de) « Habits (Stay High) – Single », iTunes Store (consulté le 2 février 2016).
  28. (en) (de) « Stay High », Universal Music Germany (consulté le 16 décembre 2015).
  29. a b c et d « Tove Lo », Official Charts Company (consulté le 14 mai 2015).
  30. « Reviews for Queen of the Clouds by Tove Lo », Metacritic (consulté le 14 mai 2015).
  31. Trust, Gary, « Meghan Trainor Leads Hot 100's Record-Setting All-Female Top Five », Billboard,‎ (lire en ligne).
  32. (se) « Årslista Album - År 2015 », Hitlistan (consulté le 20 janvier 2016).
  33. (en) Finney, Ross, « Tove who? Five things you should know about Swedish star Tove Lo », Time Out, (consulté le 14 mai 2015).
  34. (en) Grein, Paul, « Chart Watch: Sleeper Hits Awaken », Yahoo!, (consulté le 14 mai 2015).
  35. a et b (en) Trust, Gary, « Hot 100 Chart Moves: Rihanna Breathes Life Into Chart With 'American Oxygen' », Billboard, (consulté le 14 mai 2015).
  36. (en) « Tove Lo - Chart history », Billboard (consulté le 14 mai 2015).
  37. (en) « Timebomb (Remixes) – Single », iTunes Store.
  38. (en) (de) « Moments », Universal Music Germany.
  39. (en) Middleton, Ryan, « Alesso Reveals Album 'Forever' Cover Art, Tracklist: Calvin Harris, Tove Lo Featured », Music Times, (consulté le 14 mai 2015).
  40. a et b (en) Davidson, Amy, « Tove Lo interview: 'People assume I'm just this nutcase rolling around' », Digital Spy, (consulté le 9 mai 2015).
  41. (en) « Tove Lo – Scream My Name (song) », sur Swedish Charts (consulté le 5 février 2017).
  42. « The Hunger Games: Mockingjay, Pt. 1 (Original Motion Picture Soundtrack) by Various Artists », iTunes Store (NZ) (consulté le 14 mai 2015).
  43. (sv) (se) « Nominerade/Vinnare », Grammis (consulté le 30 octobre 2017).
  44. (en) « Hilary Duff – Breathe In. Breathe Out. | Hidden Jams », Hiddenjamsmusic.com (consulté le 13 novembre 2015).
  45. (en) Liv Moss, « Ellie Goulding scores fastest-selling single of the year with Love Me Like You Do », Official Charts Company, (consulté le 31 janvier 2017).
  46. (en) Gary Trust, « Bruno Mars Scores Longest Hot 100 Reign, Taylor Swift Hits Top 10 », Billboard, (consulté le 31 janvier 2017).
  47. « Winners & Nominees: Love Me Like You Do », Golden Globe Awards. Hollywood Foreign Press Association (consulté le 31 janvier 2017).
  48. (en) « Grammy Nominations 2016: See the Full List of Nominees », Billboard, (consulté le 31 janvier 2017).
  49. (en) Tim Gray, « Critics' Choice Award Nominations: Complete List », Variety, (consulté le 31 janvier 2017).
  50. (en) White, Caitlin, « Urban Cone – 'Come Back To Me' (Feat. Tove Lo) », Stereogum, (consulté le 14 mai 2015).
  51. (en) Modèle:Cite we.
  52. (en) NME
  53. (en) Love to plot.
  54. (pt) « Tove Lo Brasil >> Arquivo >> Tove Lo se apresentará no 'Lollapalooza 2017' do Brasil, Argentina e Chile », sur Tove Lo Brasil (consulté le 2 janvier 2017).
  55. (en) Woods, Alena, « Tove Lo To Join Coldplay On Fall 2017 North American Tour », Bandsintown News, (consulté le 16 février 2017).
  56. (en) Brittany Spanos, « Hear Tove Lo's Entrancing New Song 'Disco Tits' », Rolling Stone, (consulté le 16 décembre 2017).
  57. (en) Megan Armstrong, « Tove Lo Announces New Album 'Blue Lips' To Arrive Nov. 17, Reveals Album Art », Billboard, (consulté le 16 décembre 2017).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :