Bossangoa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bossangoa
Administration
Pays Drapeau de la République centrafricaine République centrafricaine
Préfecture Ouham
Maire Richard Cyriaque Bria
Démographie
Population 36 478 hab. (2003[1])
Géographie
Coordonnées 6° 30′ 16″ N 17° 26′ 57″ E / 6.5043103, 17.44912156° 30′ 16″ Nord 17° 26′ 57″ Est / 6.5043103, 17.4491215  
Localisation

Géolocalisation sur la carte : République centrafricaine

Voir sur la carte République centrafricaine administrative
City locator 14.svg
Bossangoa

Bossangoa est une ville de République centrafricaine, chef-lieu de la préfecture de l'Ouham. Bossangoa est un mot de langue Gbaya qui signifie : cité des pierres dures[2].

Géographie[modifier | modifier le code]

Bossangoa se trouve sur les rives de la rivière Ouham.

Histoire[modifier | modifier le code]

Économie[modifier | modifier le code]

Son petit aérodrome doté d'une piste de terre (code AITA : BSN) est accessible uniquement par des appareils légers.

La principale production agricole est le coton. Une usine de décorticage et de conditionnement de la fibre de coton y est installée

Personnalités liées à la ville[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Population des villes de RCA
  2. Arsène-Ferrera Binguimalet, Mémoire de maîtrise de sociologie, Université de Bangui, 2010
  3. Auguste Chevalier, Revue internationale de botanique appliquée et d'agriculture tropicale : La culture du Cotonnier au Congo belge et en Afrique Equatoriale Française (no 343-344),‎ , bulletin pp. 275-279
  4. http://www.vatican.va/holy_father/john_xxiii/apost_constitutions/1959/documents/hf_j-xxiii_apc_19590209_bossangoaensis_lt.html (la)
  5. Loi 60-179 du 23 janvier 1961 portant création des préfectures et des sous-préfectures sur le territoire de la République Centrafricaine
  6. http://www.vatican.va/holy_father/paul_vi/apost_constitutions/documents/hf_p-vi_apc_19640116_bossangoaensis_lt.html (la)
  7. Bossangoa : encore des morts
  8. Carnets d'urgence de Médecins sans frontières en Centrafrique dans Libération du 11 décembre 2013.
  9. Centrafrique: à Bossangoa, questions sur un accrochage sanglant par Thomas Hofnung dans Libération du 23 décembre 2013.